Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 09:46

Parmi les deux variétés de Camomille les plus fréquemment utilisées en aromathérapie, figurent la romaine ou noble (Chamaemelum nobile) qui servait à l’époque pharaonique notamment pour embaumer les corps, et l'allemande ou matricaire (Matricaria recutica) distillée depuis le XVème siècle en Europe.

  camomille.jpgLeurs propriétés curatives sont quasiment similaires, avec plus spécifiquement des effets  anti-inflammatoires chez l’allemande qui contient notamment du chamazulène (un sesquiterpène qui lui confère sa couleur bleutée) et un effet sédatif plus accentué chez la romaine, qui contient des esthers en plus grande quantité.

Les esthers sont de remarquables spasmolytiques. Ils agissent à plusieurs niveaux : commande centrale neurovégétative, échelon neurotrope (médiateurs), et récepteurs musculaires.

camomille.jpgQuand on connaît la relation intime entre les deux tissus jumeaux que sont la peau et le système nerveux, on comprend la place importante que tient tout particulièrement la Camomille noble ou romaine pour toutes les souffrances physiques et morales.

Elle sera, à ce titre, idéalement préconisée pour les personnes âgées, handicapées, pour les enfants, et dans les préparations contre les maladies de peau d'origine nerveuse (eczéma, psoriasis...), les troubles du sommeil, les chocs nerveux, les dépressions, qui surviennent chez les personnes en détresse affective.

Elle sera également efficace en cosmétique, pour les douleurs intestinales et digestives, colites, aigreurs d'estomac... et pour les migraines.

 

"Si vous êtes victime de migraines répétées... Demandez à un pharmacien spécialisé en huiles essentielles de préparer les gélules suivantes:


Camomille romaine 25 mg

Lavande vraie 25 mg

Basilic 25 mg


Pour une gélule n° 30 (vous obtiendrez 30 gélules).

Avalez 1 gélule 3 ou 4 fois dans la journée,en début de migraine ou pour l'éviter (suite à un facteur déclanchant, comme par exemple, un repas lourd ou un stress)".*


chp-cam.jpg

 

*"100 réflexes aromathérapie" de Danièle Festy. 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Ebook gratuit enfin disponible !

ebook

 

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.