Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 08:00

 

Le zona se manifeste en période de dépression immunitaire, et bien souvent lorsque le moral est affecté. Des picotements et brûlures annoncent la sortie de cloques en plaques à la surface de la peau, à l'extrémité d'une terminaison nerveuse. La douleur peut être très intense. Mais trois huiles antivirales et antalgiques peuvent parfaitement calmer ces symptômes et agir sur votre immunité et votre moral.


Le Millepertuis ( Hypericum perforatum)  est un macérât qui,  grâce à ses vertus anti-inflammatoire, antalgique, régénératrice et cicatrisante, excelle sur les inflamations diverses et les brûlures.

Le Niaouli et le Ravintsara sont deux huiles essentielles antivirales majeures, qui se potentialisent l'une l'autre et qui agissent également sur l'immunité.

Le Niaouli  (Melaleuca quinquenervia CT cinéole) est tout particulièrement utilisé sur les herpès, et notamment sur l'herpès zoster à l'origine du zona.

Le Ravintsara (Cinnamomum camphora), outre ses propriétés anti-infectieuses et antalgiques, agit sur les fatigues profondes, les états dépressifs et rebouste le moral.


SYNERGIE ANTI-ZONA

  MH de Millepertuis 5 ml

HE de Niaouli 1 ml

HE de Ravintsara 1 ml


Dans un flacon de 10 ml, mélangez ces trois huiles. Agitez le flacon avant chaque application. Appliquez cette synergie aromatique sur la zone concernée jusqu'à disparition des symptômes. Répétez toutes les heures (plus souvent si nécessaire).

Et si vous connaissez un bon barreur de feu...

hypericumperforatum.jpg

 

 Attention ! Ne pas s'exposer au soleil après application car cette huile est photosensible. Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante et chez l'enfant en bas âge.

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 08:25

 

De même que l'univers est construit dans une harmonie parfaite, chaque plante est une composition parfaite qui défie les lois mathématiques.

En phytothérapie, l'ensemble est supérieur à l'unité, c'est-à-dire que la somme de l'extrait total de la plante est plus importante que la somme de toutes ses parties séparées.

Une huile essentielle d'Eucalyptus naturel possède ainsi plusieurs centaines de molécules; alors qu'un eucalyptol de synthèse n'a que deux ou troix composants odorants. Pour imager ce propos, la note de synthèse va reproduire le premier violon d'un orchestre, mais pas les quarantes autres instruments.

lotus-2.jpg

 

"La simplicité, c’est l’harmonie parfaite entre le beau, l’utile et le juste."

                                                                                                     Franck Lloyd Wright

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 15:15

 

"La vitamine D et la curcumine, le pigment qui donne au Curcuma sa couleur jaune-orangée, sont deux substances très intéressantes contre l’Alzheimer.

La curcumine a en effet un puissant effet anti-inflammatoire et anti-oxydant qui protège les neurones de votre cerveau contre les attaques de radicaux libres.

Mais ce n’est pas tout : de récentes recherches ont montré que la curcumine agit en s’immisçant dans les membranes de vos cellules, où elle en change les propriétés physiques pour les rendre plus solides.


Les chercheurs ont déterminé que :

• la curcumine est plus efficace pour empêcher la formation de fragments de protéines dans le cerveau (qui bloquent les communications entre les neurones) que beaucoup d’autres traitements potentiels contre l’Alzheimer ;

• le faible poids moléculaire et la structure polaire de la curcumine lui permet de franchir la barrière hémato-encéphalique plus facilement (la barrière qui protège le cerveau du système sanguin) ;

• les symptômes de l’Alzheimer causés par l’inflammation et l’oxydation sont soulagés par les puissantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires de la curcumine.


Concernant le niveau de vitamine D des personnes touchées par les premiers signes d’Alzheimer, c’est un des premiers facteurs à mesurer, et à corriger si le moindre déficit apparaît (niveau inférieur à 30 ng/mL).

De forts liens entre un faible niveau de vitamine D chez des malades d’Alzheimer et de mauvais résultats à des tests cognitifs ont été révélés. Les chercheurs pensent qu’un niveau optimal de vitamine D pourrait stimuler le niveau de neurotransmetteurs et d’autres messagers chimiques dans le cerveau, et protéger les neurones. Comme la curcumine, la vitamine D pourrait avoir certains effets bénéfiques sur l’Alzheimer grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, et ses effets stimulants sur le système immunitaire.

Or, les déficits en vitamine D sont très courants dans les pays industrialisés, surtout dans les régions du nord, et pendant l’hiver.


Augmenter votre consommation de curcuma et votre niveau de vitamine D, en vous exposant au soleil, fait partie des mesures de bases d’une stratégie de prévention contre l’Alzheimer."

Jean-Marc Dupuis

Agissez maintenant contre l’Alzheimer

curcuma.jpg

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 06:00

 

Le Calophyllum, arbre baptisé Tamanu par les Tahitiens et Fohara par les Malgaches, produit une huile remarquable pour son action bénéfique sur la peau.

Très aromatique, cette huile est traditionnellement utilisée pour soigner bon nombre d'affections dermatologiques (eczéma, psoriasis, zona...).  

Fluidifiante, elle permet une bonne protection des vaisseaux sanguins, facilite la circulation notamment dans le cas de varices, hémoroïdes...

Cicatrisante, elle favorise la régénération des tissus cutanés abîmés (cicatrices, escarres...) et apporte souplesse et élasticité à la peau.

Anti-inflammatoire, elle agit aussi sur les rhumatismes et entre notamment dans

la composition du Baume et de l'Huile de Madagascar.

 

Sell_calophyllum_inophyllum_oil-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 14:33

 

C’est aujourd’hui l'Epiphanie ! En ce jour, on célèbre les Rois Mages et on partage en famille la fameuse galette des rois…
images-copie-6.jpgLa tradition chrétienne rapporte que trois Rois Mages venus d'Orient ont fait route jusqu'à Bethléem, guidés par la lumière d’une étoile, pour rendre hommage à l'enfant Jésus.
"Ils entrèrent dans la maison, trouvèrent l'enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, ils l'adorèrent ; puis, ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent des présents : de l'Or, de l'Encens et de la Myrrhe." (Matthieu, II:11).

Selon une interprétation traditionnelle, les trois présents apportés par les Rois Mages symbolisent la trinité, les trois aspects de Jésus :
l'Or symbolise la royauté
l'Encens, utilisé pour le culte, symbolise la divinité du Christ
la Myrrhe, qui servait à embaumer les morts, rappelle qu’il est aussi véritablement homme et mortel.

 

oliban_resine-copie-2.jpg

L’Encens, appelé aussi Oliban, provient du Boswellia (thurifera, et plus généralement carterii), un petit arbre aux feuilles piquantes et aux fleurs roses originaire du nord de l’Afrique et de la Somalie.

Lorsque cet arbuste veut panser une plaie présente dans son écorce, il fabrique une résine qui comblera l’incision. De cette résine récoltée est alors extraite l’huile essentielle.

Dans l’antiquité l’huile était extraite de la production naturelle de la résine, elle était donc rare est particulièrement onéreuse, actuellement les producteurs pratiquent des entailles régulièrement dans l’écorce des arbres afin de multiplier la production de résine.

Par étymologie latine encens veut dire « brûler » (incendere). Cette résine est depuis toujours brûlée lors des cérémonies religieuses en signe d’offrande et d’adoration aussi bien dans les cultes orientaux qu’occidentaux. On attribut à l’encens le pouvoir d’établir le lien entre le divin et l’humain tout en purifiant l’air des ondes négatives et en stimulant les facultés psychiques. Il est connu pour favoriser la méditation et augmenter la clarté de la pensée.

Dans l’antiquité, l’encens était tellement prisé, noble et divin pour les cérémonies religieuses que les producteurs étaient déclarés personnes sacrées, à tel point que les personnes communes, considérées comme impures, n’avaient aucun droit de les approcher.
Grâce à ses vertus immunostimulante et anti-infectieuse pulmonaire, l’huile essentielle d’Encens est particulièrement efficace sur les affections respiratoires (bronchite, toux, rhume, catarrhe, asthme). Elle sera alors utilisée en friction, ou massage, sur la poitrine ou en inhalation. C’est d’ailleurs pour ses qualités antiseptiques et asséchantes, qu’elle entrait dans les ingrédients utilisés pour la momification.

De plus, sa faculté de ralentir la respiration et de diminuer l’essoufflement prédispose au repos, au recueillement, à la méditation, d’ou son utilisation répandue dans les lieux de cultes. En psycho-émotionnelle, l’huile essentielle d’Encens permet de lutter contre l’anxiété, le stress, la tension nerveuse, la dépression. Elle entre parfaitement en synergie avec la Rose et le Nard de L'Himalaya dans les soins apportés aux personnes en fin de vie.
L’huile essentielle d’Encens est particulièrement adaptée au massage, notamment pour son action tonifiante sur la peau. Elle est utilisée dans les produits cosmétiques et indiquée dans le traitement des peaux sèches et matures, contre les tâches cutanées et les rides de l’acné, ainsi que dans le traitement de l’eczéma et des cicatrices. On retrouve aussi l’Encens dans la fabrication du khôl, pour ses vertus maquillantes et antiseptiques oculaires.


  resine_myrrhe-copie-1.jpg  La Myrrhe (Commiphora myrrha), arbre originaire d’Arabie, de la Mer Rouge et de la Somalie, est connue depuis des millénaires pour ses vertus thérapeutiques et ses propriétés aseptiques. Cet arbre ressemble énormément à l'Encens. On utilise d'ailleurs le même procédé pour obtenir son huile essentielle, sa gomme résine est extraite, séchée, puis distillée à la vapeur d’eau.

Cette huile mystique se distingue par sa puissante action calmante et réconfortante sur l'âme et l'esprit. Les Égyptiens s'en servaient quotidiennement dans leurs rituels sacrés ainsi que pour embaumer leurs pharaons.

Au cours des combats, les soldats grecs en avaient toujours à portée de main, car ils connaissaient ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires. Elle servait à nettoyer les blessures et à prévenir l'infection ou la progression de la gangrène lorsque l'infection était déjà installée.
A la fois stimulante et tonique, elle a des propriétés cicatrisante, anti-infectieuse et anti-inflammatoire. Elle a une action antalgique sur les plaies, même profondes. Elle atténue efficacement la douleur et agit efficacement sur les névralgies dentaires.

En friction, appliquée sur le thorax, l’huile essentielle de Myrrhe favorise le traitement des problèmes d’infection pulmonaire. Sur l’abdomen, elle agit contre les infections intestinales.
Dans les soins de la peau, elle permet de traiter les plaies atones, les furoncles, et même les ulcères cutanés et les vergetures. Utilisée dans la préparation de produits cosmétiques, on la retrouve notamment dans la fabrication de nombreux dentifrices vendus dans les magasins de produits naturels.


mantegna-magi.jpgL'Adoration des Mages d'Andrea Mantegna

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 07:59

 

L'hiver, nous soumettons constamment nos cheveux à des variations de température (intérieurs chauffés, extérieurs glacials...) qui les agressent et les fragilisent. Pour nourrir et protéger votre chevelure, l'huile de Baobab et le beurre de Karité sont de véritables panacées.

 

L'HUILE DE BAOBAB

Très appréciée en Afrique pour les préparations culinaires lors de fêtes traditionnelles, l'huile de Baobab est utilisée dans la pharmacopée sénégalaise pour ses propriétés antiallergiques et anti-inflammatoires.

En cosmétique, cette huile très emolliente et adoucissante est particulièrement efficace pour les peaux sèches, tiraillées et gercées. Son application est recommandée aux femmes enceintes pour améliorer l'élasticité de la peau et éviter ainsi les vergetures.

Réputée pour être cicatrisante et régénérante, elle est conseillée pour le soin des brûlures. C'est également un excellent soin capillaire pour les cheveux secs, et notamment pour les cheveux frisés ou crépus.

 

LE BEURRE DE KARITE

Déjà présent dans les secrets de beauté de la reine Néfertiti, le beurre de Karité nourrit l'humanité depuis des milliers d'années. C'est ce qu'on appelle une huile "concrète", c'est-à-dire une huile sous forme solide, qui fond à la chaleur de la main.

Sa composition en acides gras lui confère des propriétés hydratantes et nourrissantes hors du commun. Mais c'est surtout dans sa fraction insaponifiable, la plus élevée comparée aux autres beurres végétaux, qu'il faut chercher les activités incontestables de ce beurre : stimulant de la cicatrisation, protecteur contre les UV, calmant et apaisant des peaux irritées, et notamment des mains, il répare aussi remarquablement les cheveux secs et asséchés.

 

MASQUE NOURRISSANT AU KARITE ET AU BAOBAB

Mélangez 2 cuillères à soupe de beurre de Karité avec 2 cuillères à soupe d'huile de Baobab. Appliquez une noisette sur les longueurs et laissez poser toute la nuit. Le lendemain, procédez à votre shampooing habituel.

 

SHAMPOOING ENRICHI AU JOJOBA  ET AU SANTAL

Simplissime et ultra-efficace ce shampoing « enrichi maison » qui permet de nourrir et faire briller les cheveux secs et ternes.

Shampoing bio le plus neutre possible (500 ml) 

20 gouttes d’huile de Jojoba

 4 gouttes d’huile essentielle de bois de Santal

Ajoutez l’huile de Jojoba, puis l’huile essentielle de bois de Santal dans votre shampooing. Mélangez. Secouez le flacon avant chaque utilisation.

 

01-fleur-de-baobab.JPG

Fleur et fruits de Baobab

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 06:00

 

J'espère que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d'année !


Il est paradoxale que cette période, où l'on ne cesse de se souhaiter une bonne santé, soit autant propice aux abus de nourriture et d’alcool qui fatiguent le foie et se répercutent sur tout notre organisme.

Et si notre première bonne résolution de ce début d'année était de détoxiner tout cela !

 

L’huile essentielle de Carotte (Daucus carota) est parfaite pour la détoxification hépatique après les excès des fêtes de fin d'année. Elle est conseillée pour les problèmes d’insuffisance hépatobiliaire et permet de régénérer les tissus du foie suite à une infection

Obtenue par distillation complète des graines, elle contient les composés principaux d’une huile essentielle, mais les monoterpènes étant en faible pourcentage, on peut l'utiliser facilement en usage interne.

 
Vous pouvez régénérer votre foie en intégrant de l'huile essentielle de Carotte à votre alimentation ou en optant pour la synergie aromatique suivante. 

Pour faire au plus simple, prenez avant les repas, 2 gouttes d'huile essentielle de Carotte dans une cuillère à café d'huile d'Olive. 

Vous pouvez aussi ajouter 1 goutte d'huile de carotte à votre vinaigrette pour rendre les crudités plus digestes.

Formule de détoxification hépatique*
HE de Carotte (Daucus carota) : 0.5 ml
HE de  Céleri (Apium graveolens) : 1 ml
HE de Livèche officinale (Levisticum officinale) : 0.5 ml
HE de Lédon du Groënland (Ledum groenlandicum) : 0.5 ml
HE de Menthe poivrée (Mentha piperita) : 2.5 ml
2 gouttes 2 fois par jour dans une cuillère à café d'huile d'Olive.

L’huile essentielle de Carotte entre aussi dans la composition de nombreux produits cosmétiques. Grâce à sa vertu drainante et détoxifiante, elle est un produit efficace dans la lutte contre la rétention d’eau et la cellulite. Elle est idéale dans un soin cutané anti-vieillissement ou revitalisant des peaux sèches. Ajoutée à une noisette de crème de jour à raison d’une goutte, elle permet de lutter contre la couperose.

 
GRAINE


* Formule de Dominique Baudoux.

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 06:00

Elle n'a rien de barbare, bien au contraire !

Originaire du Maroc et du Mexique, ce figuier, également dénommé " nopal", comporte de nombreuses graines dont on tire une huile chère et précieuse.

Régénérante, antirides, réparatrice, restructurante, et nourrissante, elle convient pour le soin du visage, du buste et du contour de l'oeil.

Comment l'utiliser ? Sous forme d'huile ou de macérât huileux purs ou additionnés d'une autre huile (d'Onagre par exemple) et d'huiles essentielles* (de Bois de rose et de Ciste éventuellement).

 

figue de Barbarie

 

* Attention ! Conformez-vous aux % de dilution qui figure dans la colonne de droite !

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 06:00

La rose de Damas est astringente, tonifiante, rafraîchissante, anti-rougeur, réquilibrante de la peau et du système nerveux, et possède un parfum envoûtant...

Sous forme d'hydrolat aromatique (ou eau florale), vaporisez-la sur la peau du visage au réveil ou en tonique, après le démaquillage du soir.

 

rose-damas-copie-1

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 08:25

Le Tea-tree (Arbre à thé), Melaleuca alternifolia, provient d'Australie.

On tire de ses feuilles une huile essentielle redoutable contre les imperfections de la peau grâce à ses propriétés antibactériennes.

Comment l'utiliser ? Sous forme d'huile essentielle, pure sur un coton tige à appliquer directement sur un bouton, ou dans un roll-on mélangée à de l'huile végétale de Neem.

Tea-Tree.jpg

Partager cet article
Repost0

Le blog de Sylvie R.

Des temps d'échange autour des huiles essentielles et du bien-être au naturel...

Recherche

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Pour éviter toute réaction dermique, toute intolérance ou allergie cutanée aux huiles essentielles, procédez toujours à un test dans le creux du coude avant d'appliquer un mélange aux huiles essentielles.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.