Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 12:10

 

Pour réduire le stress des patients qui doivent subir un examen médical anxiogène (IRM), des médecins de New York ont testé cinq arômes différents délivrés par un humidificateur d’air. C’est avec l’héliotropine, une substance qui restitue l’arôme de la Vanille que les résultats ont été les plus convaincants : le niveau d’anxiété a baissé de 63 % par rapport à un groupe de patients qui n’avait respiré aucune senteur. (1)


De même, selon une étude du CNRS faite sur des prématurés, la Vanille permettrait de les détendre et de les aider à respirer. Sa diffusion dans les couveuses a permis de diminuer de 36% toutes les apnées des prématurés et de 46% les plus dangereuses. (2)

Depuis 30 ans, les apnées étaient traitées uniquement par des médicaments à base de caféïne. Ce traitement qui était le seul connu et appliqué n’était pas toujours efficace et présente des effets secondaires non négligeables comme des troubles digestifs, une accélération du rythme cardiaque, une diminution de la circulation sanguine cérébrale...


Grâce à la vanille, une nouvelle ère (air) s’ouvre dans les soins des grands prématurés, mais aussi, on peut l'imaginer, dans les soins des personnes les plus fragiles, les personnes âgées, les personnes à mobilité réduite, et celles qui souffrent de troubles cognitifs.

  

 

vanille-gousses-fleurs.jpg(1) Redd WH : Fragrance administration to reduce anxiety during MR imaging. J Magn Reson Imaging. 1994; 4(4):623-626.

(2) Etude menée de fin 1999 à 2004 au Centre hospitalier de Hautepierre, par Luc Marlier chercheur au laboratoire de Physiologie appliquée du CNRS, en collaboration avec un pédiatre, le docteur Christophe Gaugler, et le Pr Messer.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Audrey 04/09/2012 14:36

Peut-on parler d'aromathérapie ? ou est-ce réservé aux recettes avec des huiles essentielles ?
Merci pour cet article, ou l'on apprend des choses nouvelles.

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

A venir un e-book gratuit !

ebook

inscrip-copie-1

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.