Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 06:00

Les beaux jours sont de retour, les arbres commencent à fleurir, les oiseaux chantent, depuis quelques jours les grues poussent leur cri migratoire, et le soleil nous invite de tous ses rayons à enfiler nos chaussures de marche. Mais pour éviter de gâcher nos randonnées par de douloureuses ampoules, il est préférable de préparer nos pieds à l'effort.

chauss-march.jpg

Massage préventif

Avant d'enfiler vos chaussettes, massez vos pieds,

en insistant sur les zones de frottement,

les talons et les orteils, avec le mélange suivant :

HV de Macadamia* 50 ml

HE de Lavande fine 25 gouttes

HE de Géranium rosat 25 gouttes 

 

Bain de pied apaisant

Mélangez les huiles essentielles suivantes

dans une cuillérée à soupe de base pour bain

ou de lait en poudre :

HE de Vétiver 5 gouttes

HE de Cyprès 5 gouttes

Après la marche, versez ce mélange dans une bassine d'eau tiède, gardez vos pieds plongés dans la bassine pendant 1/4 d'heure.

 

Compresse apaisante

Si vous n'avez pu éviter les ampoules,

vous pouvez appliquer

le mélange "massage préventif"

en compresse sur la (ou les) ampoule(s) percée(s).

 

* Ou toute autre huile végétale ( Jojoba,  Amande douce...)

Partager cet article

Repost0
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 16:00

 

Dans les établissements de soins et d'hébergement, la douleur, le stress, et les effets du vieillissement et du handicap en général, sont principalement traités par des méthodes pharmaceutiques.

 

Pour améliorer la qualité de vie des personnes, tout en évitant d’avoir systématiquement recours à un arsenal chimique, de plus en plus d’institutions proposent des massages aux personnes âgées ou handicapées.

Massage assis, massage de relaxation, massage des pieds et des mains… le plus souvent conçus sous forme d’ateliers hebdomadaires.

 

Il est vrai qu’un massage adapté à la condition physique et aux besoins de la personne, réalisé en toute sécurité et dans la confiance, par un(e) soignant(e) formé(e) à cette pratique holistique, offre de nombreux bienfaits.


Par son action sur les systèmes sanguin, lymphatique, musculo-squelettique et nerveux, un massage renforce le système immunitaire, améliore la mobilité, la flexibilité, l'équilibre, et fortifie la masse musculaire.

Il permet de détendre le corps, d’apaiser l’esprit, de résorber le stress et l’anxiété, de faciliter le sommeil, et aide à lutter contre la dépression.

 

Ainsi voit-on éclore, au sein des établissements, de petites salles de massage, comme autant de petites bulles de sérénité.  

Une décoration intime et enveloppante, une senteur légère et apaisante, une lumière douceeeee et... une table de massage. Il est important que celle-ci soit adaptée aux personnes qui souffrent d'un manque d'autonomie, qu'elle soit robuste, très confortable et réglable en hauteur. Un lit médicalisé modulable peut parfaitement convenir.

  massageraum2-copie-1.jpg

 

"C'est par le bien-faire que se crée le bien-être." (François de La Rochefoucauld)

Partager cet article

Repost0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 06:00

 

"De verte, je devins noire, puis ils me moulurent avec soin et me transformèrent en or fin. Qui suis-je ?”

Vous l'aurez compris, la réponse à cette devinette est... l'Olive.

 

D'après de récentes découvertes, la fabrication de l'huile d'Olive (Olea europaea) remonterait à plus de 6 000 ans. Le procédé simple d’extraction que l’on employait il y a des millénaires a d'ailleurs toujours cours. Dans un premier temps, les cueilleurs gaulent les arbres et ramassent les olives au sol. Puis, les fruits entiers, noyaux compris, sont broyés dans un moulin. Les éléments solides sont ensuite retirés. Enfin, l’huile est séparée de l’eau dans un décanteur, et la voilà prête à être consommée.

 

L’huile d’Olive est la seule huile à posséder ses propres crus et classifications comme le vin. Hormis la variété, des facteurs comme le type de sol, le climat, la date de la récolte (entre novembre et février) et le procédé d’extraction confèrent à chaque huile une saveur douce, piquante, fruitée ou harmonieuse, une couleur qui varie du jaune au vert pâle... Et un arôme puissant et reconnaissable entre tous. L'odeur des olives ! 

 

Des chercheurs ont remarqué depuis longtemps que les personnes qui ont une alimentation méditerranéenne traditionnelle jouissent d’une meilleure santé. Une alimentation riche en huile d’olive contribue à réduire les risques de certains cancers* (notamment du sein et du colon), d'infarctus du myocarde et de maladies coronariennes. Elle permet d'abaisser le taux de mauvais cholestérol au profit du bon, et nettoie et stimule le foie et la vésicule biliaire dont elle facilite l'évacuation des sécrétions. Elle facilite la digestion, évite la constipation et calme les brûlures d'estomac ou les gastriques, et permet d'éliminer les parasites de l'organisme.


Souvent évitée à tort en raison de son odeur et de son film gras, cette huile est également incomparable pour la peau du visage, du corps et des mains, pour les cheveux et les ongles.

Il y a de nombreuses raisons à tous ses bienfaits. L’une d’elles est la forte teneur de l’huile en acide oléique (jusqu’à 80 %), qui exerce une action positive sur le système circulatoire.

Grâce aux propriétés antioxydantes de ses composants mineurs, comme la vitamine E et les polyphénols (composés aromatiques), l’huile d’olive nourrit, protège et tonifie la peau. D’où son utilisation courante dans les cosmétiques, les lotions, les shampooings et le traditionnel Savon de Marseille

 

les-oliviers-de-Gethsemani.jpg

Les oliviers de Gethsémani


*Owen RW, Haubner R, et al. Olives and olive oil in cancer prevention. Eur J Cancer Prev 2004 August;13(4):319-26.

Partager cet article

Repost0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 09:00

 

Je ne sais si vous aurez vu le dernier "En quête d'actualité" sur D8. Une enquête assez édifiante révélait que plus de 80% de la production du Savon de Marseille, à l'origine réalisé dans la cité phocéenne à base dhuile d'Olive, est aujourd'hui produit en Asie, au Magrehb ou en Europe de l'Est à base de tallowate de sodium... comprenez par là, à base de graisse animale, de boeuf ou de cochon... ou de divers dérivés de pétrole...

 

Je saisis cette occasion pour répondre à Anne-Flo qui m'interrogeait récemment sur la différence entre une huile minérale et une huile végétale. 

 

Les huiles minérales sont des dérivés de pétrole type paraffine ou vaseline. Fréquemment utilisées dans la composition des cosmétiques, car ce sont des corps gras pas chers et qui offrent une bonne stabilité aux produits, vous les trouverez le plus souvent sous les dénominations "mineral oil", "paraffinum liquidum" ou encore "hydrogenated polyisobutene".

Elles possèdent de grosses molécules qui ne leur permettent pas de passer la barrière cutanée et donc d'agir en profondeur. Elles ont un pouvoir occlusif et se contentent de créer un film chimique sur la peau, sans toutefois lui apporter d'éléments nutritifs car ce sont des corps gras inertes, non vivants.

 

Les huiles végétales vous le savez sont des extraits de plantes, de fleurs, de fruits. Elles sont reconnaissables à leur dénomination botanique en latin, parfois suivie de leur nom commun. Elles possèdent de petites molécules qui protègent et hydratent l’épiderme et qui pénètrent plus en profondeur dans le derme. Gardons toujours à l'esprit que tout ce qui se passe dans notre derme est à l’origine de ce que nous pouvons voir sur notre épiderme. Grâce à leurs propriétés thérapeuthiques spécifiques, les huiles végétales entretiennent notre épiderme et traitent notre derme. C’est pourquoi, les cosmétiques à base d’huiles végétales sont des soins traitants vivants qui interagissent avec la peau.

 

huiles-minerales.jpg huiles-vegetales.jpg

 

Partager cet article

Repost0
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 06:00

 

Notre peau n'est pas une simple enveloppe, elle est ce "cerveau étalé" des émotions qui jalonnent notre histoire personnelle. Les neuroscientifiques l'affirment, au moment de la formation du fœtus, ce sont les mêmes cellules souches qui vont participer à la "construction" du cerveau et de la peau, ce qui leur fait dire que "la peau est du cerveau étalé".

 

Utilisée depuis les temps bibliques pour les rituels religieux, l'huile essentielle d'Encens Oliban a la propriété d'installer le calme intérieur.

Outre son apport thérapeutique dans les dermatoses les plus variées, l'intérêt de l'Encens pour la peau se trouve à un tout autre niveau car il s'agit bien de l'action subtile de l'encens sur les états d'âme dont il est question.

 

Grâce à ses acides gras essentiels, et notamment ses anti-oxydants sesamol et sésaminol, l'huile végétale de Sésame (Sesamum indicum) possède des vertus hydratantes, adoucissantes et restructurantes, ce qui lui confère une action bénéfique sur la peau, les ongles et les cheveux.

Huile privilégiée du massage ayurvédique pour son effet détoxiquant, elle permet d'agir sur les douleurs ou raideurs de l'ensemble de l'organisme. Elle pénètre rapidement car ses petites molécules lui permettent de traverser la barrière cutanée en quelques secondes seulement. Elle dégage de plus une douce et légère senteur de noisette.

 

Ce mélange de Sésame et d'Encens composera une excellente huile de massage pour harmoniser l'Etre, apaiser le corps et l'esprit.


SYNERGIE HARMONISANTE

HV Sésame 20 ml

HE d'Encens Oliban 6 gouttes

 

Avant de procéder au massage, déposez ce mélange dans la coupelle d'un petit chauffe huile de manière à utiliser une huile tiède, idéalement à la température corporelle.


massage.jpg

Partager cet article

Repost0
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 06:00

 

L’argile est une roche sédimentaire riche en minéraux qui possède des propriétés bénéfiques pour la santé. Elle est composée notamment de silice, aluminium, magnésium, calcium, fer, phosphore, sodium, potassium, cuivre, zinc, sélénium, cobalt, manganèse… Ce qui explique ses propriétés thérapeutiques.

 

En cosmétique, l'argile est l'ingrédient de base des masques de beauté. Blanche, rouge, rose, bleue, violette, verte, jaune... Il en existe différentes variétés que l'on choisira en fonction de son type de peau.

 

Pour réaliser ce masque régénérant et réparateur qui va permettre à votre peau d’être plus éclatante, je vous propose d'utiliser de l'argile rose qui est un mélange d'argile rouge et d'argile blanche.

Grâce à ses capacités reminéralisantes, l'argile rose convient particulièrement à tous types de peaux et particulièrement aux peaux délicates, sensibles et réactives sujettes aux rougeurs.

 

D'une extrême fluidité, l'huile végétale de noyaux d'Abricot est très pénétrante et donne de l'éclat à la peau, sans laisser de film gras brillant sur l'épiderme.

 

L'hydrolat aromatique de Camomille noble apaise les rougeurs et les irritations. Astringent et rééquilibrant, il purifie la peau et lui redonne du tonus.

 

MASQUE PEAUX TERNES, FATIGUEES, DEVITALISEES
Argile rose, en poudre fine 2 c. à s.
HV Noyaux d'Abricot 2 c. à s.
HA de camomille noble 1 c. à s.


Mélangez les ingrédients avec une spatule en bois de manière à obtenir une pâte onctueuse. Appliquez cette préparation sur le visage en évitant les contour des yeux.

Laissez-la agir pendant 20 minutes. Rincez à l’eau tiède.

Renouveler cette application une à deux fois par semaine.

 

Pour parfaire ce soin, et dans l'esprit du " layering", vous pouvez poursuivre en vaporisant de l'hydrolat de Camomille noble, puis en appliquant consécutivement un sérum actif et une crème hydratante.

argileRose.jpg

Attention ! Ne jamais mettre l’argile en contact avec des objets en métal lors de la préparation ou lors de l’utilisation, car elle perdrait ses qualités.

Ce masque maison ne contenant pas de conservateur, il faudra le préparer puis l’utiliser de suite.

Partager cet article

Repost0
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 06:00

 

Après l’encéphalopathie spongiforme des vaches folles, les épidémies aviaires des oiseaux domestiques, les diverses alertes aux bactéries Escherichia coli, Salmonella… qui jalonnent l’actualité, un nouveau scandale occupe la place médiatique européenne depuis quelques jours, l’utilisation de viande de cheval, roumaine qui plus est, dans des lasagnes et semble-t-il dans d’autres préparations culinaires… Et chacun de s’interroger sur la responsabilité de l’autre, et chaque autre de renvoyer la balle à chacun…


S’il est vrai que cette chaîne d’industriels peu scrupuleux gagne haut la main la palme de la mauvaise foi et de l’indignité, n’avons-nous pas tous une responsabilité dans la manière dont nous nous alimentons ?

D’aucuns diront que bien manger a un coût et qu’une partie de la population ne peut qu'accéder à une nourriture industrielle.

Personnellement, je pense que bien manger relève plus de l’éducation et de bonnes habitudes alimentaires, que de réels moyens financiers.


Peut-être serait-il temps de revenir à nos fondamentaux, et ceci dans bien des domaines…

La règle de bon sens de base pour mieux se nourrir tout en dépensant moins, c’est de n’acheter que des matières premières. Farines, œufs, huiles, légumes, herbes aromatiques, fruits, céréales, légumineuses, épices… Rien de plus simple que de fabriquer son pain, ses yaourts, ses biscuits, ses plats préparés… des lasagnes mêmes… Cela nécessite certes un peu d’organisation, mais avec la congélation et la technologie domestique dont nous disposons actuellement, ça ne relève pas de l’exploit.


Et la cuisine est un tel espace de créativité, de sensualité, de joie, de don et de partage… Je m'aperçois en écrivant ces mots, que c'est aussi une affaire familiale, une histoire de transmission... Et je dois le reconnaître, j'ai eu la chance qu'une merveilleuse fée se soit penchée dès ma naissance sur son fourneau8fc78fde.gif

 

Streep-ds-cuisine.jpg

Meryl Streep dans "Julie et Julia", lumineuse, comme ma petite Maman

Partager cet article

Repost0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 06:00

 

Parmi les 800 000 espèces végétales actuellement référencées, les plantes à essence ou plantes aromatiques tiennent une place à part. Leur degré de sophistication, la synthèse de l'essence variable selon l'environnement dans lequel elle pousse, nous permettent de qualifier ces plantes "d'intelligentes". Elles occupent le sommet de la pyramide du règne végétal et se distinguent des autres plantes incapables de fabriquer une essence.

 

flacon-rose.jpg

Partager cet article

Repost0
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 06:00

 

Originaire d’Inde orientale et plus précisément du sud de l’Himalaya, le Margousier (Azadirachta indica), plus communément appelé Neem, est un arbre sacré aux nombreuses vertus.

Baptisé parfois "arbre aux merveilles" ou "pharmacie du village", le Neem contient de nombreuses substances avec des activités anti-inflammatoires, antibactériennes ou immunostimulantes.

Les premiers textes médicaux en sanskrit font référence aux effets bénéfiques de ses fruits, de ses graines, de son huile, de ses feuilles, de sa racine ou de son écorce. La médecine ayurvédique le considère comme un remède universel car toutes ses parties ont des vertus thérapeutiques.


Dès le mois de mai, le Neem produit de belles fleurs violettes en forme d'étoiles, qui se transforment en petits fruits jaunes comestibles (qui ressemblent à de petits abricots) que l’on récolte au moment de la mousson. Ils sont ensuite séchés au soleil avant d’être broyés. Et c'est l’amande que l’on extrait du noyau qui est transformée en Huile végétale de Neem.


Cette huile est traditionnellement utilisée par les agriculteurs Indiens comme fertilisant, pesticide et insecticide naturel. Aujourd'hui on ne compte plus le nombre de publications scientifiques prouvant l'efficacité de cette huile contre les bactéries, parasites et autres insectes indésirables. Le secret de son activité réside dans un ensemble de molécules actives dont une semble se distinguer par sa remarquable activité : l'Azadirachtine*.


Mais l'utilisation de cette huile ne se résume pas à son application en agriculture biologique, ses vertus antiseptiques se traduisent par un spectre d’action très étendu en utilisations antibactériennes. L'huile de Neem et beaucoup de ses composants ont été utilisés avec succès contre un large éventail de bactéries, virus, champignons et parasites.

 

De même, grâce à sa richesse en acide oléique, l'huile de Neem entre dans la composition de crèmes de soins pour améliorer certaines affections dermatologiques chroniques (eczéma, psoriasis, acné...), de shampooings anti-puces pour l'hygiène vétérinaire, de lotions anti-moustiques ou anti-poux...

 

neem-village-copie-1.jpg

 

Attention ! L'huile de Neem n'est pas utilisable pour un usage alimentaire.

 

*En 2008, l’Union Européenne avait refusé d’inscrire l’azadirachtine, principe actif principal de l’huile de Neem, à l’annexe I de la directive 91/414, texte réglementaire qui autorise l’utilisation de substances dans des préparations à visée phytosanitaire (les pesticides…). En 2011, l’UE a fait volte-face et enfin inscrit cette substance à cette même annexe I, l’autorisant potentiellement à faire partie de la composition de produits de traitements phytosanitaire (homologation sur pomme de terre comme insecticide). Cependant malgré ce feu vert de l’UE les pays de l’union sont libres de l’autoriser ou pas dans leur propre espace national: en France toute utilisation de produits à base de Neem reste interdite…

Pourquoi les autorités françaises s’acharnent-elles à l’interdire alors qu’aux USA, l’huile de Neem est qualifiée GRAS, Generaly Recognized As Safe, par la FDA ?

C’est assez étonnant, d’autant que l’huile de neem est aussi homologuée en Australie, Nouvelle Zélande, et dans tous les pays du Pacifique. Malgré cela, en France, les services régionaux de l’alimentation l’assimilent aux « déchets industriels spéciaux », et les « experts » du Ministère de l’Agriculture estiment qu’elle aurait « un profil toxicologique avéré et incontestable »… Certains y voient simplement l’effet de la puissance française du lobby des industries de la chimie qui verrait d’un mauvais oeil l’arrivée de ce produit qui pourrait leur faire concurrence…

Partager cet article

Repost0
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 06:00

 

La colère est une émotion violente, mais naturelle, contre ce qui nous blesse.

Etre « hors de soi » face à une injustice, une frustration, une indignité, une trahison, c’est affirmer notre volonté personnelle et préserver notre intégrité physique et psychique.

Je ne suis pas en train de faire l’éloge de la vendetta et de la mise à sac Bien au contraire, car si vouloir réprimer notre colère et la garder terrer dans notre cœur peut s’avérer dévastateur, la solution n’est pas non plus de l’évacuer sur les autres en les blessant injustement.

Il est tout à fait possible de "bien être en colère", tout comme il est possible de traiter la douleur de façon saine.


La colère se traduit physiologiquement par diverses manifestations qui préparent globalement le corps à l'action ou au combat, avec notamment une augmentation de l'activité cardio-respiratoire et une contraction involontaire du corps dans son ensemble, mais en particulier des mains et du visage.

Grâce à leur mécanisme d’action sur le corps et le mental, les huiles essentielles peuvent aider à vivre une saine colère, c'est à dire une émotion reconnue, identifiée, analysée, canalisée, apaisée. La colère peut être une alerte salutaire sur notre fonctionnement si nous parvenons à en comprendre les racines et les rouages. Chacune des huiles suivantes est porteuse d'un message qui vous sera d'un grand secours dans la tourmente émotionnelle.


Versez 22 gouttes de chacune des 6 huiles suivantes

dans un flacon roll-on que vous conserverez à portée de la main.

Quand vous sentez monter une vague de colère,

vous vous isolez,

vous respirez profondément

et vous appliquez quelques gouttes de cette synergie aromatique

sur l’intérieur de vos poignets et sur votre plexus.  


1. Le Bois de Cèdre est l'ancrage, la force des ancêtres. Il a la sérénité du grand-père bienveillant. C'est la douce autorité qui rend sage, réaliste.

 

2. La Mandarine donne la conscience du présent et aide à une meilleure compréhension de soi. Elle a une joie enfantine, une légèreté, une douceur enveloppante. 


3. Le Petit Grain Bigarade est un calmant du système nerveux qui lutte contre les spasmes musculaires d'origine nerveuse. Il aide à équilibrer le rythme cardiaque. Il aide à dissoudre les blocages psychiques.


4. L'Angélique développe le chakra du cœur. Elle aligne le 3ème œil sur les yeux physiques, permet de nouvelles intuitions, de la clairvoyance. Elle donne courage et volonté.


5. La Marjolaine à coquille fait prendre conscience des peurs inconscientes. Chaleureuse, elle aide à calmer l'angoisse et permet de recentrer l'énergie.


6. La Camomille romaine insuffle la Sagesse et la Paix. Elle aide à développer la patience et à comprendre ce qu'est l'ordre du Temps juste. Elle apaise les chagrins d'amour et les sentiments de perte.

 

Interit ira morâ...

 

LacewingDauphindanslesvagues.jpg

 

Pour répondre à Catherine,  le Basilic tropical s'utilise après la tempête, pour faire la paix avec soi-même, en onction sur l'intérieur des poignets. Antispasmodique, il libère les tensions de la colère réprimée et s'utilise idéalement en massage du ventre, dilué dans une huile végétale.

Partager cet article

Repost0

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Pour éviter toute réaction dermique, toute intolérance ou allergie cutanée aux huiles essentielles, procédez toujours à un test dans le creux du coude avant d'appliquer un mélange aux huiles essentielles.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.