Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 18:49
 

Sans doute avez-vous de plus en plus de difficultés à vous procurer de l'huile essentielle de Bois de rose ? 

Cet arbre qui pousse dans la forêt amazonienne est menacé de surexploitation depuis déjà longtemps et c'est la raison pour laquelle son huile essentielle vient d'être retirée du marché et sera absente durant 2 ou 3 ans.

 

L'huile essentielle de Bois de rose (Aniba rosaeodora) est contenue dans l’écorce et dans le bois de l'arbre, et obtenue par distillation des copeaux. Riche en  linalol (plus de 90%), c'est un excellent anti-infectieux et anti-stress, qui possède également des vertus astringentes très prisées en cosmétique. Très bien tolérée par la peau, elle est particulièrement adaptée aux peaux les plus fragiles, notamment celles des bébés ou des personnes âgées.

 

Son profil chromatographique ressemble énormément à celui de l'huile essentielle de Bois de Hô (Cinnamomum camphora Ct linalol) qui est obtenue par distillation de l’écorce d’un arbre de Chine, appelé aussi Bois de Shiu ou Laurier de Chine.

Si ce n'est que l’huile essentielle de bois de rose contient, en marge de la forte proportion de linalol, deux molécules à très faible concentration : le nérol à 0,24 % et le géraniol à 0,82 %. Ces deux molécules sont totalement absentes dans l’huile essentielle de bois de Hô.
Par contre, cette dernière renferme deux autres molécules à très faible concentration également (1-Octanol à 0,13 % et Fenchol à 0,15 %) qui sont absentes de l’HE de bois de rose.

 

Retenons que ces deux huiles essentielles sont très proches biochimiquement et très similaires dans leurs propriétés, leurs indications, et même dans leur senteur.

Remplacer le Bois de rose par du Bois de Hô est l’alternative thérapeutique et écologique que propose actuellement les laboratoires d'aromathérapie pour pallier au défaut  de cette espèce protégée.

 

Cependant, l'huile essentielle de de bois de Hô présente un profil biochimique quasiment mono-moléculaire (95 à 98 % de linalol). Et faute de synergie complexe, le linalol peut révéler son potentiel allergisant.

Si vous souhaitez remplacer votre Bois de rose par du Bois de Hô comme élément astringent d'une crème ou une huile cosmétique, faites un test de sensibilité avant utilisation. Pour ce, appliquez une goutte du mélange sur la face intérieure du poignet ou dans le pli du coude, attendez environ 24 heures, si aucune réaction ne se produit, vous pouvez en faire usage.

 

Bois-de-rose-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 06:31

 

Retrouvez  le trio de choc "anti coup de froid" dans ce baume respiratoire "fait maison" !

MH de Calendula 50 ml

Cire d'abeille 5 gr

HE de Pin sylvestre 24 gouttes

HE d'Eucalyptus smithii 22 gouttes

HE de Ravintsara 16 gouttes

 

Chauffez le macérât de Calendula et la cire d'abeille (râpée, en granules ou en copeaux) à feu doux, au bain marie. Laissez refroidir en mélangeant de temps en temps. Lorsque le baume commence à prendre, ajoutez les huiles essentielles.

Utilisez ce baume en prévention, ou dès les premiers symptômes, de de toute infection respiratoire. Appliquez-le sur la poitrine et le dos.

Très polyvalent, il apaise aussi les douleurs articulaires et musculaires.


baume-resp-copie-1.jpg

 

Pensez aussi à régulièrement laver, hydrater votre nez avec un sérum physiologique et à créer des "barrières anti-virales" par des diffusions atmosphériques à l'aide d'un nébulisateur à froid.


SERUM PHYSIOLOGIQUE MAISON
Dissoudre 2,5 ml (1/2 c. à café) de sel dans 240 ml d’eau bouillie refroidie.

pin-sylvestre.jpg

Attention ! Par principe de précaution, l’usage d’huile essentielle de sapin, de pin, de résineux en général est déconseillée chez les personnes épileptiques ou ayant des problèmes d’insuffisance rénale, pendant la grossesse, ainsi que chez les jeunes enfants de moins de 7 ans.

Partager cet article

Repost0
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 13:17

 

Les jours raccourcissent, les températures diminuent, notre organisme s'affaiblit, et notre moral est en baisse... Cette synergie aromatique va nous aider à mieux vivre cette parenthèse hivernale pourtant si propice à réchauffer les coeurs.

 

L'huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora) est une des huiles essentielles les plus intéressantes pour lutter contre les maux hivernaux et traiter la sphère ORL. Non seulement cette huile possède des propriétés antivirales exceptionnelles, mais elle permet de combattre la fatigue, d'améliorer le sommeil, et de renforcer le système immunitaire.

 

L'huile essentielle d'Eucalyptus smithii (Eucalyptus smithii), la plus douce (ce qui rend son emploi plus facile auprès des personnes sensibles), mais la championne de l'efficacité !  

Puissant antiseptique et immunostimulant naturel, L'huile essentielle d'Eucalyptus smithii permet de soigner de nombreux troubles respiratoires. Désinfectante et expectorante, elle calme la toux et et dégage le nez et les bronches.
Elle possède de plus une qualité vibratoire spécifique. 
En cas de fatigue passagère, on l'utilise en massage le long de la colonne vertébrale (méridien de la vessie), ainsi qu’au niveau des reins et des surrénales.

C’est une huile qui se prête parfaitement à la confection de mélanges avec d’autres huiles.
Elle devient alors un support actif qui potentialise l’action des huiles essentielles mélangées, une huile également à diffuser pour lutter contre les 
infections respiratoires.


 

L'huile essentielle de Pin sylvestre (Pinus sylvestris) est également une huile anti-fatigue et un excellent antiseptique respiratoire. Sa spécificité, c'est un excellent neurotonique, ses propriétés cortison-like lui permettent de stimuler l’axe hypophyso-cortico-surrénalien et d'agir ainsi sur les états de fatigue passagère, voir dans les cas d'asthénie profonde ou pour soutenir les traitements de dépression ou de baisse de concentration.

 

SYNERGIE PROTECTION HIVERNALE 

  HE de Ravintsara 3 ml

HE d'Eucalyptus smithii 3 ml

HE de Pin sylvestre 3 ml 


Mélangez les trois huiles essentielles à parts égales dans un petit flacon de 10 ml.

Cette synergie aromatique va s'avérer ultra-polyvalente !

 

En diffusion atmosphérique

Pour assainir l'atmosphère au bureau ou à la maison, comptez 15 gouttes/heure pour un nébulisateur à froid.

 

En onction sur l'intérieur des poignets

A chaque fois que vous pénétrez dans un espace qui peut présente un risque d'infections, les transports en commun, les lieux publics en général, appliquez 2/3 gouttes de la synergie pure sur l'intérieur des poignets en les frottant l'un contre l'autre, respirez-les.

 

En massage du thorax ou du dos

Diluez la synergie à 20 % dans une huile végétale (Jojoba, Macadamia...) et massez les zones concernées avec ce mélange. Pour renforcer la sphère ORL et désencombrer les bronches.

 

Dans un bon bain chaud

Comme les huiles essentielles ne sont pas miscibles dans l'eau et pour vous préserver de tout risque de brulure, diluez au préalable 10 gouttes de la synergie dans un dispersant ou une base neutre lavante . Versez le mélange dans l'eau du bain, avant de rentrer dedans. les huiles essentielles vont agir à la fois par inhalation et par voie cutanée.

 

christmas-penguins_2054834i.jpg 


Attention ! L'usage d’huile essentielle de sapin, de pin, de résineux en général, est déconseillée chez les personnes épileptiques ou ayant des problèmes d’insuffisance rénale, pendant la grossesse, ainsi que chez les jeunes enfants de moins de 7 ans.

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 06:00

 

Ce qui différencie l’odorat des autres sens, c’est qu’il est le seul à être en liaison directe avec notre cerveau et le seul à agir sur la partie inconsciente de notre cerveau.


Le message nerveux pénètre dans le cerveau reptilien, la partie "archaïque" de notre cerveau. Il rejoint ensuite le cerveau moyen, qui est lié aux émotions et à la mémoire. Ces deux parties du cerveau sont des parties inconscientes auxquelles le système sensoriel-olfactif est le seul à avoir accès.

Ce n’est que par la suite que le message nerveux parvient à la partie cognitive, consciente du cerveau.

 

La diffusion atmosphérique est un moyen très sûr pour agir sur notre état émotionnel. Nombre de scientifiques utilisent cette méthode pour étudier l’impact des huiles essentielles sur la régulation du système nerveux autonome.


De nombreux essais cliniques ont observés que l'inhalation d'huiles essentielles pourrait s'avérer un traitement potentiellement efficace dans les cas de troubles psychiatriques, notamment de maladie d'Alzheimer, mais aussi dans les cas d’anxiété ou de nervosité, pour aider à trouver le calme, le sommeil, ou préserver la mémoire.

 

Des scientifiques Koréens* ont ainsi démontré que l’inhalation d’un mélange d’huiles essentielles de  Lavande, d’Ylang-ylang , et de Bergamote permettait d’agir sur le stress et la pression artérielle.


On pourrait penser que l'aromathérapie fonctionne en fournissant une odeur agréable ou rassurante liée à des souvenirs heureux, mais de nombreux patients atteints de démence avancée ou même en dépression sévère ont perdu tout ou partie du sens de l'odorat, ce qui ne nuit en rien à l'efficacité des huiles essentielles qui agissent au niveau physiologique.

 

nez2.gif


*Hwang JH. Department of Nursing, Geochang Provincial College, Geochang-gun, Gyungnam, Korea. Taehan Kanho Hakhoe Chi. 2006 Dec.

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 06:00

 

Différents facteurs tels que l'ensoleillement, l'altitude, la nature et la composition du sol, peuvent influer sur la biosynthèse végétale. Ainsi, les composés aromatiques ne sont pas immuables pour une même plante. Afin de différencier dans une même espèce cette variation chimique, on utilise le terme de chémotype ou race chimique.


Cette notion de chémotype est devenue fondamentale en aromathérapie car les indications thérapeutiques qui découlent de ces divers éléments chimiques peuvent être très différentes.

Seule une analyse biochimique de l'huile essentielle par chromatogramme en phase gazeuse peut véritablement nous informer sur sa composition exacte et nous permettre de la classifier par chémotypes.
Le chémotype est en quelque sorte la carte d'identité de l'huile essentielle.


Image2.jpg

 

Prenons l'exemple du Romarin dont trois espèces, toutes trois issues des sommités fleuries, sont tout particulièrement utilisées en aromathérapie. Chacune d'entre elles possède une composition biochimique, des propriétés thérapeutiques et des contre-indications spécifiques.

 

Le Romarin à verbénone  (Rosmarinus officinalis verbenoniferum)  

Famille chimique : cétones monoterpéniques

Principal chémotype : verbénone

Indication thérapeutique : en digestif


Le Romarin à camphre (Rosmarinus officinalis camphoriferum)

Famille chimique : cétones monoterpéniques

Principal chémotype : bornéon (ou camphre)

Indication thérapeutique : en neuromusculaire


Le Romarin 1.8 cinéole (Rosmarinus officinalis cineoliferum )

Famille chimique : oxydes

Principal chémotype : 1.8 cinéole

Indication thérapeutique : en pulmonaire

romarin22.jpg

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 06:00

 

Une huile essentielle est la quintessence de la plante. Elle concentre tous les principes actifs, toute la force vive de la nature.

Savez-vous que pour obtenir 1kg d'huile essentielle de Néroli, il faut distiller une tonne de fleurs d'oranger?
Et que pour obtenir 1 kg d'huile essentielle de Rose, quatre tonnes (1 hectare) de pétales de roses sont nécessaires?
On comprend que les huiles essentielles puissent être de véritables bombes thérapeutiques!

 

distillation-250.jpg

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 14:00

 

Savez-vous que dès le 7ème mois de grossesse, un bébé peut profiter des odeurs que transmet le liquide amniotique?

L’organe qui lui permet de percevoir ces odeurs intra liquidiennes se situe dans son nez et disparaît une fois que l'enfant est né. Cependant, son cerveau les garde en mémoire.
Ainsi, dès sa naissance, bébé a déjà certaines préférences !
Très rapidement il est capable d'utiliser son sens de l'odorat puisqu'il est capable de reconnaître l’odeur de sa mère.
A moins de 12 heures de vie, un bébé est capable d’expression de dégoût et de rejet vis à vis d’odeurs désagréables, comme il est capable aussi de réactions de satisfaction quand il s’agit d’odeurs plaisantes telles que celles de sa mère.

Notre mémoire olfactive décode les odeurs et influence nos comportements.
L’odorat joue un rôle prépondérant dans l'analyse de notre environnement.
Il y a ainsi des odeurs qui nous transportent et qui nous attirent, tandis que d'autres nous repoussent et suscitent en nous le dégoût.

Les odeurs sont autant de messages qui n’empruntent pas le chemin du cortex et qui nous influencent sans que, bien souvent, nous en ayons conscience, et sans que, moins encore, nous n’ayons pu les identifier.


bb-nez.jpg

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 06:00

 

Si vous vous sentez rouillé et que vous cherchez une solution naturelle à vos douleurs articulaires, quelques plantes pourraient bien vous aider :


Une association aromatique anti-inflammatoire parfaite !

HE de Gaultherie couchée  (Wintergreen) alternée avec HE d'Eucalyptus Citronné :
2 gouttes 2/3 fois par jour en application sur l'articulation sensible. 
C'est une association anti-inflammatoire parfaite.
 

Une formule qui favorise la reminéralisation !

EPS Saule/Scrofulaire/Cassis : 1 cuillère à café matin et soir en dehors des repas.
Traitement à poursuivre durant 2 mois. 

Un autre trio qui favorise la reminéralisation: Prêle/Ortie/Achillée millefeuille
.
Vous pouvez intègrer la Prêle en poudre dans votre alimentation (c'est une des plantes les plus riche en Silicium) et vos préparez votre petite bouteille de la journée avec vos alcoolatures d'Ortie et d'Achillée millefeuille (20 gouttes de chaque pour la journée) diluées dans l'eau.
Personnellement, je me fais carrément des cures des ces alcoolatures diluées dans une eau au silicium organique et au magnésium (en vente dans les magasins bio). 

Pensez aussi à faire germer de l'Alfalfa pour l'intégrer naturellement dans vos salades, c'est un formidable apport en protéïnes, un excellent reminéralisant.

                                             gaultherie

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 06:00
 
Vous m'interrogez souvent sur la différence d'utilisation entre la Litsea citrata ou cubeba (Litsée citronnée ou Verveine exotique, tropicale ou Yunnan) et la Gaultheria procumbens (Gaultherie couchée ou Wintergreen), toutes deux connues pour leurs propriétés anti-inflammatoires.
 
Bien que parfois associées dans la pratique, la Litsée citronnée est plus "mentale" que La Gaulthérie couchée.
Elle est calmante et très sédative, et donc utilisée pour les angoisses, agitation, insomnie. 
Lorsque le stress donne de l'inflammation (ulcère gastro-intestinal, entérocolite inflammatoire...) elle fait merveille.
 
La Gaulthérie est plutôt un anti-inflammatoire à composante "vasculaire" (on l'appelle d'ailleurs "le coeur capillaire") ; c'est un anti-inflammatoire vaso dilatateur, anti-hypertensif. 
litsee.jpg

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 06:00

 

Issue des fruits du Corylus avellana, ce noisetier très répandu dans nos contrées et dont les branches sont utilisées par les sourciers pour découvrir les points d'eau, l'huile végétale de Noisette est une des huiles les plus appréciées des masseurs.

Idéale notamment pour les massages musculaires, sa structure est très souple et permet d'aller en profondeur dans le muscle.

De plus, elle pénètre facilement, permet donc la bonne absorption cutanée des actifs comme les huiles essentielles, et ne laisse pas de sensation de gras sur la peau.

 

L'huile végétale de Noisette est également réputée pour nombre d'affections cutanées (érythèmes fessiers, eczémas secs, acné, vergetures, cicatrices, régulation de la production de sébum...) car c'est le fruit oléagineux contenant la plus forte teneur en lipides.

De même, son fort taux en acide oléique lui procure des propriétés adoucissantes hors du commun, elle hydrate, assouplit, répare le tissu cutané, et laisse une douce odeur gourmande sur la peau. Car c'est aussi une des huiles les plus appréciées par les gastronomes...

noisette.jpg

Attention ! La noisette peut entrainer des allergies notamment chez les sujets sensibles aux fruits à coque.

Partager cet article

Repost0

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Pour éviter toute réaction dermique, toute intolérance ou allergie cutanée aux huiles essentielles, procédez toujours à un test dans le creux du coude avant d'appliquer un mélange aux huiles essentielles.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.