Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 13:50

 

Originaire de l'est du bassin méditerranéen, la Marjolaine à coquilles (Origanum majorana), également nommée "grand Origan" ou "Marjolaine des jardins" est une espèce voisine de l'Origan commun ou vulgaire (Origanum vulgare*), du grec oros et ganos qui signifie "éclat des montagnes". Pour simplifier, je dirais que la Marjolaine n’existe pas à l’état sauvage et qu’elle est la version cultivée de l’Origan.


La Marjolaine à coquilles est un excellent régulateur général qui agit sur toute maladie d’origine nerveuse. De ses petites fleurs blanches, on tire une huile essentielle qui rééquilibre le terrain émotionnel, qui apaise tout en apportant de l’enthousiasme, et qui permet de combattre la fatigue générale et psychique.


L'Origan possède lui des petites fleurs roses violettes dont on extrait une huile essentielle réputée pour soigner les voies respiratoires et digestives. Mais l’Origan est avant tout le plus puissant anti-infectieux par sa teneur exceptionnelle en phénols (67 à 79 % de carvacrol). Il est même de plus en plus considéré comme la solution naturelle pour combattre les infections bactériennes ou virales. Il faut dire que contrairement aux antibiotiques classiques, l’Origan préserve également la flore intestinale en la renforçant, ce qui donne évidemment une meilleure immunité par la suite. Par opposition au terme "antibiotique" (du grec anti, contre et bios, la vie), on qualifiera l’origan "d'eubiotique". Car si les premiers ont pour objectif de détruire en masse, les seconds ne s'attaquent qu'aux germes nocifs en préservant les bactéries utiles à notre santé.


L’Origan est aussi un allié de la silhouette, car en favorisant la digestion et en évitant la production de gaz intestinaux, il aide à conserver un ventre plat. Mélangé à l’huile d’Olive, et associé au Basilic tropical et au Romarin à verbénone, tous deux également actifs sur la digestion, l'huile essentielle d'Origan est l'ingrédient parfait pour cette huile de santé aux saveurs provençales.


HUILE AROMATIQUE « ANTI-BALLONNEMENTS »

 500 ml d’HV d’Olive
 5 Gouttes d’HE d’Origan vulgaire
 5 Gouttes d’HE de Basilic tropical
 5 Gouttes d’HE de Romarin à verbénone


origan.jpg

*Outre l'Origanum vulgare Linné, il existe plusieurs variétés d'Origan dont on tire des huiles essentielles aux vertus similaires, tout particulièrement l'origan compact (Origanum compactum), mais aussi l'Origan d’Espagne (Origanum capitatus) et l'Origan vert de Grèce (origanum heracleoticum).

 

Attention ! Au regard de sa toxicité naturelle, l'Origan est déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante et chez les enfants de moins de 15 ans. Très irritant, il est également préférable de ne pas l'utiliser directement en application cutanée, ou alors fortement dilué et sur de petites surfaces de peau.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Betadine 16/10/2012 15:51

Merci Sylvie d'éclaircir ce point. Mais peut-on diffuser l'un ou l'autre?
A bientôt.

Sylvie 16/10/2012 18:01



Absolument, l'Origan et la Marjolaine se diffusent tous les deux, pures ou en synergies avec d'autres huiles essentielles. Le 1er plus particulièrement dans une synergie assainissante et
respidatoire, pour faire une "barrière anti-virale" durant la période hyvernale. Et la 2de dans une synergie apaisante.


Bonne soirée.


Bises.



Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Ebook gratuit enfin disponible !

ebook

 

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.