Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 11:20

La Lavande est la plus connue et la plus utilisée de toutes les huiles essentielles. Le terme de lavande provient du mot latin "lavanda" signifiant "qui sert à laver".

Les lavandières pour battre le linge au bord des rivières, les Romains de l'Antiquité pour parfumer leurs bains, ou les Hébreux lors des fumigations, tous utilisaient les fleurs de Lavande pour laver et purifier tant au niveau physique que psychique. 

 

Encore une fois, les analyses modernes ont montré que l'empirisme avait vu juste et que l'huile essentielle tirée de la Lavande est un puissant antiseptique (elle tue, à des doses infimes de 5 à 0,2 % le bacille de la diphtérie, celui de la typhoïde, le bacille de Koch ainsi que le streptocoque et le pneumocoque) en même temps qu'un remarquable neutralisant du venin, ce qui justifie l'intérêt que lui portait Sainte Hildegarde, abbesse bénédictine aussi célèbre par ses visions que par sa science, qui lui a consacré un chapitre entier de son fameux traité de médecine, et l'emploi constant qu'en a fait la médecine populaire. 


Pour répondre à une question récurrente, je vous propose aujourd'hui un petit point sur les principales  espèces de Lavande utilisées en aromathérapie.

Lavande-copie-1.jpgLA LAVANDE VRAIE (Lavandula angustifolia, Lavandula vera) est une lavande sauvage qui pousse entre 800 m et jusqu'à plus de 1500 m d'altitude. La parfaite innocuité de cette huile essentielle, son excellente tolérance, y compris par les enfants, alliées à son efficacité sans ombre et à son parfum unique, en font une panacée universelle.

Antispasmodique puissante, calmante, sédative, antidépressive, hypotensive, c'est aussi une cicatrisante puissante, régénératrice cutanée, antalgique, une remarquable antiseptique générale.
Molécules aromatiques : linalol, acétate de linalyle

LA LAVANDE FINE (Lavandula angustifolia) Son appellation d'origine contrôlée n'est accordée quà la lavande cultivée à plus de 800 m d'altitude.
Elle offre des propriétés similaires à la lavande vraie et bien souvent vous la trouverez associée dans les manuels de phytothérapie.
Molécules aromatiques : linalol, acétate de linalyle

 

LA LAVANDE OFFICINALE (Lavandula officinalis ) La lavande officinale est une lavande cultivée à une altitude plus basse que la lavande fine. Elle est plus résistante aux périodes de canicules et de gels, abondantes ces dernières années. Sa disponibilité est donc plus importante, d'où son prix modéré.
Elle est également plus polyvalente que la lavande vraie ou fine et moins spécifique sur le plan psycho-émotionnel.
L’arôme qui s’en dégage est proche de celui de ces lavandes, mais avec moins de raffinement et de rondeur. Un peu plus de camphre, mais la lavande officinale ne ressemble pas pour autant aux Lavandes aspic, stoechade ou au Lavandin.

Molécules aromatiques : linalol, acétate de linalyle
lavandula-latifolia2.jpgLA LAVANDE ASPIC (Lavandula spica, Lavandula latifolia) Sensible au froid, la Lavande aspic  croît entre 0 et 600 mètres d'altitude. Elle aime les sols calcaires et elle est principalement cultivée en Espagne et au Portugal. Elle ne possède par un parfum agréable comme les précédentes.
C'est la Lavande "d'urgence" stimulante, expectorante, mycolytique. Elle fournit une huile essentielle quasi miraculeuse pour soulager instantanément les brûlures légères et les piqûres de guêpes, méduses, scorpions. 
Molécules aromatiques : 1,8 cinéole, linalol, camphre

LA LAVANDE STOECHADE (Lavandula stoechas, Lavande papillon ou maritime)

La lavande stoechade pousse sur tout le pourtour méditerranéen. Elle apprécie beaucoup les terrains siliceux. Si la fleur sent bon, l'odeur de l'huile essentielle est désagréable. Elle ne présente aucun intérêt en parfumerie et n'est pas cultivée. L’huile essentielle est toxique et très efficace sur des cas bien spécifiques, les otites séreuses par exemples, mais reste totalement contre-indiquée sur les enfants. 

Molécules aromatiques : fenchone, camphre

lavandin.jpgLE LAVANDIN SUPER, ABRIAL... (Lavandula hybrida)  Le lavandin se développe en plaine et ne constitue pas une espèce au sens botanique du terme. Ce sont des hybrides résultant du croisement, au départ par l'action pollinisatrice des insectes, entre la Lavandula angustifolia (lavande à feuille étroite) et la Lavandula latifolia (lavande à feuille large). Leurs caractéristiques tant botaniques que pharmacologiques sont proches de celles de leurs parents d’origine. Il n'a pas la finesse de la Lavande vraie, mais a hérité de ses qualités sédative, calmante, antispasmodique. De même, elle n'offre pas la puissance de la Lavande aspic mais s'avère très efficace contre les brûlures et les piqûres. Son prix plus modique le place également en tête des huiles de la diffusion pour créer des atmosphéres apaisantes et assainissantes.
Molécules aromatiques : linalol, acétate de linlyle

 

N'oublions pas enfin qu'une huile essentielle, même issue de plantes cultivées, reste un produit précieux. Savez-vous que 130 kg de fleurs de Lavande sont nécessaires pour fabriquer 1 litre d'huile essentielle par distillation? Et qu'il faut un hectare de culture pour obtenir un rendement maximal de 25 litres d'huile essentielle?

 

lavande-pap.jpg

 

Voir Lavandula vera ou Lavandula spica ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie Rabasa - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

A venir un e-book gratuit !

ebook

inscrip-copie-1

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.