Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

A l'occasion d'Octobre rose 2012, la ligue contre le cancer multiplie les actions pour promouvoir le dépistage organisé du cancer du sein via  la mammographie.

Mais ne serait-il pas possible que la ligue communique aussi sur la prévention ?

Car rien n'est dit sur la prise de traitements hormonaux (contre la stérilité, pillule contraceptive, THS...), l'alimentation (viande, laitages, sulfates...), la cosmétique (déodorants bourrés d'aluminium, les colorations chimiques avec notamment de la p-phénylènediamine, les crèmes de soin, produits d'hygiène et parfums chargés notamment de formaldehyde, parabènes, triclosan et autres substances issues de la pétrochimie...), les dépendances (alcool, cigarettes...), l'abus de soleil, l'excès de poids, le stress, et  le port du soutien-gorge...

Ne serait-il pas temps que les industries textiles nous proposent des soutiens-gorge "intelligents" conçus pour respecter le corps de la femme, et pas seulement pour satisfaire le regard des hommes ?

 

"Pourtant, c’est aux environs de 1930 qu’a été publiée une première étude qui faisait déjà une relation entre les soutiens-gorge et l’augmentation du nombre de femmes ayant un cancer du sein. Depuis, les études des chercheurs et médecins, pourtant publiées, se succèdent mais ne trouvent pas leur écho dans la population féminine, souvent conditionnée par les médias et la publicité.

Une très récente étude menée par deux médecins anthropologues, met à nouveau en évidence le lien entre le port du soutien-gorge et le cancer du sein. Le soutien-gorge compressant les divers ganglions et canaux lymphatiques, les toxines ne sont plus éliminées naturellement par le drainage lymphatique, et s’accumulent dans le sein faisant apparaître au fil du temps, kystes, fibrokystes et tumeurs cancéreuses. 

En outre, les soutiens-gorge par leur tissu enveloppant les seins et par la compression exercée sur eux augmentent sensiblement leur température. Ceci a été prouvé par des études thermographiques. On sait qu’un sein précancéreux ou cancéreux est plus chaud qu’un sein non cancéreux.

Certains pays (Japon, Provinces de l’Inde, Fidji, Maoris…) n’hésitent pas à faire des campagnes pour un retour aux vêtements traditionnels seins libres, depuis l’apparition du cancer du sein avec l’adoption de la mode occidentale. En effet, les femmes vivant à la mode occidentale dans ces pays développent des cancers pendant que les autres qui vivent seins libres, de façon traditionnelle, n’en développent pas.

Le mouvement naturel du sein libre, pendant la marche, crée normalement un massage qui fait circuler la lymphe. Lorsque ce mouvement naturel est entravé, la lymphe ne circule plus, les toxines s’accumulent et les kystes et tumeurs apparaissent."

 

L'auto-massage régulier est une excellente méthode pour réactiver la circulation lymphatique et pour bien connaître ses seins, pour être à l'écoute de leurs changements cycliques normaux, déceler d'éventuelles anomalies et combattre les lois de la gravité...


Le massage avec le mâcérat huileux de Calendula permet de maintenir douceur, souplesse et fermeté à votre buste. De plus, étant renommé pour ses propriétés anticancéreuses, le Calendula aide à prévenir et à renverser des changements anormaux dans les cellules.

L'objectif du massage des seins suivant est de redynamiser la circulation lymphatique et sanguine, essentielle pour bien éliminer les toxines accumulées au niveau des seins, et libérer les tensions souvent douloureuses liées au port du soutien-gorge.

 

Dessinez le symbole infini (un huit couché) autour de vos deux seins avec le plat de la main pour relancer la circulation sanguine et massez-les ensuite avec les deux mains à plat pour soulager les douleurs.

 

auto-mass-1.jpg    auto-mass-2.jpg

 

Nous avons sans doute aussi à apprendre de cette maladie taboue qui hante notre imaginaire et couvre d'ombres notre féminité. Le sein est l'organe de la relation et du don, c'est aussi le baromètre de l'état émotionnel. Il est donc important de s'accorder du temps pour soi, de s'entourer de douceur, de couleurs, de senteurs, de musique...

Partager cette page

Repost 0
Publié par

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Un ebook gratuit enfin disponible !

ebook

 

Abréviations

HE : huile essentielle
ESS : essence
HV : huile végétale
MH : mâcérat huileux
HA : hydrolat aromatique ou eau florale
EF : élixir floral
EP : extrait de plante
PF : plante fraîche
PS : plante sèche 

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application. 

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale. 

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.