Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 06:00

S’il est une tradition avec laquelle j’ai plaisir à renouer, c’est bien celle de la Saint-Jean, jour de la cueillette du Millepertuis.

Le Millepertuis appelé également herbe de la saint jean, herbe aux piqûres, barbe de saint jean, herbe aux mille trous, trucheron jaune, herbe aux brûlures, chasse diable, est utilisé depuis toujours en application sur les plaies, les brûlures et les ulcères, ainsi qu’en friction pour soulager les douleurs rhumatismales, les varices, la sciatique et les névralgies.

Profitez de ces beaux jours pour fabriquer un macérat qui sera la base de votre huile de vacances et de bien d’autres préparations maison.

Qu’est-ce qu’un macérât huileux ? C’est une huile qui contient des extraits végétaux. On l’obtient en infusant des plantes dans de l’huile végétale. Ces préparations renforcent les propriétés des huiles en ajoutant les principes actifs des plantes en macération.

 

Suivez cette recette très simple, très économique et réalisez l'elixir qui vous accompagnera lors de vos échappées champêtres.

Remplissez en tassant un peu un bocal de fleurs de Millepertuis fraîchement cueillies.

Ajoutez-y de l’huile végétale (olive, tournesol, jojoba..).

Fermez le bocal hermétiquement et laissez macérer 3 à 6 semaines au soleil. Les pigments donneront dans le temps une couleur rouge à votre préparation.

Filtrez en pressant bien la mousseline, afin de récupérer le maximum d’huile.

Ajoutez à ce macérat de l’huile essentielle de Lavande aspic (20 gouttes pour un flacon de 50ml).

Vous avez une huile idéale
contre les coups de soleil, les brûlures, les piqûres d’insectes, de méduses, les morsures de serpent (en attendant les secours), les ampoules, les échauffements, les crampes, les courbatures, les égratignures, les mycoses des pieds...


Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 3 ans et les femmes enceintes. Ne pas avaler.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Un ebook gratuit enfin disponible !

ebook

 

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.