Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 21:58

 

Fini les rhumes incessants, les narines bouchées, le nez qui coule, les toux persistantes ! Soulagez-vous de tous ces tracas hivernaux en adoptant la "baume attitude" !  

En associant trois essences majeures de la sphère ORL à une base de Calendula solidifié, vous obtenez en toute simplicité un baume respiratoire 100% naturel qui vaut largement tous ceux vendus en pharmacie.

Pour remédier aux faiblesses respiratoires et à la baisse d'énergie inhérentes à cette période de l'année, nous avons besoin de l'huile de Pin sylvestre dont la spécificité moléculaire et la qualité vibratoire permettent d'agir efficacement sur le physique et sur le mental.


L’origine étymologique du Pin sylvestre  provient du celte "pinus" qui veut dire «montagne, rocher» et du latin "sylvestris" qui signifie «vit dans les forêts». Originaire des pays du Nord, les aiguilles et les rameaux du Pinus sylvestris fournissent une huile essentielle composée en partie de pinène, de limonène, de monoterpénols et d'esters terpéniques. Des composants qui en font un antiseptique respiratoire très puissant et un excellent neurotonique.


Ses propriétés cortison-like, lui permettent de stimuler l’axe hypophyso-cortico-surrénalien et d'agir ainsi sur les états de fatigue passagère, voir dans les cas d'asthénie profonde. Elle possède à la fois des propriétés tonique et sédative, utiles pour soutenir les traitements de dépression ou de baisse de concentration. Appliquée localement, elle apaise et soulage le stress et favorise la concentration intellectuelle et cérébrale. 


L’huile essentielle de Pin sylvestre est également un antiseptique de premier ordre pour traiter la sphère ORL, un anti-infectieux puissant pour les bronches et les voix pulmonaires.

Décongestionnante et expectorante, elle aide à libérer les voies respiratoires et combat l’infection grâce à son action antibactérienne et antivirale. Comme l'Eucalyptus smithii avec lequel elle entre idéalement en synergie, elle permet l’évacuation des sécrétions en les fluidifiant, décongestionne le nez et assainit les muqueuses.  

Elle renforce également le système immunitaire tout en stimulant les circulations lymphatique et sanguine.

Pourvue d'un effet réchaufant et d’une capacité hydratante, elle permet enfin de prévenir les crevasses cutanées causées par le froid. Comment pourrait-on faire notre baume sans cette panacée ?

 

BAUME HIVERNAL

 

MH de Calendula 50 ml

Cire d'abeille 5 gr

HE de Pin sylvestre 24 gouttes

HE d'Eucalyptus smithii 22 gouttes

HE de Ravintsara 16 gouttes

 

Chauffez le macérât de Calendula et la cire d'abeille (râpée, en granules ou en copeaux) à feu doux, au bain marie. Laissez refroidir en mélangeant de temps en temps. Lorsque le baume commence à prendre, ajoutez les huiles essentielles.

Utilisez ce baume en prévention, ou dès les premiers symptômes, de de toute infection respiratoire. Appliquez-le sur la poitrine et le dos.

Très polyvalent, il apaise aussi les douleurs articulaires et musculaires.


baume-resp-copie-1.jpg

 

Pensez aussi à régulièrement laver, hydrater votre nez avec un sérum physiologique et à créer des "décors olfactifs intelligents" avec un nébuliseur à froid.


SERUM PHYSIOLOGIQUE MAISON
Dissoudre 2,5 ml (1/2 c. à café) de sel dans 240 ml d’eau bouillie refroidie... !!!!

Pour vos diffusions, l'huile de Pin sylvestre entre magnifiquement en synergie avec les eucalyptus, les résineux en général, les agrumes, et notamment le Citron, bien sûr le Ravintsasa, le Niaouli, l'Arbre à thé, mais aussi avec la Lavande. Prenez plaisir à créez des compositions boisées, fruitées, parfumées, que vous diffuserez dans le hall d'acccueil, dans les salles communes, dans la cabine de soin, à la maison... Expérimentez, jouez, profitez, partagez ! L'aromathérapie, c'est avant tout un art de vivre qui permet d'ajouter de la vie à la vie !
pin-sylvestre.jpgAttention ! L'HE de Pin sylvestre est déconseillée chez les personnes épileptiques ou ayant des problèmes d’insuffisance rénale. Par principe de précaution, l’usage d’huile essentielle de sapin, de pin, de résineux en général est déconseillée pendant la grossesse ainsi que chez les jeunes enfants de moins de 7 ans.

 

Saviez-vous qu'il faut 700 gr à 1 kg d'aiguilles pour produire 10 ml d'HE de Pin sylvestre ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Cathymini 12/02/2012 15:36

Je viens de faire mon baume, il est jaune, onctueux, il sent bon la pinède, une bonne idée!

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Un ebook gratuit enfin disponible !

ebook

 

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.