Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 12:33

Vous avez du constater qu"il m'arrive de réactualiser, revisiter même, d'anciens articles, ceci afin de réactiver les connaissances que nous partageons depuis deux belles années (278 messages au compteur !). Je vous propose de revoir aujourd'hui les bases de la création d'un mélange aromatique.

 

La majorité des huiles essentielles s'emploient diluées dans une base végétale : huile végétale, gel neutre, crème neutre... J'ai placé dans la colonne de droite des indications (% de dilution, équivalences...) qui vous donnereront un cadre pour réaliser vos mélanges aromatiques.

 

A vous d'associer les huiles essentielles qui ont les propriétés thérapeutiques adéquates, idéalement des huiles qui se potentialisent les unes les autres. Il est important de s'approprier l'univers de la plante pour bien comprendre son potentiel matériel et émotionnel. Je vous engage à utiliser dans un premier temps les huiles qui vous sont devenues familières. Vous trouverez, dans la rubrique "Fiches aromatiques" (toujours dans la colonne de droite), des rappels sur les huiles que nous avons partagées.

 

A titre d'exemple, vous souhaitez composer une huile aromatique apaisante ?

Si vous vous référez à la rubrique "% de dilution", vous voyez que, pour obtenir une action bien-être, la dilution d'huile essentielle correspondante est de 5%.

Partant sur une base végétale de 50 ml et sur une dilution à 5%, vous obtenez le rapide calcul de 2,5 ml d'huile essentielle, soit approximativement au regard du "tableau des équivalences", 62 gouttes.

 

Soit...

HV de noyaux d'abricot (ou HV de Jojoba...) 50 ml

HE de Mandarine 30 gouttes

HE de Petitgrain bigarade 24 gouttes

HE de Camomille romaine 8 gouttes

 

Avant le coucher, massez-vous avec cette huile calmante, la plante des pieds, le plexus solaire, le nombril en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre.

 

Si certains laboratoires surenchérissent avec des associations de 20, 40... huiles essentielles, je ne vous engage pas à les suivre dans ce qui n'est, à mon sens, qu'un concept marketing et une aberration thérapeutique. Soyez simple et vrai. Choisissez de belles huiles naturelles d'une qualité artisanale, inutile de créer une formulation compliquée, préférez la qualité à la quantité.

avatar.png

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Un ebook gratuit enfin disponible !

ebook

 

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.