Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 07:16

 

"Bonjour,

Je connais bien Bernard Christophe. C'est un type plein d'énergie qui est capable de rire de tout, même lorsqu'il a les pires ennuis.  Ce pharmacien de 63 ans (non-inscrit à l'Ordre), installé en Alsace depuis de longues années, est un passionné d'herboristerie et de médecine alternative.

 

Quand il vient me voir à Paris, je sais que nous en aurons pour plusieurs heures tant il est exalté. Son sujet de prédilection : la maladie de Lyme et plus précisément, les borrélies qui en sont la cause. Cela fait quinze ans qu'il étudie ces bactéries. Quinze ans qu'il se bat pour qu'on prenne la mesure des problèmes de santé qu'elles sont capables de créer. Et cela fait quinze ans que l'establishement médical veut sa peau.

 

Les borrélies sont des parasites qui infectent généralement les tiques et les puces. Il en existe au moins une cinquantaine d'espèces différentes. Bernard Christophe les connaît mieux que personne et il en parle avec un certain respect tant ces petites bestioles font preuve d'une infatiguable volonté de survivre à toutes sortes d'agressions. 

 

Elles peuvent changer de forme, de s'endormir pendant de longues années cachées au coeur d'une cellule, de constituer une protection contre les antibiotiques, de sécréter une protéine et s'en enduire pour échapper à la surveillance des globules blancs... Et surtout, ces borrélies sont capables d'infecter l'homme. 

 

Bernard Christophe ira peut-être en prison pour s'être trop intéressé à la maladie de Lyme. Pourquoi ? D'abord par ce que c'est une grande gueule. Voilà des années qu'il écrit partout (au Président, aux ministres, aux députés...) des lettres virulentes, des années qu'il s'active pour faire entendre son cri d'alarme :

  • la maladie de Lyme est beaucoup plus répandue que ce que l'ont croit,
  • elle serait transmissible par les transfusions sanguines,
  • elle est la cause de nombreuses maladies dont on ne comprend pas l'apparition,
  • les tests officiels employés pour la détecter sont inadaptés...

Résultat : toutes ces démarches n'ont servi qu'à une chose, le désigner comme l'homme qu'il faut faire taire.

 

Mais Bernard Christophe a fait pire. Il a aussi mis au point un mélange d'huiles essentielles, baptisé Tic Tox avec lequel il obtient de nombreuses guérisons, il a aussi l'audace de proposer un autre test de dépistage plus pertinent que le test "Elisa" de Bio Mérieux que l'on prescrit en général... et ça, pour la médecine officielle, c'est mal !

 

Cette newsletter est donc entièrement consacrée à la maladie de Lyme et au procès qu'on fait à un homme intègre.

 

Bonne lecture

A jeudi prochain"

Alexandre Imbert

Logo-AlternativeSante2-copie.png

 

 


 

tic-tox-490.jpgIllustration : http://lesmoutonsenrages.fr/

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires

Nicolas 28/09/2012 16:34

Un dessin bien explicite, le laboratoire DUFRIC et les institutions qui lui servent la soupe!!!!!!

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

A venir un e-book gratuit !

ebook

inscrip-copie-1

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.