Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 09:13

 

Je ne vous écrivais plus, des évènements douloureux m'ont affecté ces derniers jours. La peur est entrée dans ma vie. Elle a pénétré mon esprit, s'est infiltrée dans chaque fibre de mon corps, m'a coupé de cette petite vibration intérieure qui nous relie à notre essence et qui nous permet d'être, pleinement.

Cette peur, je la connais bien. Je l'ai croisée souvent, dans bien des regards. Mais l'éprouver, c'est encore autre chose.

Un diagnostic plane qui touche le coeur de votre vie, le temps est comme suspendu et un tourbillon funeste aspire vos jours et vos nuits.


Les premiers jours, je n'ai pas cherché le secours des huiles. J'étais vidée de moi-même. De mes prières même.

Et puis, il y avait ce petit flacon de Néroli qui était resté posé sur mon chevet, alors la nuit, quand les idées noires tournaient dans ma tête, je m'en imprégnais.

Une onction, une simple goutte déposée sur le plexus. Pour retrouver un peu de paix. Et mes prières sont revenues. Un peu de mon sommeil aussi.

 

Alors, j'ai pu sortir ma Lavande fine et mon Petit grain bigarade. Je les ai mélangés de moitié dans un petit flacon ambré, pour que les molécules se marient bien. Et j'ai commencé à appliquer en douceur cette synergie sur le plexus et à l'intérieur des poignets. Plusieurs fois par jour, dès que le besoin s'en faisait sentir. Le mental s'est calmé, peu à peu la peur se dissipe, les idées s'éclaircissent. Aujourd'hui je sais, il n'y a rien que mon amour ne me permettrait d'affronter.

 

A la pause déjeuner, je suis allée marcher dans le bois, c'était déjà le printemps. Le soleil a réchauffé mon âme groguie, une multitude de petits boutons d'or avaient éclos durant la nuit, une vague de grues nous survolait, la nature toute entière semblait me murmurer "Ca va aller... Ca va aller..."


SAM_0274.jpg

Les petits boutons d'or du bois du Burck aujourd'hui 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article

commentaires

chlorophylle 23/04/2013 13:45

De tout coeur avec vous, Sylvie! Quand la vie, les événements ébranlent notre foi en la vie, quand l'ombre s'empare de nos cellules et les minent de l'intérieur, quand le doute s'immisce... tout
semble vaciller. Oh, comme je connais ces périodes où tout semble terni par la peur, par les manques, les angoisses insidieuses!
Puissions-nous les partager - car elles font partie intégrantes de l'humain!
Puissions-nous comprendre leur utilité sur le chemin!
Je vous envoie mille rayons de lumière!
Chaleureusement!

Sylvie 23/04/2013 22:20



Vos rayons de soleil me vont droit au coeur.



Titoune 01/03/2012 21:02

Parce que je n'aurais pas voulu une autre soeur... parce que tu parfumes ma vie comme toutes ces huiles qui laissent un doux parfum autour de nous.

Cécile Brunet 01/03/2012 09:19

Que se passe-t-il Sylvie ?
Ce message me touche au delà de ce que tu pourrais imaginer...
Je t'embrasse fort.

Luce 29/02/2012 20:10

Oui Sylvie , ces merveilleuses huiles dont vous nous parlez avec tant de passion sont là aussi pour nous " panser " alors que nous savons donner naturellement .
Cela fait longtemps que j'ai envie de vous remercier de ces messages olfactifs qui m'accompagnent dans la vie . C'est chaque fois un grand bonheur de recevoir vos articles . Je les attends avec le
même plaisir que vous avez sans doute eu
à les écrire .
Sachez que votre lumière intérieure est bien là , il ne faut pas l'oublier mais surtout s'en nourrir et en prendre
soin . La peur qui nous emporte loin de nous et nous déconnecte de notre centre est là qui rôde et nous déstabilise . Garder le cap ... En ce moment , c'est le chemin de chacun(e) .
Profitez de ces premières belles journées de printemps pour
des contacts avec la nature qui nous régénèrent ( vous le faites déjà , je crois ) .

Sylvie 01/03/2012 09:24



Merci de tout coeur Luce.



REMY 29/02/2012 17:14

Oh combien votre message raisonne très fort en nous Sylvie ! cette peur qui nous désintègre corps et "âme", qui dégouline sur nous comme une coulée d'acier en fusion.

Sylvie 01/03/2012 09:41



En 2 lignes, vous exprimez bien mieux que je n'aurais pu le dire, toute la violence de cette émotion qui n'est étrangère à personne au fond. Merci Rémy.



Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Un ebook gratuit enfin disponible !

ebook

 

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.