Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 14:10

 

Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l’herbe menue :
Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l’amour infini me montera dans l’âme,
Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la Nature, — heureux comme avec une femme.

 

Arthur Rimbaud - Poésies (Second poème du Cahier de Douai, 1870)

 

champ-de-ble2-500x312.jpg

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Cogito ergo sum
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 07:02

  SNI_cire-argile-huile-600x367.jpg

 

En quelques jours, j'ai reçu plusieurs messages stupéfiants sur les effets de la cire d'argile huileuse pour guérir les plus épouvantables plaies, et même sauver des membres de l'amputation.

Le plus spectaculaire de ces documents est toutefois un diaporama réalisé il y a déjà 10 ans pour une réunion du groupe consultatif sur l'ulcère de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), à Genève.

Ce diaporama montre d'incroyables photographies de plaies variées d'apparence inguérissable mais presque parfaitement cicatrisées à l'aide du mélange argile, cire d'abeille et huile d'olive (parfois aussi du beurre de karité), et a été transmis par le blog de santé naturelle l'Art de Vivre Sain. (1)

« Aucune chimie de synthèse ne serait capable de réaliser de tels "miracles". La supériorité des molécules naturelles vivantes est à jamais insurpassable ! », selon l'auteur du blog.

Ce pouvoir de guérison de la nature est d'autant plus étonnant que les chercheurs n'ont pas, à ce jour, pu identifier le mécanisme par lequel il opère.

Toutefois, ne regardez ce diaporama que si vous avez vraiment le cœur bien accroché. Même si les histoires se finissent bien, certaines photos sont insoutenables :

Visualisez la présentation ici (cliquez sur le rectangle peu en bas à droite du diaporama pour une meilleure visualisation).

Guide pratique sur la cire d'argile huileuse

Pour des informations sur comment utiliser l'argile mélangé à la cire d'abeille et à l'huile d'olive, Yves Rasir du magazine Néosanté (2) recommande le site : rendez-vous ici.

C'est un site belge, donc bilingue français-néerlandais, et il donne de toutes les informations pratiques utiles. Attention, de nombreuses photos « avant/après » sont aussi très difficiles à regarder.

Mais si vous ou un proche souffrez de tels problèmes, je pense que c'est une ressource utile.

Bien à vous,

 

Jean-Marc Dupuis

Santé Nature Innovation

 

Sources :
(1) L'art de vivre sain, vers une nouvelle santé
(2) Néosanté, parce que la santé a changé d’ère

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Communiqués
commenter cet article
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 05:00
Q
Quoi de plus rafraichissant qu'une bonne citronnade ?
Dans cette version, la Verveine citronnée apporte, outre ses vertus calmante et digestive, sa saveur si délicatement parfumée...

Ingrédients
1 litre d'eau
Une vingtaine de feuilles fraîches de Verveine citronnée
2 citrons
1 cuillérée à soupe de miel d'acacia*

Préparation
Faites bouillir l'eau.
Hors du feu, ajoutez le miel, le jus des citrons et les feuilles de Verveine coupées en petits morceaux. Laissez macérer ce mélange durant 1 heure.
Une fois qu'il est bien refroidi, placez-le 2/3 heures au réfrigérateur.
Filtrez. Servez frais, accompagné ou non d'une rondelle de Citron et d'une feuille de Menthe.

picffhvvA.jpg 
*Vous pouvez remplacer le miel par une cuillérée 1/2 de sucre roux.

A redécouvrir ! Les  Cocktails atomatiques aux eaux florales de Cassis et de Menthe poivrée et la  Boisson rafraichissante et tonifiante à l'huile essentielle de  Mente poivrée.
Repost 0
Publié par Sylvie - dans Cuisine
commenter cet article
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 20:00

L'aromathérapie sera d'un véritable secours pour vous soulager des bobos du quotidien. Cette petite sélection d'huiles essentielles peut être la base de votre trousse d'urgence, à conserver à portée de la main à la maison, et surtout en vacances...


ESS DE CITRON (Citrus limonum) op zeste 

Antinauséeusecitron-copie-1.jpg

C'est un anti-vomitif tout particulièrement adapté aux enfants qui ont le mal des transports, une goutte sur un sucre ou dans une cuillérée de miel avant le départ, à renouveler pendant le trajet. L'huile essentielle de Menthe poivrée sera plutôt préconisée pour les adultes. 
Nausées de la femme enceinte : 2 gouttes d'essence de Citron sur un morceau de sucre ou sur de la mie de pain, avant de se lever, à renouveler plusieurs fois par jour, si nécessaire.

  

HE DE LAVANDE ASPIC (Lavandula spica)

Antitoxique Lavender_200-200.jpg
Majeure des brûlures sévères, en applications pures sur la plaie toutes les 5mn pendant 30mn.
Son huile essentielle est qualifiée d'urgence car elle est miraculeuse pour soulager et guérir quasi instantanément les piqûres de guêpes, méduses, scorpions, taons, les morsures de serpents, les coups de soleil,
les brûlures même sévères…
A intégrer dans l'huile de vos vacances.


HE DE MENTHE POIVREE (Mentha piperita)

Anti-nauséeuse, antalgiquementhe-poivr-e.jpg
Mal des transports, malaises, troubles digestifs : 1 goutte sous la langue.
Effet « haleine fraîche » !
Anesthésique, analgésique (effet froid) : 3 à 4 gouttes dans HV noisette en applications locales, pour les douleurs de toutes origines.
Céphalées : 1 goutte sur le front et les tempes (attention aux yeux !). Si la douleur est névralgique, associer à la gaulthérie.

       Cistus-ladanifer.jpg

HE DE CISTE LADANIFERE (Cistus ladaniferus

Hémostatique puissant
Coupures, entailles avec saignement : 1 à 2 gouttes sur la plaie. Si le saignement est intense, mettre le   ciste sur une compresse et comprimer pendant 2 minutes. Lâcher progressivement. 
Epistaxis (saignements de nez): 1 goutte sur une mèche de coton à placer dans le nez. 

gaultherie.jpg

 

HE DE GAULTHERIE COUCHEE (Gaultheria procumbens)

Anti-inflammatoire
Douleurs rhumatismales, tendinites : Quelques gouttes sur les zones douloureuses dans HV Macadamia. 

Association anti-inflammatoire parfaite : HE de Gaultherie (Wintergreen) alternée avec HE d'Eucalyptus Citronné : 2 gouttes 2/3 fois par jour en application pure sur l'articulation sensible. 

 

HE D'HELICHRYSE ITALIENNE (Helichrysum italicum) ou Immortellehelichryse_italienne.jpg

Antihématome puissant, anti-inflammatoire
Bleus et enflures : appliquer localement sur tout hématome, externe ou interne, avec ou sans plaie, de façon répétée. C'est la plante magique pour tous les traumatimes. 
Son prix est élevé mais il est justifié par son action exceptionnelle. 

(Vous pouvez utiliser des granules d'ARNICA 7CH ou 9CH en complément.)  

 

HE DE RAVINTSARA (Cinnamomum camphora)ravintsare

Antivirale
Sur l’herpès : 1gtte + 1 gtte de Niaouli, applications à répéter 5 fois par jour (curatif)

ou 2 fois par jour (préventif).
En cas de grippe, sinusite, rhume :
  

Voie interne : 2 gouttes de Ravintsara avec du Niaouli dans du miel ou sur un sucre.
Voie externe : 5 gouttes 3 fois par jour en massage de part et d'autre de la colonne vertébrale ou sur le thorax.

 

HE DE NIAOULI (MELALEUCA  QUINQUINERVIA)

Antivirale.  niaouli.jpg
3 gouttes 3 fois par jour voie orale en cas d’infections respiratoires.
Voie locale : à parties égales avec HE de Ravintsara dans la crise d’herpès, en applications 5 fois par jour.
En cas de trachéite : 1 goutte HE de Citron et d’1 goutte HE de Niaouli dans une cuillérée de miel, 3 fois par jour.

 

HE DE BASILIC TROPICAL (Ocimum basilicum)

Antispasmodique

basilic3.jpg

Huile neuro-régulatrice très puissante. Stress, chocs émotionnels, angoisses, insomnies, crampes d’estomac, spasmes nerveux, gastrites, aérophagie. 
2 gouttes par voie orale, sur de la mie de pain.
 

HE DE TEA TREE (Melaleuca alternifolia)

Protection anti-infectieuse ; antibactérienne, antivirale, antimycosique
1 goutte HE de Tea tree + 1 goutte d'Ess de Citron sur la brosse à dents, sur le dentifrice, puis, se brosser les dents : une hygiène parfaite avec blanchiment des dents.

 

HE DE GIROFLE clous (Eugenia caryophyllus)clous-de-girofle.jpg

Antibactérienne, antivirale, anti-inflammatoire, antispasmodique, antalgique et cicatrisante
Douleurs dentaires, puissant désinfectant, entérocolites spasmodique et virale. Stimulant (fatigue extrême).
Pour calmer les douleurs dentaires des bébés : 4 gouttes HE Girofle + 2 gouttes Camomille noble dans 10 ml HV Noisette. Appliquer 3 gouttes de ce mélange sur le bout du doigt et masser la gencive de bébé.

 

Anti-infectieuse, antibactérienne, antivirale, stimulante immunitaire, anti-catarrhale, expectorante, antitussive, dégage le nez et les bronches, anti-inflammatoire
Contre les rhinites, rhino-pharyngites, grippes, rhumes, otites, sinusites, bronchites asthmatiformes, toux, conjonctivite, cystites, vaginites, acné, frilosité, asthénie. 
    

La plus douce des Eucalyptus mais championne de l’efficacité !
Désinfectante et expectorant en cas de bronchite.
En frictions ou applications locales, diluée dans une huile végétale ou pure pour des applications très localisées : sur le thorax et le dos pour les infections respiratoires, entre les clavicules et sur le thorax, en cas de bronchite.
 A diffuser également pour les infections respiratoires.


Pour mettre à profit ses bienfaits, il suffit de mettre quelques gouttes à l’endroit impliqué :
En cas de choc, là où le coup a porté.
Pour une écorchure, on désinfecte avec quelques gouttes sur un coton.
En cas de fatigue passagère en massage le long de la colonne vertébrale (méridien de la vessie), ainsi qu’au niveau des reins et des surrénales.
Pour désinfecter la gorge, une goutte sur l’index mélangée à la salive désinfecte très vite le pharynx.
Après un effort, 10 à 15 gouttes d’HE sur les zones les plus sensibles ou diluées dans une huile végétale si les zones sont plus étendues.
C’est une huile qui se prête parfaitement à la confection de mélanges avec d’autres huiles.
Elle devient alors un support actif qui potentialise l’action des HE mélangées.

Une huile végétale pour diluer les huiles essentielles : 
HV DE JOJOBA particulièrement bien absorbée par la peau.

Jojoba_200-200_.jpg

iStock_ess-oil2.jpg

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article
14 juillet 2013 7 14 /07 /juillet /2013 05:00

Goethe

 

zen22.jpg

 

Bel et joyeux été à toutes et à tous !


Repost 0
Publié par Sylvie - dans Cogito ergo sum
commenter cet article
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 13:46

 

Les jardiniers amateurs épandent chaque année près de 5 000 tonnes de pesticides !

Une source d'enrichissement indéniable pour l'industrie chimique, mais un véritable désastre écologique pour les sols, la nappe phréatique, l'air, les êtres vivants quels qu'ils soient... Il existe pourtant des alternatives naturelles respectueuses de l'environnement et tout aussi efficaces.

 

Par macération, infusion, décoction ou fermentation, les matières actives naturelles recueillies peuvent dynamiser les plantes potagères ou ornementales, les fertiliser, repousser certains prédateurs ou les détruire en évitant les traitements chimiques.

 

Avant tout, utilisez une eau de qualité, de pluie de préférence et filtrée. Idéalement celle d'un puits ou d'une source, en veillant à ce qu'elle ne soit pas trop calcaire. L'eau du robinet est à utiliser en dernier recours. Laisssez-la reposer 2 à 3 jours à l'air libre en la remuant de temps en temps pour la débarrasser de son chlore, et procéder ensuite à la préparation de votre choix.


Macération et fermentation se font à froid, tandis que décoction et infusion se préparent à chaud. Pour leur réalisation, utilisez des contenants en plastique, en verre ou en terre, mais pas en métal pour éviter tout risque d'oxydation.

Parmi les plantes les plus utilisées, l'Ortie possède de multiples vertus, tout comme la Consoude, la Prêle, l'Ail, la Fougère aigle, la Lavande ou le Pissenlit...

 

L'association Terre Vivante a procédé entre 2003 et 2008 à des expérimentations sur des plants de tomates selon des protocoles précis avec des purins d'Ortie et de Consoude. Il en ressort des plants plus vigoureux que les témoins, des récoltes plus précoces de 5 à 10 jours et plus abondantes (10 à 30% en 2004 et 30% en moyenne sur les 3/4 des plants en 2005).

 

Le recours aux huiles essentielles peut s'avérer très efficace pour supprimer les pesticides du potager. Celles de Lavande et de Menthe poivrée éliminent les pucerons tandis que les cochenilles ne résistent pas à celle d'Ail ou de Piment de Jamaïque.

 

Les huiles essentielles étant insolubles dans l'eau, il est nécessaire de mélanger 20 gouttes de l'huile essentielle choisie avec un peu de savon noir liquide (ou 3 ou 4 gouttes de produit vaisselle biologique). Vous ajoutez ensuite un peu d'eau pour obtenir une émulsion homogène. Afin d'améliorer leur adhérence et leur diffusion, associez-les à du lait d'argile (pour ce, délayez une cuillérée à café d'argile surfine dans un litre d'eau).

 

Bien d'autres principes actifs de plantes sont à ce jour reconnus pour leurs qualités insectifuges, fongicides, stimulantes ou répulsives, dont l'huile végétale de Neem qui est utilisée par de nombreux producteurs de légumes biologiques. 

 

plants-tomate.jpg

 

A lire !  "Je prépare mes potions pour le jardin" de Brigitte Lapouge-Déjean et Serge Lapouge. Editions Terre Vivante.

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 13:36

 

L'huile essentielle de Palmarosa (Cymbopogon martinii) porte aussi le surnom de "Géranium des Indes". Antidouleur, cette huile est recommandée dans les mastoses et les douleurs du sein (et même le cancer du sein).

Tonique général du système neuro-hormonal, elle procure une détente psychique (on la dit même aphrodisiaque!), stimule les défenses naturelles et a une action tonique sur le coeur.

C'est également un excellent drainant lymphatique et un stimulant cellulaire qui lui confère des vertues hydratante et cicatrisante.

Enfin, la caractéristique de cette huile est son exceptionnel pouvoir antiviral, antibactérien, microbicide et antifongique, elle est en cela tout particulièrement indiquée en cas d’odeur de transpiration (pieds et aisselles) et de transpiration excessive.

 

Vous pouvez l'intégrer dans une préparation anti-transpirante maison à base de Gel d'Aloe vera. Apaisant et cicatrisant, il est utile pour soulager feu du rasoir, hydratant et nourrissant grâce à sa structure, à sa richesse en vitamines et en acides aminés, purifiant, astringent, régule les excès de sébum, adoucissant. 

 

Nous ajouterons à cette base de la poudre d'Alun, aux vertues astringent, hémostatique, purifiante, anti-bactérienne, anti-transpirante. La Sauge sclarée, quant à elle, régulera la transpiration; et le Géranium rosat, outre sa propriété antibactérienne, activera la régénération cellulaire après l'épilation.

 


DÉODORANT PURIFIANT ET APAISANT


Gel d'Aloe vera : 30 ml
Poudre d'Alun : 1 cuillérée à café
HE de Palmarosa : 4 gouttes

HE de Sauge sclarée  : 6 goutte
HE de
Géranium rosat : 4 gouttes 

Mélangez le gel d'Aloe vera et la poudre d'Alun. Ajouter les huiles essentielles.

Versez le mélange dans un flacon roll-on pour en faciliter l'application.

A conserver au frais.


SAM_0393.jpg


 A noter : Votre HE de Palmarosa peut également être diffusée pour repousser les insectes.
Attention ! Faire un test dans le pli du coude avant utilisation.

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 05:00

Etty Hillesum

 

colimacon.jpg

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Cogito ergo sum
commenter cet article
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 15:54

 

Le parfum est un mélange d'effluves qui célèbre notre propre quintessence. Il agit comme une invitation, un langage volatile avec laquelle nous abordons les autres.

Il fut une époque où les parfums se composaient d'authentiques matières naturelles. Aujourd'hui, un seul de ces liquides aromatiques peut contenir jusqu'à 200 flagrances synthétiques différentes, souvent des sous-produits de pétrole ou de goudron.

Grâce à la chimie, l'industrie du parfum a gagné des marchés internationaux, une diffusion extensive que des matières premières naturelles trop rares et trop onéreuses ne permettaient pas. Mais sous couvert d'une démocratisation nécessaire, les chimistes n'ont-ils pas créé une abomination contre-nature ?

 

En créant soi-même son parfum avec des huiles essentielles, on renoue avec cet art ancestral du parfum, on s'initie à cet univers fleuri, ambré, oriental et épicé, tout en profitant des bienfaits naturels des essences.


Je vous propose une petite classification non exhaustive des huiles essentielles que vous pouvez utiliser pour confectionner votre parfum.

 

Les racines: Gingembre, Vétiver

Les feuilles: Géranium, Sauge sclarée, Romarin, Patchouli

Les fleurs: Camomille, Jasmin, Lavande, Néroli, Rose, Ylang-ylang

Les graines: Céleri, Coriandre, Muscade

Les écorces et les bois: bois de Rose, bois de Santal, Cèdre, Cannelle

Les résines et les gommes: Benjoin, Oliban, Myrrhe

Les zestes: Bergamote, Citron, Mandarine, Orange, Pamplemouse

 

Pour réussir un parfum, il faut s'assurer que ces différentes composantes s'allient harmonieusement. Comme le degré d'évaporation varie d'une huile à l'autre, une notation en trois temps existe pour comprendre comment réagiront les huiles une fois assemblées.

 

La note de tête: la première impression, celle qui s'évapore le plus rapidement, en moins de 30 minutes.

La note de coeur: celle qui révèle le parfum dans toute sa splendeur et sa quintessence, sa véritable identité. Elle peut demeurer sur la peau de nombreuses heures.

La note de base: la sensualité même, la dernière odeur, plus puissante, qui agit comme un fixatif.

 

L'intensité des arômes est un facteur très important pour obtenir une bonne synergie dans le parfum. Il faut en tenir compte dans la quantité de chacune des huiles de vos compositions. Une huile comme la Lavande a une intensité plus faible (4) que la Camomille (9). En quantité égale, la Camomille prendra donc le dessus, il est important de l'utiliser en moindre proportion. L'intensité des huiles est évaluée ci-dessous entre parenthèse.

 

Notes de tête: Bergamote (5), Lavande (4), Mandarine (5), Néroli (5)

Notes de coeur: Camomile (9), Géranium (8), Ylang-Ylang (6), Sauge sclarée (5), Rose (7), Romarin (6)

Notes de base: Cèdre (4), Bois de Santal (5), Oliban (7), Patchouli (8), Benjoin (4)

 

Pour réaliser son propre parfum, on mélange tout simplement différentes huiles essentielles selon leurs notes de tête, de coeur et de base, à de l'alcool à 70°*. La quantité nécessaire est entre 1,5 et 2,5 ml d'huiles essentielles pour 30 ml d'alcool.

On commence à verser les notes de base, puis celles de coeur, et enfin celles de tête dans un flacon-spray en verre. On ajoute ensuite l'alcool et on conserve le flacon dans un endroit sombre et frais pendant au moins 4 heures.

Après 6 semaines, le parfum aura développé encore plus ses pouvoirs odoriférants.

Passé ce délai, on passe la composition dans un filtre à café.

 

A la différence des parfums de synthèse, le parfum naturel est vivant, il entre en synergie avec l'essence de vie de chacun, et s'exprime d'ailleurs différemment d'une personne à l'autre.

 

perfume.jpg

 

*Les alcools de degrés inférieurs à 90° vendus en pharmacie sont généralement dénaturés (camphrés par exemple). Pour composer votre parfum, le mieux est d’utiliser de l’alcool (éthanol) à 90° (90% vol), non dénaturé.

De façon à avoir un produit plus doux sur la peau, vous diminuez vous-même le titre alcoolique en le diluant tout simplement dans de l'eau.

Pour 30 ml d'alcool, comptez  8 ml d’eau ou d'hydrolat aromatique.

Il est également possible d'utiliser de l'alcool de grains tel que la vodka.

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Articles
commenter cet article
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 05:00

 

Un niveau d'anxiété élevé avant l'opération et la capacité à amplifier une douleur sont deux facteurs associés au risque de survenue d'une douleur chronique après une intervention chirurgicale. Ces données incitent à évaluer ces paramètres avant toute opération.

 

Un état anxieux avant l’opération, la capacité à amplifier une douleur, mais également une douleur aiguë ressenti dans les jours suivant l’intervention, augmentent le risque de souffrir de douleur chronique trois mois après chirurgie, et ce, indépendamment de la nature de cette chirurgie. C’est ce que montre la dernière étude d’une équipe de l’Inserm qui s’intéresse aux déterminants de la douleur chronique.

 

Des facteurs de risque « invariants »

1-actu-anxiete

Il a déjà été établi que plusieurs paramètres affectifs, notamment l’anxiété et la d épression, sont des facteurs de risque de douleur chronique après une opération. Mais il n’était pas certain que cela soient valables quelle que soit la nature de la chirurgie. La valeur prédictive de ces facteurs 

n’avait en effet été démontrée que chez des patients souffrant  déjà avant l’intervention, par exemple chez des patients devant recevoir une prothèse en raison d’une arthrose douloureuse.

 

Nadine Attal et ses collègues* ont voulu identifier des facteurs de risque de douleur chronique post-opératoire valables quelle que soit l’intervention et le patient, c’est à dire des facteurs de risque pouvant être considérées comme « invariants ». Pour cela, les chercheurs ont concentré leurs travaux sur deux types d’opération très différentes : la pose de prothèse de genou qui concerne des personnes des deux sexes, plutôt âgées et souffrant d’arthrose chronique, et la mastectomie (ou l’ablation d’une tumeur mammaire) qui n’affecte quasiment que les femmes, souvent plus jeunes et sans douleur préopératoire dans cette étude...

 

 

Lire la suite

Inserm

Repost 0
Publié par Sylvie - dans Communiqués
commenter cet article

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

A venir un e-book gratuit !

ebook

inscrip-copie-1

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.