Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 19:55

Comment lutter contre l'hypertension ? C'est une question que vous me posez de manière récurrente. Demain, je vous proposerai des solutions naturelles pour vous y aider.

 

Il va sans dire qu’elles ne doivent pas être utilisées à la place d’un traitement médical, sans avoir demandé l’avis de votre médecin. De même, si vous adoptez l’un de ces remèdes, il est important que vous continuiez à faire contrôler votre tension régulièrement.

 

Mais avant toute chose, qu'est-ce que l'hypertension ?

La tension artérielle est le reflet de la pression du sang dans les artères. Sa mesure s'exprime en deux chiffres: 12/8 par exemple.

Le premier chiffre, le plus élevé, correspond à la pression du sang lorsque le cœur se contracte et se vide : c'est la pression systolique.

Le second chiffre correspond à la pression du sang lorsque le cœur se relâche et se remplit : c'est la pression diastolique.

L'hypertension artérielle se caractérise par une forte pression du sang sur la paroi des artères. En situation de stress ou durant un effort physique, il est normal que la tension artérielle s’élève.

Chez les personnes hypertendues, la tension reste haute en permanence, même au repos ou en l’absence de stress.

 

L’hypertension n’est pas une maladie en soi. Cependant, à long terme, elle est un important facteur de risque :

- d’insuffisance cardiaque : en imposant un surcroît de travail au coeur, l’hypertension peut provoquer un épuisement du muscle cardiaque;

- de crises d’angine, d’infarctus du myocarde et d’accident vasculaire cérébral : une tension artérielle élevée signifie que le sang exerce une pression plus forte sur la paroi des artères, ce qui les fragilise et augmente le risque que l’artère se bloque par athérosclérose;    

- de problèmes aux reins (insuffisance rénale) et aux yeux (lésions à la rétine pouvant mener à une perte de la vue) : encore une fois, en raison de la fragilisation des vaisseaux sanguins.

Le syndrome métabolique, également si joliment appelé le syndrome de la bedaine, favorise aussi l’augmentation de la pression artérielle et l’hypertension. Pourquoi ? Parce que quand on a trop de graisse abdominale, le sucre est moins absorbé par les organes à qui il fournit de l'énergie. Résultat : Il reste dans le sang et le pancréas libère plus d’insuline (hormone qui régule le taux de sucre dans le sang) pour compenser. Malheureusement, cet excès d’insuline est nocif. Il augmente le débit cardiaque, favorise l’épaississement des vaisseaux et la rétention de sodium par les reins. Bref, tout pour que la pression artérielle augmente...

A demain !0175.gif


Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie Rabasa - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Un ebook gratuit enfin disponible !

ebook

 

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.