Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 17:09

Toutes les roses, et tout particulièrement les roses galliques, cultivées obligatoirement dans un jardin proscrivant l'utilisation de produits chimiques, peuvent être utilisées à des fins culinaires. 

Avant de concocter vos recettes de cuisine, n'hésitez pas à sentir et à goûter. Chaque rose a son parfum, sa saveur. Certaines sont amères, d'autres douces et suaves, ou encore charnues et exquises... N'oubliez pas cependant de couper la base des pétales, cette partie blanche est souvent amère.

Rosa-forrestiana hilscher

 

Pour sa texture, sa transparence, sa couleur, sa saveur, cette gelée est incomparable.

 

 

GELEE DE ROSES

 

1 kg de pommes Reine des Reinettes

800 g de sucre

20 cl d'eau de rose

1 tasse de pétales de roses

 

Dans un faitout, mettez les pommes épluchées et coupées en tranches fines. Couvrez d'eau. Mettez à bouillir à feu doux.

 

Lorsque les pommes sont cuites, passez-les au tamis. Ajoutez le sucre à cette compote, remuez. Mettez à chauffer et laissez bouillir à petit feu.

 

Au bout de 40 min., ajoutez l'eau de rose et les pétales de roses, remuez. Laissez cuire quelques minutes puis, après avoir vérifié que la confiture est prise, versez la dans les pots. Fermez.

 Rosa-forrestiana hilscher

 

Et si vous prépariez votre thé parfumé ? Choisissez de préférence un thé noir ou un thé vert.

 

 

THE A LA ROSE

 

2 tasses de thé de Chine

1 tasse de pétales séchés de roses

 

Mélangez bien le tout en émiettant les pétales. Conservez ce thé à la rose dans une boîte hermétique. Il accompagne merveilleusement les sablés, macarons, patisseries orientales...

Pour exemple, ces loukoums qui vous assureront un dépaysement total !

 

LOUKOUMS A LA ROSE

 

3 cuillérées à soupe d'eau de rose

10 feuilles de gélatine

200 g de sucre

50 g de poudre d'amande

1 poignée de pistaches non salées

50 g de sucre glace

 

Versez l'eau de rose tiède dans un bol. Ajoutez la gélatine, laissez-la fondre.

 

Dans une casserole, préparez un sirop avec 15 cl d'eau et le sucre. Laissez bouillir jusqu'à ce que le sirop forme de petites bulles fines. Retirez le sirop du feu, ajoutez la gélatine fondue et l'eau de rose, après les avoir mélangées. Remuez, ajoutez la poudre d'amande. Mélangez parfaitement.

 

Versez dans un moule carré en silicone. Enfoncez, de-ci de-là, des pistaches. Laissez refroidir, puis mettez au réfrigérateur pendant quelques heures. Découpez en morceaux de 2 à 3 cm. Saupoudrez-les de sucre glace.

 

Ces friandises se conserveront 1 mois dans une boîte hermétique.

 

Rosa-forrestiana hilscher 

Les cynorhodons (baies), se récoltent après les premières gelées, quand ils sont ramollis. Ils contiennent une pulpe acidulée, aromatique, sucrée et extrêmement riche en vitamine C, que l'on recueille après avoir éliminé graines et poils.

Elégamment nommés gratte-culs, ceux de l'églantier, le rosier sauvage, serviront à concocter une excellente confiture.

Cueillez ces baies lors de vos promenades, utilisez aussi les fruits des rosiers de votre jardin, également délicieux. 

 

CONFITURE DE GRATTE-CULS

  

1 kg de sucre cristallisé pour 1 kg de purée de fruits (cynorhodons)

 

Faites macérer les fruits équetés dans un récipient empli d'eau pendant une nuit. Jetez l'eau de trempage. Rincez les fruits, jetez-les dans une marmite d'eau bouillante, laissez-les cuire pendant 30 min.

 

Lorsqu'ils sont tendres, ouvrez les fruits un à un et enlevez le "poil à gratter" qui se trouve à l'intérieur. Passez les fruits au moulin à légumes à grille fine. Pesez la purée obtenue et ajoutez le même poids de sucre.

 

Faites cuire en tournant régulièrement avec une cuillère en bois pendant 30 min. Pour vérifier si la confiture est prise, la bonne vieille méthode... On verse une goutte sur une assiette froide, elle doit se solidifier de suite.

 

Ecumez et mettez en pots ébouillantés. Lorsque la préparation est froide, fermez les bocaux.

  

Vous pouvez ajouter de la cannelle, de la vanille ou un zeste de citron, ça lui confèrera un côté exotique très agréable.

Cette confiture est exquise au petit déjeuner, au goûter, mais aussi pour accompagner les fromages bleus.

Rosa-forrestiana hilscher

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Le blog de Sylvie R.

Des temps d'échange autour des huiles essentielles et du bien-être au naturel...

Recherche

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Pour éviter toute réaction dermique, toute intolérance ou allergie cutanée aux huiles essentielles, procédez toujours à un test dans le creux du coude avant d'appliquer un mélange aux huiles essentielles.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.