Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 07:02

 

Dans les années 1630, une épidémie de peste décima Toulouse, tout le monde mourait sauf quatre voleurs pris sur le fait tandis qu'ils détroussaient des cadavres. Ils racontèrent qu'ils s'enduisaient le corps d'un vinaigre de leur composition pour se protéger et en buvaient quotidiennement. Ils sauvèrent leur vie en livrant à la justice leur formule. Celle-ci, baptisée « le vinaigre des quatre voleurs » fut inscrite au codex en 1748 et vendue en pharmacie comme antiseptique.

Rentraient dans la composition de ce vinaigre : la Sauge, le Romarin, l'Ail, la Menthe, la Cannelle, la Muscade, le Camphre, la Rue fétide (ou Rue officinale).

S’agissant de la grippe porcine, une maladie supposée non encore caractérisée, en tout cas mutante, on peut raisonnablement douter de l’efficacité du vaccin…

Outre le fait que les huiles essentielles ont des propriétés antivirales, leur extrême richesse moléculaire empêche également, intérêt non négligeable, les virus de muter.

Enfin, les huiles essentielles sont eubiotiques, elles favorisent l’auto-guérison par la stimulation du système immunitaire.

Celles, citées ci-dessous, sont à privilégier en période de pandémie :

 

LES HE TOUT PARTICULIEREMENT ANTIVIRALES :

HE de RAVINTSARA* (Cinnamomum camphora ct cineole) : antivirale

HE de SARO : antivirale à très large spectre d’action, peut remplacer le Ravintsara

HE de TEA TREE (Arbre à thé) : antivirale, également protectrice contre les ondes magnétiques

HE d’EUCALYPTUS RADIATA : antivirale, n’est pas dermo-caustique, peut être appliqué à même la peau

HE de THYM THUYANOL : angines sévères, pas de frictions

HE de LAURIER : antivirale à très large spectre d’action, à utiliser en cas d’inopérance des autres HE, l’huile des gladiateurs, des vainqueurs, redonne confiance en cas de crise

 

LES HE TOUT PARTICULIEREMENT EUBIOTIQUES :

A utiliser très diluées et à très petites doses, travaillent sur le terrain, stimulants immunitaires.

HE de GIROFLE (Clous) : pas d’utilisation sur la peau ou très diluée

HE d’ORIGAN

HE de SARRIETTE (Pêbre d’aï)

En externe, diluées dans une huile végétale (HV d'Olive, de Jojoba...) sur la plante des pieds, sur l'intérieur des poignets, sur la poitrine, les huiles essentielles passent très rapidement dans la circulation sanguine.
En olfaction (en diffusion, sur un mouchoir à sentir...).
En interne, au mieux dans une cuillérée de miel ou d'huile d'Olive, ou sur de la mie de pain, sur prescription médicale.
Attention à l'utilisation des HE pour les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes !

 

Le Chlorure de Magnésium peut offrir également une protection naturelle efficace (pour le personnel soignant, les familles).
On mélange un sachet dans un litre d'eau qu'on pourra boire entièrement le premier jour en cas de symptômes, puis on adaptera. Ne pas utiliser en cas de problèmes rénaux.
Bien doser car il peut provoquer des diarrhées et insomnies.

aromatherapy_oil_bottle_and_plant.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Pour éviter toute réaction dermique, toute intolérance ou allergie cutanée aux huiles essentielles, procédez toujours à un test dans le creux du coude avant d'appliquer un mélange aux huiles essentielles.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.