Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 06:00

 

"Commence par faire le nécessaire, puis fais ce qu'il est possible de faire et tu réaliseras l'impossible sans t'en apercevoir".

 

Saint François d'Assise

Patron Céleste des écologistes

flying_bird.gif

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Cogito ergo sum
commenter cet article

commentaires

Sylvie Rabasa 21/03/2013 09:37

Pour ceux qui souhaiteraient étayer leur réflexion sur la viande halal, je vous transmets ce lien.
http://www.youtube.com/watch?v=55fa6WTRElU

Passez une belle journée !
Aromatiquement vôtre,

Philippe 18/03/2013 10:33

Bonjour Sylvie. Je vous réponds sur la viande halal et l'abattage d'animaux en général . Juste un échange car je n'ai pas le temps (encore une fois) d'apporter des éléments documentés.
Viande halal généralisée dans les hôpitaux, cela pose bcp de questions évidemment ; je ne suis pas le dossier de près, mais cela semble vraiment adhérent.
Abattage d'animaux, y compris abattage halal. Vous parlez de lente agonie. Voici mes infos : j'ai lu qu'il y a des études qui montrent que quand la douleur atteint un niveau tel : les sens sont
totalement anesthésiés : ce qui se passe quand un lion s'abat sur un antilope par exemple. Idem sur de nombreux témoignages de la guerre de 14 : les morts (non défigurés) atteints par des obus ou
autres pouvaient avoir un sourire, comme s'ils étaient "pris en charge" par le divin : mort sans douleur. Encore une fois j'aimerais vous apporter des références à ce sujet, elles existent.
Personnellement je suis tout à fait prudent sur les questions vie/mort, création, etc, bcp de choses que l'on ne connait pas, je suis prudent vis à vis de raisonnement tendance intellectuel.
Elevage et abattage industriels : ce sujet rejoint un échange que nous avions eu sur le végétarisme (que je respecte bien entendu) et ses justifications par rapport aux souffrances animales. Je
suis tout à fait opposé à l'élevage et l'abattage industriels. Pour ma consommation (modérée) de viande, je ne prends quasi que de la viande de petits élevages que je connais, avec Biocoop il y a
un circuit spécifique dans certains abattoirs (les animaux sont mis au repos 24 h de plus après le transport,etc). Tout ce monde de l'alimentation est un grand business. L'idéal est quand
l'abattage se fait à l'élevage (salle d'abattage agréé par les services vétos). Pour les volailles cela existe, pour les porcs c’est malheureusement interdits en France (alors que autorisé en
Autriche par exemple, pays où je vais aller vivre et travailler). En France tout doit passer par les abattoirs industriels, alors que le transport est cause de stress ainsi que le stress avant
l'abattage. Il y a des solutions d'améliorations qui sont parfois pratiquées en bio : eau avec huiles essentielles calmantes etc. Les consommateurs doivent être informés (cela a en plus une
incidence sur la qualité de la viande) et les informations sont de plus en plus connues ; après c'est à eux de décider par rapport aux animaux et par rapport à ce qu'ils consomment.

Philippe 17/03/2013 18:37

Bonjour Sylvie. Encore une fois merci ! Vraiment merci, d'adjoindre régulièrement une dimension spirituelle à vos si pertinents conseils de santé et de bien-être.
Je reprends 2 phrases du texte sur la spiritualité de Saint François que vous avez mis en lien.
« Heureux le religieux qui prend plaisir et joie dans tout et qui s’en sert pour porter les hommes à l’amour de Dieu. »
" Nous devons être fermement convaincus de ne rien posséder en propre, à part nos vices et nos vertus."
Philippe

Sylvie 18/03/2013 09:46



Ce qui m'émeut chez Saint François d'Assise, outre son engagement auprès des plus humbles, c'est l'amour qu'il avait pour la nature et tout particulièrement pour les animaux et ce jusqu'aux
fourmis ou aux vers de terre. Il reconnaissait une dimension divine en chaque créature, en chaque objet de la création.


Il vivait au Moyen-âge, et ses idées humanistes qui les partage aujourd'hui? J'ai appris récemment que la Salpétrière, ainsi que bien d'autres grands établissements publics, venaient récemment de
passer au 100% halal. Egorgement, lente agonie des animaux, la barbarie institutionnalisée au nom de rites religieux barbares qui ne font que cacher une triste réalité financière. Ce retour en
arrière des mentalités m'attriste à un point que je ne saurais vous dire, je crains qu'il n'augure rien de bon. Alors un Saint Père aussi simple et lumineux, qui se réfère à Saint François
d'Assise, ça me met sincèrement du baume au coeur...


A bientôt Philippe.


Passez une belle journée.



Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

A venir un e-book gratuit !

ebook

inscrip-copie-1

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.