Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 07:21

 

GINGEMBRE22.jpeg Deux traitements simples, non médicamenteux -aromathérapie et solution de dextrose en I.V.- réduisent les nausées et vomissements postchirurgicaux, rapportent deux études publiées dans le journal de la Société internationale de la recherche en anesthésie (IARS).

Ronald Hunt et coll. (Charlotte, États-Unis) ont conduit une étude chez 301 patients en postopératoire, chez qui on a testé deux types d’aromathérapie : soit de l’huile essentielle de gingembre, soit un mélange de différentes huiles : gingembre, menthe verte, menthe poivrée et cardamome.
    

Compresses imbibées de gingembre
Les huiles ont été placées sur des compresses que les patients devaient placer sous leur nez. Comparativement à des compresses imprégnées d’un placebo (solution saline ou alcoolique), ceux respirant les huiles essentielles ont éprouvé moins souvent des nausées (score réduit), avec une moindre nécessité d’administrer des anti-émétiques. Le mélange des huiles essentielles est apparu un peu plus efficace : 80 % des patients ont été soulagés contre 70 % avec le gingembre seul. « L’aromathérapie agit rapidement, seul ou en combinaison avec un traitement anti-émétique », ont commenté Hunt et coll.

 

Sortis plus tôt de l’hôpital
Susan Dabu-Bondoc et coll. (Université de Yale, États-Unis) montrent, chez 62 patients, que l’administration d’une solution de dextrose à 5 % entraîne une réduction de la demande en anti-émétiques, comparativement aux liquides de perfusion standards, même si les scores de nausées ne sont pas significativement réduits. Les patients quittent également l’hôpital un peu plus tôt, observent les auteurs.« Donné en postopératoire immédiat, ce traitement est peu onéreux et sans effets secondaires », soulignent les auteurs.

Nausées et vomissements touchent un tiers des patients en postopératoire. Outre le côté déplaisant de la chose, c’est associé à un prolongement de l’hospitalisation et une augmentation des réadmissions.

 

Dr Béatrice Vuaille
Le Quotidien du Médecin.fr

 

ANESTH.jpeg

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

A venir un e-book gratuit !

ebook

inscrip-copie-1

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.