Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 16:00

 

Zingiber2.jpeg

Il était dénommé "zenj" par les marchands arabes, mot par lequel ils désignaient les habitants de la côte Est de l'Afrique et qui est à l'origine du mot "Zanzibar"...

Utilisé depuis plus de 6000 ans pour son arôme citronné et acidulé, le Gingembre est également reconnu pour ses propriétés digestive, anti-émétique, tonique général et sexuel, anti-inflammatoire et antalgique.

 

L'huile essentielle du Gingembre est issue des rhizomes, à savoir des tiges souterraines du Zingiber officinalis Roscoe, une plante tropicale herbacée d'environ 90 centimètres cultivée en Asie et à Madagascar

 

Tonique digestif
L'huile essentielle de Gingembre tonifie la digestion, facilite l'absorption des aliments en agissant comme stimulant du péristaltisme intestinal et des sécrétions digestives. Elle agit contre la contispation et les gaz intestinaux, et se révèle incontournable contre les nausées et vomissements, nausées prénatales ou post-opératoires, vomissements liés aux traitements chimiques lourds, mal du transport... 

De nombreuses études en double aveugle avec placebo ont établi l’efficacité et l’innocuité du gingembre dans le traitement des nausées de grossesse et des nausées post-opératoires. Son action contre les troubles digestifs et le mal des transports est reconnu par la “Commission E“ pour la phytothérapie.


Le Gingembre peut s'employer par voie interne, de manière ponctuelle pour digérer un repas trop riche, et de manière curative pour améliorer le métabolisme.
Deux gouttes dans une cuillérée à café d'huile d'Olive avant les deux repas principaux.
Ou une goutte digestive après le repas sur un petit bout de mie de pain.
Vous pouvez aussi l'associer à de la Menthe poivrée ou de Basilic tropical.
Une goutte de chaque dans une cuillérée à café d'huile d'Olive avant les deux repas principaux.
Contre les nausées, on peut également l'utiliser par voie externe.
Une goutte sur un mouchoir à sentir ou en application cutanée sur les poignets ou le ventre.

Tonique général
LGingembre est une plante très yang, rien d'étonnant à ce que sa quintessence solaire soit un véritable booster d'énergie et de vitalité. Très actif contre la fatigue générale, il est même réputé contre l'impuissance.

En massage local sur le bas du dos, 2/3 gouttes mélangées à 5 gouttes d'huile végétale.
Ou dans un bain, 6/8 gouttes mélangées à un dispersant pour bain.

Vous pouvez l'associer à de l'huile essentielle de Géranium Bourbon ou à de l'essence d'Orange pour obtenir un mélange relaxant très efficace pour soulager les douleurs musculaires, articulaires et rhumatismales.

L'action du Gingembre sur le métabolisme se retrouve dans son action anti-inflammatoire. Associé à d'autres huiles malgaches, telles que les huiles essentielles de Katafray et d'Eucalyptus citronné, et mélangé à de l'huile végétale de Calophylle, il forme une très belle synergie contre les inflammations articulaires.

 

Complexe articulaire malgache
HE Gingembre 20 gouttes
HE Katafray  20 gouttes
HE Eucalyptus citronné 20 gouttes
HE Calophylle 20 ml

Appliquez ce mélange sur les articulations douloureuses. Pensez à toujours bien secouer le flacon avant de procéder aux massages.


Zingiber.jpeg

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 06:00

 

« La cellule est un lieu parfait pour apprendre à se connaître et pour étudier en permanence et dans le détail le fonctionnement de son esprit et de ses émotions. Les individus que nous sommes ont tendance à juger leur réussite à l’aune de critères extérieurs, tels que la position sociale, l’influence, la popularité, la richesse ou le niveau d’éducation. Ce sont bien sûr des notions importantes pour mesurer sa réussite – et on comprend que beaucoup tentent d’obtenir le meilleur d’eux-mêmes sur ces points. Mais d’autres critères intérieurs sont peut-être plus importants pour juger de l’accomplissement d’un homme ou d’une femme.

L’honnêteté, la sincérité, la simplicité, l’humilité, la générosité, l’absence de vanité, la capacité à servir les autres - qualités à la portée de toutes les âmes - sont les véritables fondations de notre vie spirituelle. Mais cette réussite-là n’est pas accessible sans un travail d’introspection véritable et une connaissance de ses forces et de ses faiblesses.

La détention a au moins le mérite d’offrir une bonne occasion pour travailler sur sa propre conduite, corriger le mauvais et développer le bon que l’on porte tous en soi. La pratique régulière de la méditation, disons un quart d’heure chaque jour avant de se coucher, peut y être très utile. Il est possible que dans un premier temps tu aies du mal à identifier les éléments négatifs de ta vie, mais tu seras récompensée si tu en fais l’effort régulier. N’oublie pas qu’un saint est un pécheur qui cherche à s’améliorer. »

 

Nelson Mandela
« Conversations avec moi-même », recueil de notes et correspondances
Extrait de la lettre adressée à sa femme 

 


 

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Cogito ergo sum
commenter cet article
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 07:21

 

GINGEMBRE22.jpeg Deux traitements simples, non médicamenteux -aromathérapie et solution de dextrose en I.V.- réduisent les nausées et vomissements postchirurgicaux, rapportent deux études publiées dans le journal de la Société internationale de la recherche en anesthésie (IARS).

Ronald Hunt et coll. (Charlotte, États-Unis) ont conduit une étude chez 301 patients en postopératoire, chez qui on a testé deux types d’aromathérapie : soit de l’huile essentielle de gingembre, soit un mélange de différentes huiles : gingembre, menthe verte, menthe poivrée et cardamome.
    

Compresses imbibées de gingembre
Les huiles ont été placées sur des compresses que les patients devaient placer sous leur nez. Comparativement à des compresses imprégnées d’un placebo (solution saline ou alcoolique), ceux respirant les huiles essentielles ont éprouvé moins souvent des nausées (score réduit), avec une moindre nécessité d’administrer des anti-émétiques. Le mélange des huiles essentielles est apparu un peu plus efficace : 80 % des patients ont été soulagés contre 70 % avec le gingembre seul. « L’aromathérapie agit rapidement, seul ou en combinaison avec un traitement anti-émétique », ont commenté Hunt et coll.

 

Sortis plus tôt de l’hôpital
Susan Dabu-Bondoc et coll. (Université de Yale, États-Unis) montrent, chez 62 patients, que l’administration d’une solution de dextrose à 5 % entraîne une réduction de la demande en anti-émétiques, comparativement aux liquides de perfusion standards, même si les scores de nausées ne sont pas significativement réduits. Les patients quittent également l’hôpital un peu plus tôt, observent les auteurs.« Donné en postopératoire immédiat, ce traitement est peu onéreux et sans effets secondaires », soulignent les auteurs.

Nausées et vomissements touchent un tiers des patients en postopératoire. Outre le côté déplaisant de la chose, c’est associé à un prolongement de l’hospitalisation et une augmentation des réadmissions.

 

Dr Béatrice Vuaille
Le Quotidien du Médecin.fr

 

ANESTH.jpeg

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 21:49

 

Fatigue chronique, manque d'énergie, stress, mauvais sommeil... Autant de maux qui peuvent être améliorés par les huiles essentielles et leurs molécules salvatrices.

En massage, en diffusion, en prise alimentaire... Ces quintessences naturelles peuvent être intégrées en toute simplicité dans votre quotidien et vous apporter toute leur puissance vitale.

 

Pour être plus serein

Vous vous sentez confus, anxieux, agressif ou très souvent en larmes ? Il est peut être temps de prendre du recul et d'aromatiser votre existence. 

 

Le mélange :

HE Géranium Bourbon 3 ml
HE Lavande vraie 3 ml
HE Petitgrain bigarade 3 ml
HV Noisette 10 ml

 

En massage :

Versez quelques gouttes dans le creux de votre main. Appliquez le mélange au centre de la poitrine, au niveau du plexus solaire. Massez en appuyant délicatement avec la paume de la main, en faisant de petits cercles, et toujours dans le sens des aiguilles d'une montre.

Tout en massant, respirez profondément avec le ventre, en inspirant et en expirant par le nez. Vous inspirez en comptant jusqu'à 4, vous bloquez votre respiration sur le même temps, et vous expirez de même. Renouvelez cet exercice plusieurs fois.

 

En tisane :

Infusion de Millepertuis + 1 gte d'HE Petitgrain bigarade ou de Marjolaine des jardins dans une cuillérée de miel 

 

 

Pour mieux digérer

Vous vous sentez ballonné après le repas ? Les huiles essentielles peuvent faciliter votre digestion et vous éviter de gonfler !

 

Le mélange :

HE Basilic tropical 1 goutte
HE Cardamome 1 goutte
HE Aneth 1 goutte
HV Olive 1 cuillérée à café

 

Par voie orale :

Prenez ce mélange avant les deux repas pendant 15 jours.

 

La posture en spirale :

"Pivoter le haut du corps contribue à évacuer ce qui reste sur l’estomac, aliments ou contrariétés. Cette torsion engage toute la colonne vertébrale à partir de la taille, située sur la zone de l’abdomen, donc de l’appareil digestif et des tensions émotionnelles. « La posture en spirale libère l’énergie, recentre et favorise le lâcher-prise, précise Isabelle Décamps, professeure de yoga à Canal Central."

 

 

Pour mieux respirer

Pour assainir l'atmosphère au bureau ou à la maison, diffusez ce mélange oxygénant pulmonaire en prévention, ou dès les premiers symptômes de toute infection respiratoire. 

 

Le mélange :

HE Eucalyptus smithii 20 gouttes

HE Ravintsara 15 gouttes

HE Pin sylvestre 15 gouttes

 

En diffusion :

Pour préserver la complexité moléculaire des huiles, optez de préférence pour un nébuliseur à froid. Ne faites pas des temps de diffusion excédant 1/4 d'heure. Comptez 15 gouttes par heure.

 

 

Pour mieux dormir

Vos problèmes d'endormissement tournent au cauchemar ?  Pour trouver le sommeil plus facilement, aromatisez vos tisanes et procédez à ce petit rituel du soir avec une huile enveloppante et porteuse de vibrations délicates. 

 

Le mélange :

ESS Bergamote 5 gouttes

HE Santal  3 gouttes

ESS Mandarine 2 gouttes

HV Jojoba 50 ml

 

En massage :

Versez quelques gouttes de ce mélange au creux de votre main. Et massez chaque doigt, la paume, le dessus de la main, en insistant sur la face interne des poignets, les bras, en remontant des poignets vers les aisselles. Une musique des sens qui pénètrera jusqu'au coeur de vos cellules et qui vous fera tomber dans les bras de Morphée.

 

En tisane :

Infusion de Valériane + 1 gte d'ESS de Mandarine dans une cuillérée de miel

Infusion de Tilleul + 1 gte d'HE de Petitgrain bigarade dans une cuillérée de miel

 

 

Pour retrouver de l'énergie

Vous puisez dans vos réserves depuis trop longtemps pour faire face au stress et au trop-plein de travail ? Vous avez besoin de recharger vos batteries ? Cette synergie dissipera la fatigue en renforçant l'énergie des reins.

 

Le mélange :

HE Epinette noire 2 gouttes
HE Menthe poivrée 1 goutte
HE Pin sylvestre 1 goutte
HV Jojoba 5 gouttes

 

En massage :

Appliquez ce mélange pendant une semaine, matin et soir, sur le bas du dos, au niveau des reins. Massez en effectuant des cercles. Respirez profondément avec le ventre, en inspirant et expirant par le nez.

 

images-2-copie-2

 

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 06:00

 

Miguel de Cervantes, extrait de Don Quichotte

 

Un chaleureux merci à Claudine qui m'a fait découvrir cette magnifique vidéo coeur

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Cogito ergo sum
commenter cet article
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 14:25

 

Les brusques changements de température entre le chauffage de nos intérieurs, et le froid de l'extérieur mettent notre peau à rude épreuve. On a beau s'emmitoufler, le visage et les lèvres restent exposés au vent et au froid. La peau rougit, s'assèche, perd de son éclat, de sa densité et de son élasticité.

Pour la protéger et éviter le déssèchement et les rougeurs, il est essentiel de régulièrement la réhydrater. Mais avant cela, un nettoyage en profondeur s'impose !

 

Les masques visage permettent de purifier, d'éliminer les impuretés et l’excès de sébum, et en cela favorisent la nutrition des peaux dévitalisées et asséchées, et tout particulièrement en période de grand froid. En évitant l'accumulation de cellules mortes qui forment une barrière, ils favorisent l'absorption des soins hydratants. De plus, ils resserrent les pores et affinent le grain, ce qui permet d'avoir une peau plus douce et plus souple.

 

Ce masque pour le visage est un véritable concentré de soins de beauté !

Ses actifs nutritifs et apaisants permettent de lutter contre la sécheresse cutanée, de diminuer les tiraillements, les rougeurs et les ridules.

 

Masque purifiant, hydratant et adoucissant

2 cuillérées à soupe d'argile rose

1 cuillérée à café de miel d'acacia

cuillérées à café de gel d'aloe vera

1 cuillérée à café d'huile végétale de germe de blé

2 gouttes d'huile essentielle de Camomille noble

 

Mélangez tous les ingrédients jusqu'à l'obtention d'une texture homogène. Appliquez ce masque sur le visage soigneusement nettoyée, en couche épaisse, et en évitant le contour des yeux et de la bouche. Laissez poser une dizaine de minutes.

Après ce temps de pose, ôtez-le délicatement à l'eau tiède et terminez par une brumatisation d'hydrolat aromatique de Rose de Damas, d'Hamamélis, ou de Camomille.

Appliquez généreusement, et tout en massant, votre soin hydratant.

Renouvellez ce soin une ou deux fois par semaine (selon votre type de peau).

 

argile rose22

à noterPour optimiser les bienfaits du masque visage, appliquez-le après avoir réalisé un gommage exfoliant.

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 06:00

 

L'escarre est une plaie qui survient en cas de pression excessive et prolongée sur une même zone du corps. La rapidité de diffusion de la lésion et les risques encourus plaident pour la prévention.

 

En réaction à une pression

Une pression excessive peut se définir comme une pression qui limite la circulation sanguine au niveau cutané et même sous-cutané, entraînant une mauvaise oxygénation des tissus. L'escarre ne se formera que si la pression excessive prolonge la gêne à la circulation, privant les tissus d'oxygène; l'hypoxie entraîne le dépérissement des tissus.

La surveillance doit donc être fréquente afin de détecter toute modification de la peau, au niveau des zones de pression, qui signerait une escarre en formation. La participation du patient, ou de son entourage, à cette vigilance peut s'avérer une aide précieuse.

... / ...

 

La cicatrisation

Des règles d'hygiène indispensables

Pour que la cicatrisation s'effectue rapidement et correctement, la plaie doit être mise en décharge totale, maintenue dans un environnement chaud et humide grâce à un pansement qui permette la cicatrisation.

Ce pansement ne doit pas être douloureux pour le patient, ni laisser passer de micro-organismes, ni déposer de fibres dans la plaie; il doit être non-adhérent, stérile, confortable et adapté aux localisations de l'escarre.

 

La force des huiles essentielles

C'est là tout l'intérêt des huiles essentielles selon deux mécanismes d'action:

  • le renforcement des défenses immunitaires du patient,
  • une action anti-bactérienne majeure sur tous les germes pathogènes donc nocifs.

L'adjonction d'huiles végétales spécifiques permet de compléter leur action et de favoriser le bourgeonnement tissulaire et la cicatrisation.

 

Employer des huiles essentielles

Deux types d'huiles sont à utiliser dans ce cas:

  • les huiles essentielles provenant de l'hydrodistillation des feuilles en privilégiant le géranium et le niaouli;
  • les huiles végétales, obtenues par pression à froid, des graines telle que l'huile de calophyllum inophyllum et l'huile de Moringa oleifera. Ces huiles peuvent également être employées sous forme de baume.

 

Les applications locales

Elles seront fonction des stades de l'escarre:

  • le stade 1: l'érythème. On appliquera, trois fois par jour en massage, deux gouttes de chacune des huiles essentielles, diluées dans de l'huile végétale en fonction de la sécheresse de la peau.
  • le stade 2: la perte de l'épiderme. On appliquera les huiles comme au stade 1, en privilégiant les formes baumes de l'huile végétale et en laissant un pansement occlusif sur la plaie.
  • le stade 3: la nécrose nécessite un parage de la plaie qui va retirer les tissus trop atteints. On appliquera les huiles plutôt avec du baume mais sans masser; on remplira simplement la plaie avec le produit et on laissera un pansement humide occlusif qui sera renouvelé deux fois par jour.
  • le stade 4: l'ulcère se tritera comme le stade 3.

 

La diffusion atmosphérique

Pour les patients alités de façon chronique, la diffusion dans l'atmosphère se fera, soit en disposant quelques gouttes sur une coupelle d'eau, matin et soir, soit en utilisant un appareil de diffusion, non chauffant, soit avec une diffusion sur une éponge naturelle. Cette voie d'utilisation a des effets généraux de stimulation immunitaire du patient et permet une destruction d'un grand nombre de germes.

Bien entendu, il faudra associer de la kinésithérapie, des changements fréquents de position, éventuellement des matériels empêchant le plus possible les pressions sur les zones à risque.

Le traitement devra être poursuivi pendant plusieurs semaines. Et, dès la cicatrisation obtenue, une prévention sera mise en place utilisant des massages journaliers avec une des deux huiles végétales. Cette prévention devra être prodiguée tant que les conditions de risques seraont présentes.

 

Dr Lionel Michat

Médecin cardiologue et attaché consultant des hôpitaux de Paris

Après avoir passé vingt ans dans l'Industrie pharmaceutique, à différents postes de direction,

il s'est intéressé aux médecines douces et plus particulièrement à l'utilisation des huiles essentielles malgaches.

 

Doc'Animation en gérontologie N° 17 (octobre-décembre 2007)

L'intégralité de cet article est en vente sur docanimation.fr

 

couv17

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 06:00

Barbara Cook

 

goutte fleur

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Cogito ergo sum
commenter cet article
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 09:00

 

Les symptômes tels que l'errance, l’ennui, les sautes d’humeur, l’agitation, l'agressivité et le manque de sommeil augmente le risque de blessures des personnes âgées qui souffrent de la maladie d'Alzheimer ou d'autres troubles neurologiques qui affectent la mémoire et la cognition. En restaurant un sentiment de calme et d'apaisement, les huiles essentielles permettent d'augmenter la sécurité de nos aînés atteints de démence.

Mais leur intérêt ne se limite pas à soulager des troubles émotionnels, les huiles essentielles permettent aussi d'améliorer les performances cognitives et agissent sur la mémoire, l'humeur, et l'estime de soi. 

 

 

En toute simplicité...

Dans le cadre d'une approche globale, l’aromathérapie peut aider à soulager l'anxiété et l'agitation, à favoriser le sommeil et améliorer les fonctions cognitives des personnes âgées atteintes de démence.

 

Lavande vraie, Mandarine, Géranium BourbonCamomille noble, Petitgrain bigaradeVanille, Romarin 1.8 cinéoleOrangeCitron... autant d'huiles essentielles qui seront intégrées en toute simplicité dans les soins quotidiens :

 

inhalées, grâce à un nébuliseur à froid, en effectuant des diffusions atmosphériques dans des lieux de vie communs (réfectoire, salle de repos…) ou dans les espaces individuels (chambres, salle de soins, espace multi-sensoriels…).

 

absorbées par la peau, mélangées à des bases neutres (massages, applications, bains, hygiène, soins de la peau…) ou pures (onctions aromatiques).

 

 

Amélioration des fonctions cognitives

L'Université du Maryland Medical Center (1) a démontré que l'inhalation d'huiles essentielles déclenche des récepteurs de l'odorat qui stimulent l'hippocampe et l'amygdale : les zones du cerveau responsables des émotions, de la mémoire et de la santé mentale.

 

Une étude publiée dans l'édition Décembre 2009 de «psychogeriatrics» (2) a analysé les effets de l'aromathérapie sur les personnes âgées atteintes de démence. Cette étude portait sur quatre huiles de base, l’HE de Lavande et l’ESS d’Orange le soir pour aider à l’endormissement, et l’ESS de Citron et l’HE de Romarin le matin pour stimuler les fonctions cognitives. Tous les participants ont montré une amélioration de leur orientation ou de leur estime de soi et une meilleure conscience de leur environnement, sans effets secondaires négatifs.

 

 

Réduction de l'anxiété

Le massage des mains aux huiles essentielles peut soulager l'anxiété chez les personnes âgées atteintes de démence. Une étude sur les effets de l’HE de Lavande sur les femmes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer, publiée en Décembre 2006 dans le "International Journal of Neuroscience" (3), démontre que l'aromathérapie peut être un moyen efficace pour soulager l'anxiété associée à la maladie d'Alzheimer. Après trois semaines de massages des mains de 20 minutes avec des huiles de Romarin, de Lavande, de Citron, d'Orange et de Camomille trois fois par semaine, les femmes de l'étude ont montré une baisse de l'anxiété et une meilleure estime de soi.

 

 

Mon propos n'est pas de vous dire que l’aromathérapie est la panacée universelle, et je ne voudrais en rien alimenter cette querelle stérile du "tout chimique" contre le "tout naturel" qui à mon sens est dépassée. Mais je sais pour l'avoir expérimenté maintes fois, et vu, de mes yeux vu, que les huiles essentielles offrent une véritable alternative pour améliorer le quotidien des personnes les plus fragiles dont nous devrions prendre le plus grand soin.

 

ONCTION huile front

 

 

Attention ! Chez certaines personnes âgées, certaines huiles essentielles peuvent causer des réactions indésirables. Les HE de Romarin et de lavande, ainsi que d’autres HE stimulantes, peuvent avoir des effets néfastes sur les personnes âgées souffrant d'hypertension artérielle. L’HE de cannelle peut également provoquer une irritation lorsqu'elle est appliquée directement sur la peau. Si l’utilisation d’huiles essentielles par voie externe est à la portée de chacun, il est toutefois nécessaire de bien connaître leurs modes d’utilisations et leurs précautions d’emploi.

 

Sources :

(1) University of Maryland Medical Center, Aromatherapy; SD Ehrlich, NMD, Sept.7, 2009

(2) “Psychogeriatrics”; Effect of Aromatherapy on Patients with Alzheimer’s Diseasa; D. Jimbo, et al.; December 2009

(3) “International Journal of Neuroscience”; Effects of Aromatherapy Massage on Anxiety end Self-Esteem…; K.h. Rho, et al.; December 200

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 15:38

 

8zo4c-NEW YORK 0049

La séance commence par un recentrage, nous sommes assises face à Jahnavi et nous faisons le vide.

Le vide... Loin des bruits du monde... 

Puis nous enchaînons sur des séries de postures de yoga dynamique, qui associées à des exercices de respiration intense et à une technique tibétaine de circulation d'énergie, permettent à nos cellules de communiquer entre elle et à nos organes de se réguler les uns les autres...

La séance se termine, l'esprit est calme, le corps plein d'énergie, tout est harmonie...

Connaissez-vous le yoga hormonal? Depuis plusieurs semaines je souhaitais prendre un peu de temps pour vous parler de cette pratique thérapeutique qui vise à aider les femmes à conserver ou retrouver un meilleur équilibre hormonal.

Inspiré du Hatha Yoga, du Kundalini Yoga et du Yoga de l'énergie, le yoga hormonal a été mis au point par Dinah Rodrigues, une yogiste-psychologue-philosophe brésilienne qui continue d'enseigner toujours avec la même énergie à plus de 80 ans.

Bien que cette méthode existe depuis plus de vingt ans, elle est encore très mal connue en France car Dinah n'enseigne pas en français et les professeurs de yoga doivent aller à l'étranger pour suivre son enseignement. Mais elle est très développée au Brésil, aux Etats-Unis, au Canada, en Hollande, en Allemagne... Autant vous dire que je suis très heureuse d'avoir pu trouver un professeur à Bordeaux

 

Le yoga hormonal s'adresse à toutes les femmes à partir de 35 ans, ainsi qu'à toutes celles qui ont un syndrome prémenstruel handicapant, des problèmes de stérilité, d'aménorrhée et d’hypothyroïdie, mais aussi et surtout à toutes les femmes qui souhaitent éviter les désagréments de la ménopause


Sa pratique régulière permet de réactiver et rééquilibrer rapidement les principales glandes responsables des sécrétions hormonales que sont les ovaires, la thyroïde, l'hypophyse et dans une moindre mesure les surrénales.

Elle permet de soulager, voire éliminer totalement les bouffées de chaleur, la sécheresse de la peau et des muqueuses, l'insomnie, les migraines, les tendances dépressives, l'arthrose et les tendinites.

Elle remplace avantageusement un traitement hormonal de substitution et prévient les problèmes de cholestérol, d'ostéoporose, de circulation, de prise de poids...

Yoga hormonal 1

 

Le yoga hormonal n'est pas une simple pratique thérapeutique, il agit au plus profond de notre Être, il nous aide à nous reconnecter à notre véritable essence, à renouer avec toute la plénitude de notre puissance féminine.

 

SOHAM 

39, rue Pelleport

33400 Bordeaux

06 63 22 83 78

Professeur : Jahnavi FREUND

mjpfreund@free.fr 

www.lesouffledeleveil.sitew.com


Yoga hormonal 2

 

Attention ! En raison de son efficacité, elle est contre-indiquée en pratique intensive en cas de cancer du sein, d'endométriose avancée, d’hyperthyroïdie importante, de problèmes cardiaques et bien sûr, pendant la grossesse.

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Ebook gratuit enfin disponible !

ebook

 

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.