Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Suite à mon article sur le végétarisme, j'ai reçu plusieurs messages de personnes qui se disaient intellectuellement et émotionnellement prêtes à passer le pas vers une alimentation végétarienne, mais qui semblaient être freinées par des aspects pratiques. Pratiques uniquement ?


Pour celles et ceux dont le végétarisme n'entre pas dans la culture familiale et sociale, opter pour ce mode d'alimentation passe forcément par une rupture avec les valeurs qui nous ont été enseignées, et souvent par un sentiment d'isolement et d'incompréhension... Mais ça répond avant tout au désir irrépressible d'être en accord avec soi-même, d'être en harmonie avec la Nature, d'être authentique. Et il n'est pas de petits changements, car chaque petit pas que nous effectuons vers toujours plus de vérité modifie notre être dans sa globalité.

 

Je recourais à la métaphore du séisme, en vous disant que, de même que l'écorce terrestre est fractionnée par des plaques lithosphériques, notre être tout entier est constitué de pièces de puzzle qui s'emboîtent les unes dans les autres. Si une pression s'exerce à un endroit, des tensions se créent alors aux points de rencontre de ces plaques, et une énergie sismique se libère brutalement qui ne pourra qu'en affecter l'ensemble.

Consciencialiser notre mode d'alimentation ne peut qu'impacter notre existence toute entière.

 

Lorsque l'on fait le choix d'un régime végétarien, on ne pense pas que notre mode de vie, notre façon de penser, notre relation à l'autre, vont en être modifiés. Pourtant, c'est inévitable, et sans doute est-ce en cela que résident chez beaucoup de personnes les véritables freins au changement.


Alors, je me dois de vous prévenir, être végétarien(ne) va vous rendre EXIGEANT(E) !

D'emblée, il vous apparaitra que ça n'a pas de sens de manger des produits autres que biologiques.

Et de toute façon, très rapidement, vous ne le pourrez plus. Votre palais va faire "son difficile". Il ne sera pas encore né celui qui pourra vous faire prendre un brocoli de production intensive pour un brocoli de culture bio-locale !


Vous allez d'ailleurs développer une véritable empathie pour ces héros des temps modernes que sont les petits producteurs éthiques qui doivent se battre quotidiennement contre les lobbies agroalimentaires et les directives européennes.


Soucieux(se) d'équilibrer au mieux votre alimentation, vous allez parcourir le net et sa foulitude de sites végétariens. Il se peut que vous fassiez parfois des rencontres improbables... Mais je vous rassure, on n'adopte pas un régime végétarien comme on entre en religion ! Et fort heureusement épicurisme et végétarisme sont plus que compatibles !


Vous allez très vite ressentir le besoin incontrôlable de coller une étiquette antipub sur votre boîte aux lettres car vous ne verrez plus l'intérêt de l'encombrer avec des fascicules qui ne vous interressent plus et qui polluent la planète. En très peu de temps, les supermarchés seront devenus à vos yeux les suppôts d'un capitalisme sans foi ni loi, et vous ne tarderez pas à les déserter pour le petit magasin bio de votre quartier.


A partir de cet instant, attention, vous allez entrer dans un autre espace temps !

Ici, on ne court plus dans les allées avec son gros caddie à la poursuite des packs promo. Bonne nouvelle, le bagne c'est fini !

Ici, on prend le temps, et étonnament on en gagne. Les produits sont plus chers, mais étonnament on dépense moins.

On s'arrête devant l'étal et consciencieusement on choisit chaque fruit, chaque légume. On n'hésite pas à s'informer sur les produits auprès des vendeurs, ils connaissent les circuits de production. Ils savent parler de ce qu'ils vendent, parce qu'ils savent que ce qu'ils vendent a de la valeur.

 

Et puis sur les sites culinaires vous allez découvrir des tas d'excipients bien souvent venus d'ailleurs, et même redécouvrir des légumes oubliés. Vous allez expérimenter des saveurs, des réalisations culinaires qui feront de vous, pas seulement un(e) végétarien(ne), mais un(e) véritable épicurieux(se) !

Enfin, viendra le jour où vous ne saurez même plus résister au plaisir de vous faire le chantre du végétarisme...

 

Et maintenant, me croyez-vous quand je vous dis que ce n'est pas un choix anodin?

 

Lasagnes-aux-poireaux.JPG

Lasagnes aux poireaux

Partager cette page

Repost 0
Publié par

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

A venir un e-book gratuit !

ebook

inscrip-copie-1

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.