Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 16:00

 

Dans les établissements de soins et d'hébergement, la douleur, le stress, et les effets du vieillissement et du handicap en général, sont principalement traités par des méthodes pharmaceutiques.

 

Pour améliorer la qualité de vie des personnes, tout en évitant d’avoir systématiquement recours à un arsenal chimique, de plus en plus d’institutions proposent des massages aux personnes âgées ou handicapées.

Massage assis, massage de relaxation, massage des pieds et des mains… le plus souvent conçus sous forme d’ateliers hebdomadaires.

 

Il est vrai qu’un massage adapté à la condition physique et aux besoins de la personne, réalisé en toute sécurité et dans la confiance, par un(e) soignant(e) formé(e) à cette pratique holistique, offre de nombreux bienfaits.


Par son action sur les systèmes sanguin, lymphatique, musculo-squelettique et nerveux, un massage renforce le système immunitaire, améliore la mobilité, la flexibilité, l'équilibre, et fortifie la masse musculaire.

Il permet de détendre le corps, d’apaiser l’esprit, de résorber le stress et l’anxiété, de faciliter le sommeil, et aide à lutter contre la dépression.

 

Ainsi voit-on éclore, au sein des établissements, de petites salles de massage, comme autant de petites bulles de sérénité.  

Une décoration intime et enveloppante, une senteur légère et apaisante, une lumière douceeeee et... une table de massage. Il est important que celle-ci soit adaptée aux personnes qui souffrent d'un manque d'autonomie, qu'elle soit robuste, très confortable et réglable en hauteur. Un lit médicalisé modulable peut parfaitement convenir.

  massageraum2-copie-1.jpg

 

"C'est par le bien-faire que se crée le bien-être." (François de La Rochefoucauld)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

A venir un e-book gratuit !

ebook

inscrip-copie-1

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.