Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 14:58

"Manger par envie et non par faim, c’est un peu comme masquer une souffrance." 
Cette formule coupe-faim* vous évitera de grignoter entre les repas...

- HE Menthe poivrée (mentha piperita) , 40 gouttes
- HE Camomille noble (chamamelum nobile), 10 gouttes
- HE Géranium d’Egypte (Pelargonium x asperum), 20 gouttes
- HV Noyaux d’abricot, 30 gouttes


Appliquez 4 gouttes du mélange sous la langue à chaque envie de grignoter ou 5 minutes avant le repas. Maximum 4 prises par jour. Ne convient pas à la femme enceinte.

Vous pouvez également l'appliquer au creux du poignet pour la respirer à chaque envie frénétique de manger.


*"Guide pratique d’aromathérapie scientifique et familiale", Dominique Baudoux

Partager cet article
Repost0

commentaires

Le blog de Sylvie R.

Des temps d'échange autour des huiles essentielles et du bien-être au naturel...

Recherche

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Pour éviter toute réaction dermique, toute intolérance ou allergie cutanée aux huiles essentielles, procédez toujours à un test dans le creux du coude avant d'appliquer un mélange aux huiles essentielles.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.