Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Les huiles essentielles et les huiles végétales sont des substances très différentes et il est indispensable de bien connaître leurs différences pour ne pas commettre d’impair.


Les huiles végétales (Olive, Bourrache, Noix, Macadamia…)

  • sont des corps gras, elles ont donc une texture huileuse,
  • ont toutes des propriétés nourrissantes, protectrices, assouplissantes, régénérantes pour la peau par leur riche composition en divers acides gras et vitamines
  • sont vierges et extraites par première pression à froid,
  • servent de base à l’incorporation d’huiles essentielles pour des soins spécifiques.


Les huiles essentielles (Lavande vraie, Camomille romaine, Menthe poivrée…)

  • n’ont pas de texture huileuse, on parle d’ « huile » essentielle, qui est en fait le résultat de l’extraction de l’essence contenue dans les différents organes de la plante
  • ont des propriétés très variées (tonique, digestive, apaisante, relaxante, cicatrisante…),
  • sont extraites de plantes aromatiques par distillation à la vapeur d’eau de différents parties de plantes (écorce, feuilles, fleurs, semences…) ou par expression à froid pour les zestes frais d’agrumes
  • sont définies par leur chémotype (molécules biochimiquement actives classées en familles chimiques : monoterpénols, phénols, sesquiterpènes…)
  • les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau, elles restent à sa surface. Il est important de les dissoudre dans une base neutre ou du lait en poudre avant de les disperser dans l’eau du bain.


Il n’existe pas de contre-indication à l’utilisation des huiles végétales. Certaines, comme l’huile d’Amande douce, sont d’ailleurs recommandées pour le soin des bébés.
En revanche, les huiles essentielles sont très puissantes et il est nécessaire de prendre toutes ses précautions et d’éviter leur utilisation sur les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes et allaitantes.


SAM 0179

Partager cette page

Repost 0
Publié par

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Un ebook gratuit enfin disponible !

ebook

 

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.