Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 06:00

 

« Nos contemporains ont reconnu l’importance du corps. Le corps n’est pas perçu comme le « tombeau de l’âme » (Platon), mais plutôt comme le « temple de l’Esprit » (Saint Paul) : un temple demande plus de soin et d’entretien qu’un tombeau. Il s’agit de le rendre plus accueillant, transparent à la Présence infinie qui l’habite. La pratique du yoga, un certain nombre d’exercices psychologiques, la relaxation, la bioénergie pourront faciliter cette ouverture du corps aux énergies vivifiantes de Celui qui veut que « l’homme ait la vie et la vie en abondance . »

 

Jean-Yves LELOUP, « L’absurde et la grâce ».

 

01

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Cogito ergo sum
commenter cet article

commentaires

Chlorophylle 09/02/2014 10:48

Oui... je veux bien essayer. Donnez-moi un peu de temps. Merci!
Bon dimanche!

Sylvie 09/02/2014 11:07



Prends tout le temps que tu veux, merci merci tout plein.


Belle journée !



Chlorophylle 02/02/2014 12:26

L'Eglise, longtemps influente (et qui l'est encore beaucoup) a jeté sur le corps un discrédit dont il est difficile de se défaire : l'inconscient en est imbibé, avec la culpabilité qui va avec et
il faut un long chemin de conscience, de mise en lumière, de "nettoyage" pour se réconcilier avec le corps, apprendre à l'aimer, à le respecter.
Au passage, j'ajouterai que les bouddhistes en parlent comme d'un "véhicule" dont il faut s'occuper, qu'il faut entretenir. C'est une vision mille fois moins culpabilisante.
Rappelons que "périnée", étymologiquement, veut dire "autour du temple", le "naos" en grec, étant le temple. De quoi méditer! Avec le sacrum pas loin (en allemand, la "croix") et les vertèbres
sacrées... les catholiques sont passés à côté d'une beauté, d'une vérité par crainte, par abus de pouvoir... Où est l'obscurantisme ?
Quoi qu'il en soit, le corps n'est pas à jeter, ni ses désirs ni ses besoins. C'est tout un apprentissage de lui redonner sa juste place...

Sylvie 09/02/2014 10:44



Je tarde à vous répondre, mais merci infiniment pour votre commentaire qui ne peut qu'interpeller... Il y a vraiment matière à faire un article là-dessus. Voudriez-vous écrire un petit texte sur
ce sujet ? J'en serai ravie et je le publierai avec le plus grand plaisir. Bon dimanche !



Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Ebook gratuit enfin disponible !

ebook

 

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.