Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 06:00

 

J'aime ces gens étranges 
Aux trous dans la mémoire 
Des trous remplis de plaies 
Présentes ou bien passées 
Vérités toutes crues 
Remontant en marée
Quand les masques ont fondu 
Que la farce est jouée

 

L'inconscient se lézarde
La raison capitule
Des blessures tenaces
Font surface et bousculent
L'hier est aujourd'hui
Le présent n'est qu'instant
De vieilles photos parlent
Révélateurs puissants

 

J'aime ces gens étranges
Leur raison déraisonne
Ils sont les dissidents
Des logiques des hommes
Leur cœur ne souffre pas
L'événement leur échappe
Ils captent les émois
L'essentiel sans flafla


J'aime ces gens étranges 
Qui repèrent la fausseté
Des gestes et des paroles 
Réclament l'amour vrai 
Carburent à la tendresse 
Négligent tout le reste 
Ils sont vérité nue
Ils aiment ou ils détestent

J'aime ces gens étranges
A la mémoire trouée
Qui échangent des bribes
De leurs vies effacées
Voyageurs sans papiers 
Sans qualification
Ils sont ce que nous sommes 
Et nous leur ressemblons


J'aime ces gens étranges
Qui me montrent du doigt
Les immenses trous noirs
Que j'ai au fond de moi
Ils sont le grand miroir
De mes désirs enfouis
De ma débridence tue
Et de ma fantaisie


J'aime ces gens étranges
Qui ont le mal d'enfance
Comme le mal du pays
Qu'ils chercheraient en silence 
Derrière l'apparence 
De leur mémoire perdue
Leurs corps parlent une langue
Que nous n'entendons plus


J'aime ces gens étranges 
Aux trous dans la mémoire 
Des trous remplis de plaies 
Présentes ou bien passées 
Vérités toutes crues 
Remontant en marée
Quand les masques ont fondu 
Que la farce est jouée

 

Paroles : Marie Gendron
Poème extrait de Alzheimer et spiritualité, éd. Fides.

Musique et chant : Julos Beaucarne

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Cogito ergo sum
commenter cet article

commentaires

patmc 09/02/2014 16:43

Un texte que j'aurai voulu écrire, un texte qui me plonge dans mon univers familiale. Maman est morte de cette maladie qui en a fait une zombie. Cet être que j'ai aimé par dessus tout, et qui, à la
fin de sa vie me jalousait comme une rivale et voulait me gifler... chose qu'elle n'a jamais fait avant. " J'aime ces gens étranges à la mémoire trouée..." pour m'en être occupés en temps qu'IDE...
et un jour avoir reconnu ce regard vide dans celui de maman! MCie Poly

Sylvie 10/02/2014 09:59



Un bien beau texte c'est vrai, mais une réalité souvent bien douloureuse pour la famille... Je suis désolée que vous ayez du vivre des moments aussi difficiles, j'espère que de votre côté aussi
vous avez pu être accompagnée. Trop souvent, les proches (et bien souvent il faut l'avouer les filles) se retrouvent pris en étau entre le(la) conjoint(e), les enfants, parfois même les petits
enfants, la maison, le travail pour certaines qui ne sont pas encore à la retraite, une tonne d'obligations en tout genre, et un parent (quand ce n'est pas les deux) à accompagner au jour le jour
sur ce douloureux chemin, sans le moindre secours, avec un profond sentiment d'impuissance, d'abandon et de culpabilité chevillé au corps. Il faut du temps ensuite pour se retrouver et se
reconstruire. J'espère qu'aujourd'hui que votre maman est libérée, vous avez pu enfin poser vos valises et envancer plus sereinement dans l'existence. Je vous envoie toute mon amitié. Belle
journée.



Luce 09/02/2014 09:18

Bonjour Sylvie et merci pour ce texte magnifique de Julos Beaucarne qui , avec délicatesse , amour et bienveillance nous aide à apprivoiser " ce monde étrange " . Voici un lien pour écouter
l'interprétation de J.Beaucarne . http://www.youtube.com/watch?v=jnEizbYU1jw&feature=share . Bon dimanche

Sylvie 09/02/2014 10:24



Merci infiniment Luce. Je ne connaissais pas la version musicale, je la découvre et je ne peux que l'ajouter au texte. Bonne journée!



Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Ebook gratuit enfin disponible !

ebook

 

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.