Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 09:57

Je ne peux résister à l'envie de partager avec vous cette petite recette simple, saine et délicieuse...

 

Pour une douzaine de petites boules :

100 g de poudre d'amande

4 cuillérées à dessert de sirop d'érable

 

Mélangez, puis malaxez, le sirop et la poudre jusqu'à l'obtention de petites boulettes.


Vous pouvez ensuite y intégrer des arômes (pas plus d'une goutte d'huile essentielle pour ne pas dénaturer le goût de l'amande), et/ou des colorants alimentaires, et leur donner, grâce à des petits moules en silicone, la forme des personnages qui décoreront votre bûche de Noël.


Demain je vous donnerai la recette de la bûche de ma maman, inégalable !!!

 

rose_pate_d-am.jpg

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 20:00

Saint Augustin

200px-Chenille1

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 20:23

Pour renforcer les défenses immunitaires, le plus simple et le plus efficace reste le Thym. Outre ses propriétés anti-infectieuses, il tonifie l’organisme et aide à affronter l’hiver et tous ses désagréments viraux.

 

Vous pouvez opter pour des infusions de plantes sèches, dans les proportions d'une cuillérée à café de Thym par tasse d’eau bouillante, pour vous préparer des tisanes ou des inhalations.


Efficace et délicieux, ce sirop réunit les effets antibactériens du thym, du citron et du miel. Il est imparable pour calmer les quintes de toux.


Sirop contre la toux

Préparation

Faites bouillir 50 cl d’eau et versez-la dans une tasse sur 100 g de Thym séché (150 g pour du Thym frais), laissez infuser pendant 20 minutes.

Filtrez cette infusion dans une casserole, puis ajoutez le jus de 2 citrons pressés et cuillérées à soupe de miel de thym.

Portez à ébullition et laissez bouillir de 20 à 30 minutes jusqu’à ce que le mélange prenne la consistance d’un sirop.

Laissez tiédir et versez dans un flacon. Prenez 2 cuillérées à soupe de ce sirop lors des quintes de toux.

 

Le Thym fournit également une huile essentielle de qualité extraordinaire par sa puissance d’action et par sa bonne tolérance. Sept chémotypes sont habituellement répertoriés avec chacun une spécificité liée à leur race chimique, mais deux d’entre eux sont tout particulièrement utilisés pour leur propriété antiseptique et leur action sur la sphère ORL et sur le système digestif.


Le Thym à thymol  (Thymus vulgaris thymol)

Dermocaustique, l’huile essentielle de Thym à thymol ne s'emploie jamais pure en application sur la peau ou dans un bain. Diluez-la, au maximum à 5%, dans une huile végétale pour une utilisation sur la peau.
Grâce à l’action du thymol
(40 % environ), c’est un anti-infectieux majeur à large spectre d'action, anti-microbien, anti-fongique, anti-viral, qui doit être utilisé avec modération sur de courtes périodes. C’est un excellent antiseptique pulmonaire, fluidifiant, expectorant et un stimulant général idéal avant l'hiver pour éviter les bronchites, rhinopharyngites, angines, sinusites, toux et rhumes.
Tonique nerveux et énergisant,
l’huile essentielle de Thym à thymol permet de lutter efficacement contre les dépressions, les fatigues physiques et psychiques.


Boutons de fièvre : HE de Thym + Niaouli + Ravintsara. 1 ml de chaque à mélanger dans un flacon avec 10 ml d'huile végétale. Appliquer 1 goutte de ce mélange jusqu'à 9 fois par jour, sur le bouton, pendant 2 jours.


L'huile essentielle de Thym à thymol étant très puissante, ne pas utiliser en cas de hypertension artérielle, ainsi que chez la femme enceinte ou allaitante, chez les enfants.

 

Le Thym à linalol (Thymus vulgaris à linalol) 

Cette huile essentielle est assez exceptionnelle. Anti-infectieux plus doux, elle peut être utilisée aussi bien par voie interne qu'externe et sera préconisée pour les soins des enfants (infections cutanées et muqueuses).  

Elle a des vertus antiseptiques, anti-microbiennes et anti-bactériennes, fongicides et vermifuges. Elle est aussi très efficace contre tous les problèmes de peau comme l’eczéma, le psoriasis, les verrues, les brûlures légères, les furoncles, les abcès ou l’herpès (mais il faut prendre garde à bien diluer l’essence qui serait irritante à l’état pur). Elle a aussi une action stimulante sur la digestion, et aide à l’élimination de gênes gastriques (flatulences, spasmes, infections). Elle est donc très indiquée et efficace en cas de stomatite, de gastrite, d’entérocolite, de colite.

Elle assure aussi la fonte des graisses excédentaires, et favorise le raffermissement cutané. L’huile essentielle de thym agit en outre sur les infections des bronches et des voies respiratoires en général. Elle peut soulager les bronchites, pleurésies ou sinusites, la coqueluche et la tuberculose. Elle aide aussi à surmonter la fatigue nerveuse.


Maux de gorge : Dès que les maux de gorge s'annoncent ou menacent, 2 gouttes d'huile essentielle de Thym à linalol sur 1/4 de morceau de sucre à sucer ou dans une cuillérée de miel ou d'huile d'olive, 3 prises maximum sur 24 heures.


Fatigue après infections : HE de Thym à linalol + Citron + Aneth. Une goutte de chaque dans une cuillérée de miel ou d'huile d'olive ou sur un peu de mie de pain 2 à 3 fois par jour.


En diffusion, son parfum est plus doux et plus fleuri que le Thym à thymol. Il se marie bien avec celui des huiles essentielles d'Orange, Mandarine, Bergamote, Petit grain bigarade, Citron, Camomille, Cèdre, Genièvre, Niaouli, Romarin.

Assainissement des unités de soins

 

Thym.jpg

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 20:18

A l'approche de Noël, un savoureux pain aromatique à réaliser en un temps reccord !

canelle.jpgIngrédients
 300 g de farine de blé noir
 150 g de miel liquide
 100 g de sucre fin
 1 sachet de levure chimique
 de la crème fleurette
 1 cuillère à café d’anis en grains
 

 ESS de Citron : 1 gte
 ESS d’Orange : 2 gtes
 ESS de Pamplemousse : 1 gte
 HE de Noix de Muscade : 2 gtes
 HE de Cannelle : 2 gtes
 HE de Girofle : 1 gte
 HE d’Anis vert : 1 gte (facultatif)
muscade.jpgPréparation 
Temps de préparation : 10/15 min.

Mélangez le sucre et le miel. Ajoutez la farine tamisée.
Incorporez la crème fleurette jusqu’à obtenir un mélange très épais mais bien homogène.
On doit peiner pour remuer le fouet.
Si la pâte est trop délayée, le risque est que la cuisson ne soit pas homogène :
le centre pourrait ne pas être tout à fait cuit, et le pain perdrait de son moelleux....

Ajoutez la levure tamisée puis l’anis en grain et enfin les huiles essentielles.
Versez la pâte dans un moule à cake beurré de 24 cm environ.
Enfournez et laissez cuire 1h à 1h30 dans un four que vous aurez fait préchauffer à 180°. Vérifiez avec la pointe d’un couteau si besoin au bout d’une heure.

pain-d-epices.jpg

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 20:29

A partager entre amis ou en famille, au coin d'un bon feu...

Pour 4 à 6 personnes

Dans une grande casserole, versez :
une bouteille de vin rouge (idéalement un vin rouge à base de cépage Syrah)
1⁄2 litre d’eau
1 étoile d’anis
1 bâton de cannelle
le zeste et le jus d’un citron et d’une orange

Faites chauffer jusqu’à un léger frémissement.

Baissez le feu au minimum, couvrez la casserole et laissez frémir tout doucement pendant une heure. Au bout d’une heure, éteignez le feu.

Mélangez bien les huiles essentielles suivantes avec un peu de sucre pour bien les diluer :
3 gouttes d’huile essentielle de cannelle,
1 goutte d’huile essentielle de gingembre,
1 goutte d’huile essentielle de muscade,
2 gouttes d’huile essentielle de citron.

Rajoutez au total 50 g de sucre et le mélange des huiles essentielles au vin et remuez.

Coupez une orange et un citron chacun en seize morceaux.
Servez le vin chaud dans des tasses ou des mugs en verre résistants à la chaleur.

Ajoutez des morceaux d’orange et de citron dans chaque tasse et proposez du sucre à ceux qui aiment le vin chaud plus sucré.


Vous pouvez conserver ce vin quelque jours en le mettant par exemple dans des bouteilles en verre. Conserver la bouteille au réfrigérateur et faites réchauffer dans une casserole avant de servir.

 

vin-noel.jpg

Partager cet article

Repost0
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 21:23

L'Aromathérapie fournit une aide précieuse pour aider tous ceux qui souffrent à réduire la douleur de manière naturelle et non agressive. De nombreuses études effectuées en Angleterre, aux Etats-Unis et au Japon, pour déterminer l'efficacité des huiles essentielles, montrent que leur utilisation a un impact favorable sur la perception de la douleur.

SEPT HUILES ESSENTIELLES sont préconisées pour réduire la douleur et l'inflammation : la Lavande fine, l'Arbre à thé, la Camomille Romaine, le Romarin à camphre, le Genévrier, la Menthe poivrée et l'Eucalyptus citronné. Cette liste n'est en rien exhaustive.
Avant de citer les utilisations de chaque huile, il convient de mentionner l'importance de l'huile essentielle de Lavande fine puisque l’on recommande aussi son application pour améliorer l'état émotionnel du patient par son action relaxante et calmante. En réduisant la tension musculaire, elle aide à concilier le sommeil et les problèmes qui se présentent parfois suite à des douleurs intenses ou chroniques.

L’huile essentielle de Lavande fine est utile pour les douleurs de tête et migraines.
Allège les coliques menstruels, stomacaux et colites. Recommandée pour traiter toute forme de névralgie, sciatique, douleur musculaire et rhumatisme. Étant donné son efficacité pour traiter toute douleur en général et étant donné sa versatilité, elle peut être appliquée sur les personnes de tout âge y compris les enfants et les personnes âgées.

L’huile essentielle d’Arbre à thé est très utile dans la douleur causée par des blessures superficielles et les coups.
Spécialement efficace pour traiter la douleur des conduits auditifs en agissant comme germicide pour éliminer le virus ou la bactérie responsable de la douleur et en outre comme désinfectant, analgésique et anesthésiant. Peut être appliqué sur les gencives après extraction dentaire, gingivites et parodontites. Cette huile peut aussi être appliquée sur les herpès en combattant le germe responsable par son action antiviral.

L’huile essentielle de Camomille Romaine est un calmant excellent pour réduire la douleur névralgique, sciatique, articulaire et musculaire.
Très utile pour combattre les troubles digestifs principalement ceux d'origine émotionnelle comme colite, indigestion et ulcères ainsi que coliques menstruels.

L’huile essentielle de Romarin à camphre possède une action rubéfiante, anti-inflammatoire et analgésique. On la recommande pour la goutte, arthrite, rhumatisme, douleurs articulaires, entorses, fatigue après des exercices intenses, coliques menstruels, douleurs de tête et troubles des intestins causés par la constipation mais ne doit pas être utilisé par les personnes avec hypertension ou épilepsie.

L’huile essentielle de Genévrier est un anti-inflammatoire excellent particulièrement effectif pour traiter l'arthrite et le rhumatisme mais ne doit pas être appliqué en aucun cas aux femmes enceintes.

• L’huile essentielle de Menthe poivrée est recommandée dans le traitement des douleurs de tête, migraines, névralgies, douleurs musculaires et pieds fatigués en évitant de dépasser la quantité ou le temps d'utilisation.

• L’huile essentielle d'Eucalyptus citronné, outre son efficacité pour le traitement des maladies respiratoires et infectieuses, est aussi indiquée dans le traitement de l’arthrite et des rhumatismes quand il existera une rigidité ou réduction de mobilité des articulations. 

 

thumb f9eea738164682c5f96333e02da7f5d0


IMPORTANT

• Les personnes avec des problèmes du système nerveux, cœur, pancréas, reins, cancer ou femmes enceintes doivent d'abord consulter leur médecin spécialiste avant d'utiliser toute thérapie complémentaire.
• Toutes les huiles essentielles sont d'utilisation externe seulement, hautement concentrées et doivent être diluées avant leur application.

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 06:43

«L'enthousiasme possède une fréquence énergétique élevée, qui entre en résonance avec le pouvoir créatif de l'univers… Avec de l'enthousiasme, vous découvrirez que vous n'avez pas besoin de tout faire tout seul. En fait, il n'existe rien de significatif que vous puissiez faire tout seul. L’enthousiasme soutenu suscite une vague d'énergie créatrice et tout ce que vous avez à faire, c'est vous laisser porter par cette vague.»

 

dauphin-vague.jpg

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 17:58

La majorité des huiles essentielles s'employant diluées dans une huile végétale, je viens d'ajouter dans la colonne de droite, les % de dilution à respecter en fonction de l'effet thérapeutique souhaité. Vous pouvez, pour plus de simplicité, vous conformer aux équivalences également jointes.

 

Pour exemple, vous avez du mal à trouver le sommeil, vous souhaitez composer une huile aromatique pour le soir. Si vous consultez les indications figurant sur la droite, vous voyez que, pour obtenir une action bien-être, la dilution d'huile essentielle correspondante est de 5%.

Partant sur une base végétale de 50 ml et sur une dilution à 5%, vous obtenez le rapide calcul de 2,5 ml d'huile essentielle, soit approximativement au regard du tableau des équivalences, 100 gouttes.

 

A vous d'associer les huiles essentielles qui ont les propriétés thérapeutiques adéquates, idéalement des huiles qui se potentialisent les unes les autres. Si certains laboratoires surenchérissent avec des associations de 20, 40... huiles essentielles, je ne vous engage pas à les suivre dans ce qui n'est, à mon sens, qu'une aberration marketing.

Soyez simple et vrai. Choisissez de belles huiles naturelles d'une qualité artisanale, inutile de créer une formulation compliquée, préférez la qualité à la quantité.

 

Ainsi, pour réaliser votre préparation, vous pouvez associer tout simplement de l'HE de Mandarine à de l'HE de Petit grain bigarade, deux huiles calmantes qui entrent harmonieusement en synergie :

 

HV de Jojoba ou d'Amande douce 50 ml

HE de Mandarine 60 gouttes

HE de Petit grain bigarade 40 gouttes

 

Avant le coucher, massez-vous avec cette huile apaisante, la plante des pieds, le plexus solaire, le nombril en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre.

 

Fotolia_5099813_S_Flacons-huiles-essentielles-reduite.jpg

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 18:59

 

1 litre d'eau de vie

1 grosse poignée de fleurs de Romarin fraîches

200 gr de sucre

romarin 01

Laissez macérer 40 jours. Filtrez.

Versez-le dans un flacon. Laissez vieillir.

Se déguste comme un digestif classique en fin de repas.

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 22:44

Dans l'Antiquité, le Romarin symbolisait surtout la mémoire ancestrale. En Grèce, les étudiants ornaient leur tête de couronnes de Romarin destinées à fortifier leur capacité de mémorisation en période d'examen. Lors des enterrements, on utilisait du Romarin afin de conserver la mémoire des défunts. En énergétique, il renforce la concentration et la mémoire.

Le Romarin, qui fut distillée pour la première fois au 13ème siècle, fut surtout apprécié pour ses qualités médicinales au Moyen-Âge. Au 14ème siècle, la reine Elisabeth de Hongrie le rendit célèbre en créant "l'eau de la reine de Hongrie", dont elle tenait, disait-elle, la recette d'un ange. Goutteuse et rhumatisante, elle retrouva sa santé et sa jeunesse et séduisit le roi de Pologne à 72 ans, grâce à cette eau de jouvence composée d'un mélange de solution alcoolique de Lavande, Menthe pouliot et Romarin.

Le Romarin entrait également dans la composition du "vinaigre des 4 voleurs" pour ses propriétés anti-infectieuses.

 

En aromathérapie, trois chémotypes (races chimiques), issus des sommités fleuries, sont tout particulièrement utilisés, chacun à des fins spécifiques que l'on peut résumer ainsi : le Romarin à camphre (en neuromusculaire), le Romarin 1.8 cinéole (en pulmonaire) et le Romarin à verbénone (en digestif).

Rosemary_200-200.jpgLe Romarin à camphre (Romarinus officinalis camphoriferum)

Myorelaxant. Action neuromusculaire douleurs localisées, raideurs musculaires et articulaires en relation avec le stress, la contrariété, l'anxiété.

Le Romarin à camphre est préconisé dans le cas de courbatures, myalgies, crampes musculaires, rhumatismes. Pour les sportifs, il prévient les courbatures après l'effort et agit en décontractant musculaire.


Contractures musculaires, myalgies, crampes : Quelques gouttes d'huile pure éventuellement mélangée à de l'HE de Lavandin pour un effet relaxant des muscles.


Si vous vous sentez fatigué sans raison, massez-vous le plexus solaire et les tempes (attention aux yeux !) avec le mélange suivant :

HV de Jojoba (de Noyau d'Abricot ou autre HV) 50 ml

HE de Romarin à camphre 10 gouttes

HE de Géranium Bourbon 10 gouttes

HE de Menthe poivrée 10 gouttes


Les huiles de la douleur

Le Basilic

Au bonheur des pieds

Des huiles essentielles anti-rhumatismes

Rosemary_200-200.jpgLe Romarin 1.8 cinéole  (Romarinus officinalis cinéoliferum) 

Expectorant. Mucolytique. Anti-infectieux. Protecteur du tissu pulmonaire. Anti-dépresseur.

Sinusites, bronchites, coups de froid.

Le Romarin 1.8 cinéole fournit une huile essentielle similaire dans sa composition chimique au Ravintsara (Cinnamomum camphora) et à l'Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata). Il présente d'ailleurs des propriétés thérapeutiques similaires à ces deux huiles : il combat toutes les infections respiratoires.


Pour dégager les voies respiratoires, massez votre poitrine avec ce mélange et faites-vous masser le haut du dos :

HV de Jojoba (de Noyau d'Abricot ou autre HV) 50 ml

HE de Romarin 1.8 cinéole 15 gouttes

HE de Lavande fine 10 gouttes

HE de Pin sylvestre 10 gouttes

HE de Niaouli 10 gouttes

HE de Thym vulgaire à thymol 5 gouttes


Les huiles essentielles de l'automne

Créez des atmosphères aromatiques !

Les Eucalyptus

Trousse d'urgence aromatique

 Rosemary_200-200.jpgLe Romarin à verbénone  (Romarinus officinalis verbenoniferum)

Régulateur hépatique. Gastro-protecteur. Rééquilibre la flore intestinale. Diurétique. Equilibrant endocrinien et nerveux.

Actif dans toutes les pathologies du foie et de la digestion, c'est un excellent détoxiquant majeur du foie et du pancréas, qui active les fonctions de la vésicule.

Le Romarin à verbénone est également le plus actifs des romarins pour tout ce qui touche aux problèmes hormonaux (troubles de la ménopause et du cycle menstruel).


Si vous avez un peu abusé de plats riches ou d'alccol, mettez-vous à la diète et préparez-vous cette tisane aromatique que vous prendrez en fin de déjeuner et de dîner :

Faites une tisane avec une cuillérée à café de plante sèche de Romarin (ou de Mélisse, ou de semences de Fenouil) en laissant infuser 10 à 15 minutes,

Sucrez avec une cuillérée de miel aditionnée d'une goutte d'HE de Romarin à verbénone, d'une goutte d'HE de Citron et d'une goutte de Basilic tropical.

 

Pour les femmes qui souffrent de troubles de la ménopause, prendre une goutte du mélange suivant dans une cuillérée à café de miel accompagnée d'une tasse d'eau chaude, et massez l'abdomen avec une cuillérée à café d'HV d'Onagre et 5 gouttes du mélange, pendant trois semaines :

HE d'HE de Romarin à verbénone 20 gouttes

HE d'HE de Sauge sclarée 20 gouttes

HE d'HE de Menthe poivrée 10 gouttes

HE d'HE de Cyprès toujours vert 5 gouttes


Aromatisez vos huiles de cuisine 

 

Contre-indications : Neurotoxique et abortif. L'application doit se limiter à des cures de 3 semaines maximum. Contre-indiqué pour les enfants et les femmes enceintes et allaitantes.

 

romarin.jpeg

Partager cet article

Repost0

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Pour éviter toute réaction dermique, toute intolérance ou allergie cutanée aux huiles essentielles, procédez toujours à un test dans le creux du coude avant d'appliquer un mélange aux huiles essentielles.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.