Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 07:50

S'y retrouver parmi toutes les huiles essentielles qui fleurissent actuellement sur le marché peut tenir du parcours du combattant. Quelques 200 à 300 plantes sont utilisées aujourd'hui en aromathérapie et chacune a sa propre spécificité.

La composition biochimique des plantes est en outre si complexe qu'une même espèce peut présenter des propriétés très diffférentes, selon sa variété, la partie utilisée pour l'aromathérapie, le sol sur laquelle elle a pris corps, le climat, le type d'ensoleillement ou encore le moment de la cueillette, d'une année à l'autre, d'une saison à l'autre, voire au cours d'une même journée.
Les qualités d'une huile essentielle varient ainsi tant dans l'espace, d'un producteur à un autre, que dans le temps, sur un même terrain par exemple. Tout comme les amateurs de bons vins, les passionnés d'huiles essentielles peuvent parler de millésimes, de crus plus ou moins bons...

La réussite d'un traitement aromathérapeutique dépend en effet avant tout de la qualité des huiles essentielles utilisées. Pour se prévaloir de la  triple garantie indispensable (sur la plante, sur l'extraction et sur le produit final), certaines informations doivent obligatoirement figurer sur le flacon.

Le nom botanique exact de la plante : il existe par exemple de nombreuses espèces botaniques d'eucalyptus aux propriétés très différentes. L'Eucalyptus citriadora est anti-inflammatoire, les Eucalyptus radiata et smithii sont expectorants. Ces trois huiles essentielles ne présentent pas de contre-indication alors que l'Eucalyptus globulus, qui est mucolytique et bactéricide, est neurotoxique et abortif.

Le pays d'origine de la plante : la biochimie d'une plante peut varier sensiblement d'une région à l'autre : le Géranium bourbon, originaire de la Réunion, contient beaucoup d'esters, substances relaxantes, alors que le Géranium rosat, issu de la Chine, est plus tonique en raison de sa teneur en monoterpénols.

La partie de la plante distillée : racine, bois, écorce, feuille, aiguille, fleur, zeste ou plante entière, l'effet est très divers selon la partie utilisée. L'huile essentielle provenant des aiguilles du Cedrus Atlantica est par exemple plus tonifiante et euphorisante que celle provenant du bois de ce même arbre. Globalement, l'effet est souvent plus "physique et enracinant" pour les bois et les racines d'une plante et plus "léger et spirituel" pour les parties feuillues et fleuries.

Le numéro de charge et la date de de péremption : Les essences les plus fragiles sont celles issues des zestes d'agrumes car elles peuvent s'oxyder avec le temps. Pour les autres, et surtout celles provenant des racines et des bois, l'effet est plutôt inverse, tout comme le bon vin, les huiles essentielles ont tendance à se "bonifier" avec l'âge. Leur durée de vie excède parfois la nôtre. L'Egypte ancienne, qui momifiaient les corps de ses pharaons avec des huiles essentielles, connaissaient bien leurs vertus antiputrides.

L'indication d'une agriculture biologique : Les huiles essentielles provenant de culture biologique ou de plantes sauvages sont de loin les plus saines. Cela dit, préférez le petit producteur qui travaille dans l'amour de la terre, même s'il rechigne à payer une labélisation bio, au laboratoire d'aromathérapie affilié à une multinationale qui vous propose du bio industriel...

Veillez surtout à ce que vos huiles essentielles, sensibles à la lumière, soient conditionnées dans des flacons en verre de couleur fumée.

huilesessentielles-61633


Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie Rabasa - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Un ebook gratuit enfin disponible !

ebook

 

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.