Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 15:54

 

Le parfum est un mélange d'effluves qui célèbre notre propre quintessence. Il agit comme une invitation, un langage volatile avec laquelle nous abordons les autres.

Il fut une époque où les parfums se composaient d'authentiques matières naturelles. Aujourd'hui, un seul de ces liquides aromatiques peut contenir jusqu'à 200 flagrances synthétiques différentes, souvent des sous-produits de pétrole ou de goudron.

Grâce à la chimie, l'industrie du parfum a gagné des marchés internationaux, une diffusion extensive que des matières premières naturelles trop rares et trop onéreuses ne permettaient pas. Mais sous couvert d'une démocratisation nécessaire, les chimistes n'ont-ils pas créé une abomination contre-nature ?

 

En créant soi-même son parfum avec des huiles essentielles, on renoue avec cet art ancestral du parfum, on s'initie à cet univers fleuri, ambré, oriental et épicé, tout en profitant des bienfaits naturels des essences.


Je vous propose une petite classification non exhaustive des huiles essentielles que vous pouvez utiliser pour confectionner votre parfum.

 

Les racines: Gingembre, Vétiver

Les feuilles: Géranium, Sauge sclarée, Romarin, Patchouli

Les fleurs: Camomille, Jasmin, Lavande, Néroli, Rose, Ylang-ylang

Les graines: Céleri, Coriandre, Muscade

Les écorces et les bois: bois de Rose, bois de Santal, Cèdre, Cannelle

Les résines et les gommes: Benjoin, Oliban, Myrrhe

Les zestes: Bergamote, Citron, Mandarine, Orange, Pamplemouse

 

Pour réussir un parfum, il faut s'assurer que ces différentes composantes s'allient harmonieusement. Comme le degré d'évaporation varie d'une huile à l'autre, une notation en trois temps existe pour comprendre comment réagiront les huiles une fois assemblées.

 

La note de tête: la première impression, celle qui s'évapore le plus rapidement, en moins de 30 minutes.

La note de coeur: celle qui révèle le parfum dans toute sa splendeur et sa quintessence, sa véritable identité. Elle peut demeurer sur la peau de nombreuses heures.

La note de base: la sensualité même, la dernière odeur, plus puissante, qui agit comme un fixatif.

 

L'intensité des arômes est un facteur très important pour obtenir une bonne synergie dans le parfum. Il faut en tenir compte dans la quantité de chacune des huiles de vos compositions. Une huile comme la Lavande a une intensité plus faible (4) que la Camomille (9). En quantité égale, la Camomille prendra donc le dessus, il est important de l'utiliser en moindre proportion. L'intensité des huiles est évaluée ci-dessous entre parenthèse.

 

Notes de tête: Bergamote (5), Lavande (4), Mandarine (5), Néroli (5)

Notes de coeur: Camomile (9), Géranium (8), Ylang-Ylang (6), Sauge sclarée (5), Rose (7), Romarin (6)

Notes de base: Cèdre (4), Bois de Santal (5), Oliban (7), Patchouli (8), Benjoin (4)

 

Pour réaliser son propre parfum, on mélange tout simplement différentes huiles essentielles selon leurs notes de tête, de coeur et de base, à de l'alcool à 70°*. La quantité nécessaire est entre 1,5 et 2,5 ml d'huiles essentielles pour 30 ml d'alcool.

On commence à verser les notes de base, puis celles de coeur, et enfin celles de tête dans un flacon-spray en verre. On ajoute ensuite l'alcool et on conserve le flacon dans un endroit sombre et frais pendant au moins 4 heures.

Après 6 semaines, le parfum aura développé encore plus ses pouvoirs odoriférants.

Passé ce délai, on passe la composition dans un filtre à café.

 

A la différence des parfums de synthèse, le parfum naturel est vivant, il entre en synergie avec l'essence de vie de chacun, et s'exprime d'ailleurs différemment d'une personne à l'autre.

 

perfume.jpg

 

*Les alcools de degrés inférieurs à 90° vendus en pharmacie sont généralement dénaturés (camphrés par exemple). Pour composer votre parfum, le mieux est d’utiliser de l’alcool (éthanol) à 90° (90% vol), non dénaturé.

De façon à avoir un produit plus doux sur la peau, vous diminuez vous-même le titre alcoolique en le diluant tout simplement dans de l'eau.

Pour 30 ml d'alcool, comptez  8 ml d’eau ou d'hydrolat aromatique.

Il est également possible d'utiliser de l'alcool de grains tel que la vodka.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Caroline 25/08/2013 07:39

J'ai oublié de préciser que mon blog est entièrement dédié à ces parfums naturels et/ou artisanaux! Je suis accro! :)

Sylvie 15/09/2013 19:37



Et comme je vous comprends  Bonne fin de journée !



christiane 18/08/2013 16:40

Bonjour Sylvie,
Article bien intéressant!
Auriez-vous les 'intensités d'arômes' d'autres huiles essentielles svp.
Cela m'aiderait bien dans la composition de synergies pour la diffusion notamment.
En vous remerciant d'avance
Cordialement

Christiane

Sylvie 24/08/2013 19:20



Je ne suis qu'une parfumeuse amatrice :-) Mais votre nez reste votre meilleur allié pour créer d'heureuses alliances. Personnellement j'imbibe des touches à sentir, chacune avec une huile
choisie, et je les passe sous mon nez seules pour bien intégrer leur identité olfactive, ou ensemble pour tester les associations possibles. 


Bonne soirée Christiane.



Caroline 06/08/2013 09:22

Il existe aussi des parfums naturels, et même naturels et artisanaux vendus souvent via internet, directement par les créateurs eux-même!
Ces artisans sont en train de devenir franchement nombreux aux Etats-Unis (ce sont majoritairement des femmes, comme Mandy Aftel, la papesse du parfum naturel), alors qu'on en trouve seulement un
en France (Nicholas Jennings avec Sharini) et un en Italie (Abdes Salaam Attar avec Profumo)!
Ces parfums sont souvent de véritables oeuvres d'art :)

Sylvie 24/08/2013 19:01



Sharini ouiiiiiiiiii j'aime beaucoup, je découvre les autres créateurs, merci pour tous ces renseignements Caroline.


Bonne soirée !



M-C 03/07/2013 23:19

Attention avec l'alcool sur la peau. Avec le soleil, possible réaction peu esthétique (formation de tâches brunâtres et indélébiles).

Sylvie 13/07/2013 18:07



Une recommandation bien utile à cette saison. Belle journée !



Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

A venir un e-book gratuit !

ebook

inscrip-copie-1

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.