Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 08:57

L’arthrite est un rhumatisme inflammatoire articulaire qui touche la synoviale, poche qui secrète le liquide synovial ou synovie. 

La polyarthrite rhumatoïde, qui touche principalement les femmes, est caractérisée par une synovite chronique simultanée de plusieurs articulations. Elle se développe très souvent au niveau des mains et des pieds. La synovite chronique est responsable de destructions cartilagineuses, osseuses et d’atteintes ligamentaires.


Cette formule est à appliquer matin et soir sur les articulations douloureuses :

HE de Marjolaine à coquilles  5 ml
HE d'Eucalyptus citronné  5 ml
HE de Lavande aspic  5 ml
HV de Bourrache  30 ml
MH de Millepertuis 30 ml


L'huile végétale de bourrache en interne sera un complément efficace, prenez-la de préférence sous forme de capsules pour en préserver la qualité. Suivez les instructions figurant sur l'emballage, en général 4 capsules/jour sont préconisées.


Conseil : Ne pas consommer de café décaféiné ou solubilisé. Le thé (vert de préférence), anti-radicalaire, semble avoir un effet protecteur.

 

marjolaine.jpg

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie Rabasa - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Annyp 09/02/2011 17:58


Ma mère souffre de polyarthrite rhumatoïde depuis près de 20 ans, alternant périodes d'accalmie et de crises douloureuses et invalidantes.
Dans son cas à elle, un régime alimentaire strict limite considérablement les crises et a contribué à améliorer son quotidien : moins de douleurs, etc. Elle mange beaucoup de légumes, peu ou pas de
sucres, bonbons, gâteaux, jamais de viande, du poisson toujours frais, pas de matières grasses, du beurre végétal.
Plusieurs médecins lui ont ri au nez, lorsqu'elle leur a expliqué que son régime alimentaire la soulageait énormément. Pourtant, les faits sont là. Ce n'est probablement pas le cas pour tout le
monde, mais si ça pouvait soulager aussi d'autres personnes. Cette maladie est très douloureuse.
Je lui conseillerai cet article, merci à vous.


Sylvie Rabasa 10/02/2011 07:34



Merci pour ce témoignage Anny. Je partage votre point de vue, le corps médical sous-estime trop souvent l'importance de l'alimentation. Un régime sans viande, sans sucre, sans gluten, sans
alcool, c'est autant de toxines et d'acidité en moins... et moins de douleur car la polyarthrite rhumatoïde reste une maladie très invalidante au quotidien.


Bien cordialement.


 



Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Un ebook gratuit enfin disponible !

ebook

 

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.