Selon une étude du laboratoire de Berkeley (Californie), présentée à l’occasion de la rencontre annuelle de l’American Society for Cell Biology (Société américaine de la biologie cellulaire – ASCB), se masser les seins permettrait de réduire le risque d’apparition de tumeurs mammaires. 

 

L'objectif du massage des seins suivant est de redynamiser la circulation lymphatique et sanguine, essentielle pour bien éliminer les toxines accumulées au niveau des seins, et libérer les tensions douloureuses également liées au port du soutien-gorge.

c

Dessinez le symbole infini (un huit couché) autour de vos deux seins avec le plat de la main pour relancer la circulation sanguine et massez-les ensuite avec les deux mains à plat pour soulager les douleurs.

 

Toujours selon une étude publiée dans le numéro d'Octobre 1998 du Journal de la nutrition, des chercheurs de l'université de Washington ont examiné les effet de la lutéine, un antioxydant extrait du calendula, sur les tumeurs du cancer du sein, les résultats de leur étude montrent que la lutéine a non seulement réduit le nombre de tumeurs dans le sein, mais elle a aussi empêché de nouvelles cellules cancéreuses de se développer.

 

Les propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes du Calendula protégeraient aussi la peau contre les radiations, solaires ou autres. En 2004, une étude sur des femmes atteintes d’un cancer du sein a montré qu’une pommade à base de souci était plus efficace que l’onguent habituellement utilisé (la Biafine®) pour prévenir la dermite (une inflammation de la peau) causée par la radiothérapie et pour réduire la douleur1. En 2010, l’administration d’extrait de souci à des souris exposées à des rayons UV-B a permis d’en réduire les effets sur leur peau2.

 

Les soins de prévention ne s'opposant en rien aux actes de dépistage, un auto-massage quotidien au macérat huileux de Calendula est une méthode très efficace pour bien connaître ses seins, être à l'écoute de leurs changements cycliques normaux, déceler d'éventuelles anomalies, mais aussi pour maintenir douceur, souplesse et fermeté à sa poitrine.

 

c

1 Pommier P, Gomez F, et al. Phase III randomized trial of Calendula officinalis compared with trolamine for the prevention of acute dermatitis during irradiation for breast cancer. J Clin Oncol. 2004 Apr 15;22(8):1447-53.

2 Protective effect of Calendula officinalis extract against UVB-induced oxidative stress in skin: evaluation of reduced glutathione levels and matrix metalloproteinase secretion. Fonseca YM, Catini CD, et al. J Ethnopharmacol. 2010 Feb 17;127(3):596-601.