Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 09:36

 

« Nadine trinque, lève sa coupe de champagne (sans alcool), grignote un morceau de millefeuille, mais le sourire est timide. Ce pot est synonyme de retour à domicile pour elle, après une semaine passée à la "Maison de vie" de Besançon. Une semaine comme une parenthèse, dans sa "deuxième maison", où elle vient régulièrement passer quelques jours de repos, comme une "piqûre de rappel de vie". Nadine est rongée par un lourd cancer qui la cloue dans un fauteuil roulant et la rend dépendante pour se nourrir, se laver, se déplacer... mais ne l'empêche pas de garder le sens de l'humour et vouloir faire la fête avec tout le personnel de la "maison". Pour les remercier, elle a demandé à ses filles et à son mari d'acheter des bouteilles de champagne (avec alcool) et des gâteaux. Mais Nadine est partagée entre la joie de rentrer chez elle et la tristesse de quitter ce lieu où la vie est plus légère.

 

C'est tout le paradoxe de cette maison expérimentale, qui accompagne des personnes en fin de vie ne nécessitant pas de soins hospitaliers trop lourds : aux rires et sourires des sept résidents et du personnel se mêlent parfois les larmes. Car ici, tout se partage : les repas, les apéros l'été sous le tilleul, les sorties ciné, mais aussi les départs. Installé dans le quartier bucolique de Saint-Ferjeux à Besançon, ce lieu a été imaginé et pensé pendant huit ans par Laure Hubidos avant de voir le jour en juin 2011. Bénévole de longue date dans l'unité de soins palliatifs du CHU de Besançon, cette quadragénaire dynamique et charismatique rêvait de créer un lieu qui soit une alternative à l'hôpital et au domicile pour des personnes en fin de vie. Un lieu entre la maison de soin et la maison de famille… »

 

 Lire la suite


1785102_3_9b98_la-plaque-signalant-l-entree-de-la-maison-de.jpg

Partager cet article

Repost0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 06:00

 

"Quel est l'interêt de mettre des huiles essentielles dans de l'alcool ? N'est ce pas agressif ?

Est-ce possible de vaporiser les huiles essentielles sans ajouter d'alcool ?"

Philippe m'interrogeait récemment suite à un article où je proposais une vaporisation anti-acariens.
Les huiles essentielles n'étant pas miscibles dans l'eau, pour réaliser des mélanges aromatiques destinés à la vaporisation, soit on utilise un dispersant végétal (type solubol) pour les diluer dans de l'eau (florale le plus souvent), soit on les mélange dans de l'alcool (certes plus "agressif", mais très efficace).

Si l'on souhaite utiliser des huiles essentielles plus subtiles, en psycho-émotionnel notamment, on s'orientera vers une version sans alcool pour ne pas altérer la synergie moléculaire. Mes brumes d'oreiller  sont conçues sur ce principe.

Pour agir sur un plan plus matériel avec des huiles puissantes et assainissantes, on optera plutôt pour une version avec alcool, un mélange plus stable qui permet plus de précision dans la vaporisation. Il faudra compter environ 80 gouttes d’huiles essentielles pour 50 ml d’alcool.

 

Pour désodoriser une pièce à vivre, je vous engagerais à privilégier la nébulisation à froid, qui respectera mieux la complexité moléculaire de vos huiles essentielles.

Mais si le temps vous manque ou que vous ne disposez pas d'un diffuseur sur place, ce spray vous permettra en quelques pschitt, d'assainir et de créer un décor olfactif aux senteurs de montagne, chez vous, au bureau, au cabinet, dans la salle de sport, dans la voiture...

 

Spray "Air pur"

HE de  Eucalyptus smithii (Eucalyptus smithii) 20 gouttes

HE de Ravintsara (Cinnamomum camphora) 15 gouttes

HE de  Cajeput (Melaleuca cajuputii ) 15 gouttes

  HE de Sapin baumier (Abies balsamea) 15 gouttes
HE de Pin sylvestre (Pinus sylvestris) 15 gouttes

Alcool à 70° 50 ml*


Versez l'alcool dans un flacon spray d'une contenance de 50 ml. Ajoutez les huiles essentielles et agitez.

Attention ! C'est un mélange d’huiles essentielles pures, ne vaporisez pas en direction des personnes présentes dans la pièces, et évitez la chambre des enfants en bas âge.

 

SAM_0332.JPG

 

*Si vous ne disposez que d'alcool à 90°, vous pouvez diminuer vous-même le titre alcoolique en le diluant tout simplement dans de l'eau. Pour obtenir un mélange de 50 ml, comptez environ 40 ml d'alcool pour 10 ml d’eau.

Partager cet article

Repost0
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 06:00

 

Les sapins ont dû développer une grande force vitale pour pouvoir supporter la rudesse des hivers du grand Nord.

De très nombreuses espèces proviennent du Canada, le Sapin géant (Abies grandis), le Sapin pectiné (Abies pectinata), le Sapin baumier (Abies balsamea) ou encore la Pruche (Tsuga canadensis). Mais certaines espèces sont également originaires de Russie comme le Sapin de Sibérie (Abies sibirica), ou des Pyrénées Françaises comme le Sapin blanc ou argenté (Albies alba).

 

Et c'est des aiguilles de ces véritables poumons de la nature que l'on tire des huiles essentielles réputées notamment pour traiter les infections des voies respiratoires.

Recommandée en cas de bronchite, de rhume, de grippe ou d'angine, les huiles essentielles de Sapin possèdent des vertus expectorantes qui permettent de fluidifier les sécrétions bronchiques. Leur propriété anti-infectieuse les rend également efficaces contre les sinusites et les rhinites et leur confère un fort pouvoir antiseptique aérien.

 

Cependant, si ces variétés possèdent des vertus similaires, il existe quelques différences dues aux diversités de leurs principes actifs.

Le Sapin pectiné et la Pruche contiennent le plus d'esters et agissent plus au niveau de l'équilibre psycho-émotionnel et du lâcher-prise.

Le Sapin géant et le Sapin baumier détiennent la plus forte teneur en monoterpènes (70 à 80 % pour le Sapin baumier), ce qui leur confère une action revitalisante et dynamisante plus élevée que les autres sortes de sapins.

 

Parmi tous ces conifères, le Sapin baumier est sans doute le plus utilisé en aromathérapie. Son huile essentielle possède les mêmes vertus respiratoires que ses cousines, mais elle est aussi antispasmodique ce qui lui permet de lutter contre l'aérophagie et les douleurs gastriques et abdominales. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, l'huile de Sapin baumier apaise également les douleurs rhumatismales, arthritiques et névralgiques. Elle possède enfin un pouvoir cicatrisant sur les blessures, coupures et ulcères cutanés.

Toute la force de la nature concentrée dans cet arbre majestueux !

sapin-baumier.jpg

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 06:00
 

La vague polaire sévit de plus belle et vos lèvres sont les plus exposées au froid !

Pour les préserver du dessèchement et des gerçures, réalisez ce baume simplissime et 100 % naturel que vous appliquerez régulièrement au cours de la journée.

 

Dans leur infinie sagesse, les abeilles nous offrent de véritables trésors de santé, la propolis, le pollen, la gelée royale, mais aussi et tout particulièrement, la cire et le miel.

 

La cire d'abeille est obtenue par fusion à l'eau chaude des alvéoles construites par les abeilles de ruches. C'est un mélange complexe d'acides, d'alcools et d'esters gras. La matière première universelle pour réaliser vos baumes car elle fond facilement et s'incorpore idéalement au karité et aux huiles végétales.

 

Grâce à sa grande richesse en sucres, le miel est adoucissant, hydratant, apaisant, tonifiant car il nourrit les cellules de la peau et aide à leur multiplication. Les miels les plus colorés, en apportant plus de substances antioxydantes, aident au maintien de la jeunesse de la peau.

abeille.gifBUTIN'ÂGE

HV d'Amande douce 1 cuillère à soupe

MH de Calendula 1 cuillère à soupe
Beurre de karité 1 cuillère à soupe 
Cire d'abeille 1 cuillère à soupe
Miel 1 cuillère à café
HE de Géranium Bourbon 3 gouttes

 

Faites chauffer au bain-marie, à feu très doux, l'huile d'Amande douce, le macérât de Calendula, le beurre de karité et la cire d'abeille (râpée ou en granules) jusqu'à ce que la cire soit fondue.

Incorporez le miel hors du feu et mélangez rapidement avec un petit fouet. Ajoutez l'huile essentielle et versez dans un ou plusieurs petits pots stérilisés.

 

baume-ger-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 06:00

 

Les épidémies hivernales sont de retour ! Pour vous protéger de tout rhume, grippe, refroidissement ou vous remettre d’aplomb, ce grog est radical et présente aussi l'intérêt d'être sans alcool.


HE de Cannelle (écorce) 1 goutte

HE  de Girofle (clous) 1 goutte

Miel 1 cuillérée à soupe

Thé vert (feuilles) 1 cuillérée à café

1 citron 

 

Faites bouillir une tasse d’eau dans laquelle vous ferez infuser les feuilles de thé vert. Une fois l’infusion terminée, filtrez-la dans une grande tasse. Mélangez les 2 gouttes d'huiles essentielles dans 1 cuillérée à soupe de miel. Faites-la fondre dans le thé. Ajoutez le jus du Citron. Buvez bien chaud.

  grog-ss-alc.jpg

 

Variante : Si vous ne disposez pas d'huiles essentielles, vous pouvez les remplacer par des clous de Girofle et de la poudre de Cannelle.

 

Attention ! Pour un adulte, veillez à ne pas dépasser 6 gouttes d'huile essentielle par jour en prise interne. L'usage par voie orale d'huiles essentielles est déconseillé chez les enfants, chez les femmes enceintes ou allaitantes ou en cas de graves problèmes de santé.

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 19:30

 

Le “layering” japonais, ou "millefeuille" en français, est une tendance cosmétique incontournable dans l'univers de la beauté. Elle consiste à superposer des produits de soins sur le visage pour obtenir une belle peau saine.  

Ce rituel de beauté peut se décomposer en cinq actions :


1. Démaquiller. Pour enlever le maquillage et les impuretés, il faut du gras. L'huile végétale est le meilleur démaquillant !
Contrairement aux idées reçues, l'huile ne va, ni graisser votre épiderme, ni obstruer vos pores.
Appliquez l'huile avec vos mains, c'est moins agressif qu'un coton. Masser votre visage avec une noisette d'huile (Amande douce, Jojoba, Ricin...), ça active la circulation sanguine.

 

2. Nettoyer. Là encore, utilisez vos doigts ! Pour éliminer le corps gras de l'huile après le démaquillage, on se lave le visage au savon... sans savon. Utilisez un gel ultra doux qui respecte le film hydrolipidique de la peau. Personnellement, j'utilise aussi régulièrement un savon naturel au lait de jument.


3. Rincer. Après s'être lavé le visage, on utilise une lotion pour supprimer le calcaire qui obstrue les pores. Une vaporisation d'eau florale (ou hydrolat aromatique) de Rose, de Camomille, de Lavande... que l'on essuie en tapotant un coton toujours avec la plus grande douceur. Utilisez un hydrolat adapté à votre peau. Pour exemple, l'hydrolat de Rose qui est astringent et tenseur, at qui est préconisé pour prévenir et lutter contre le vieillissement cutané. 


4. Soigner. Pour agir au coeur des cellules, on utilise un sérum qui est plus fluide et plus chargé en actifs qu’une crème. Bien plus efficace qu'une simple crème, il va pénétrer en profondeur et aider à résoudre des problèmes ciblés (peaux mâtures, sèches, déshydratées, grasses, pores dilatés, imperfections, rougeurs...)

On en verse quelques gouttes sur le bout de nos doigts et on se masse de nouveau doucement le visage.

Les puristes du "layering" ajoute un contour des yeux pour agir de manière plus spécifique sur cette zone fragile du visage. Mais sincèrement, je crois que ça présente plus d'intérêt pour les "marketeurs" que pour les utilisatrices. Une bonne hygiène de vie avec une alimentation saine pour le corps et l'esprit (bio et végétarienne), de l'exercice quotidien, et bien entendu en se préservant d'habitudes nocives (telles que l'alcool, le tabac, ou l'excès de soleil), restent le plus sûr moyen de lutter contre les cernes, les poches et même contre les rides.

 

5. Protéger. La crème, qui va permettre de clôre ce rituel de soin et de beauté, a vocation à isoler la peau des agressions. Un seul impératif : elle doit être hydratante pour nourrir la peau et l'aider à se régénérer.
Même si la peau est grasse, elle a tout de même besoin d'être hydratée, sous peine de produire encore plus de sébum.
On peut également, comme pour les sérums, choisir une crème pour cibler son problème, anti-rides, apaisants, séborégulateurs…

 

Que diriez-vous de disposer d'un sérum régénérant de l'épiderme et unificateur du teint,  100% naturel, 100% efficace et... pas cher ?

 

L'intérêt c'est aussi de disposer avec certitude d'un produit pur qui ne contienne ni parabènes, ni dérivés de formaldéhyde, ni phtalates... aucune substance chimique toxique. N'oubliez pas la règle de base: on devrait pouvoir manger tout ce que l'on applique sur sa peau !

 

Pour réaliser un flacon de 30 ml de cet elixir anti-âge, vous ne devrez disposer que de 2  huiles végétales et 3 huiles essentielles.

 

Véritable huile de la régénération cellulaire, l'huile végétale de Rose musquée (Rosa rubiginosa) contribue, grâce à sa richesse en vitamine A qui lui confère un véritable effet tenseur, à maintenir l'élasticité de la peau et à lutter contre le vieillissement cutané.


D'une extrême fluidité,  l'huile végétale de noyaux d'Abricot (Prunus armeniaca) est très hydratante, très pénétrante et donne de l'éclat aux peaux ternes, fatiguées ou dévitalisées, sans laisser de film gras brillant sur l'épiderme.

 

Astringente et tonifiante cutanée, l'huile essentielle de Ciste ladanifère (Cistus ladaniferus) a une action anti-rides (elle "resserre" la peau). C'est aussi un vasoconstricteur (elle "resserre" les veines) très utile en cas de couperose, pour unifier le teint.

 

L'huile essentielle d'Hélichryse italienne (Helichrysum italicum) est l'anti-hématome naturel le plus puissant connu à ce jour. Intégrée dans des formules dermatologiques, elle active remarquablement la circulation sanguine et permet de lutter contre la couperose.

 

Puissant régénérateur tissulaire, l'huile essentielle de Bois de Rose (Aniba rosaeodora) est incontournable pour tous les soins de peau anti-âge. Elle aide à préserver la douceur et  l’élasticité de l’épiderme et aide à atténuer les rides. 


SERUM ANTI-ÂGE

  HV de Rose musquée 20 ml

HV de noyaux d'Abricot 10 ml

HE de Ciste ladanifère 3 gouttes

HE de Hélichryse italienne 2 gouttes

HE de Bois de Rose* 2 gouttes


Mélangez intimement les huiles dans un flacon de 30 ml.

Appliquez quelques gouttes sur votre visage purifié et massez-le tout en douceur.

Laissez pénétrer quelques instants, et appliquez votre crème hydratante.

 

DSC09684.JPG


* L'Aniba rosaeodora étant menacé de surexploitation, l'huile essentielle de Bois de rose vient d'être retirée du marché et sera absente durant 2 ou 3 ans. Pour celles et ceux qui ne pourraient s'en procurer, vous pouvez tout simplement l'ôter de la formule ou le remplacer par de l'HE de Géranium Bourbon (Pelargonium rosae).

Partager cet article

Repost0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 06:00

 

La Lune et toutes les superstitions qui l'entourent, ça vous dit quelque chose?

Les fermiers faisaient leurs plantations à la nouvelle lune. La pleine lune inspirait la méfiance à tout le monde : on racontait que des fous mais aussi d'étranges créatures en profitaient pour errer à cette période en particulier. D'ailleurs, le mot « lunatique » qui, en français, signifie changeant, donne lunatic (fou) en anglais.

Les astrologues ont toujours pensé que la Lune exerçait une puissante influence sur la Terre et les hommes. Nous savons que l'attraction gravitationnelle de la Lune est à l'origine des marées. Puisque les trois-quarts du corps humain sont faits d'eau, il est logique que, nous aussi, réagissions à l'impact de la Lune.

Sur une période d'un mois, la Lune passe par 4 phases. Chacune d'elle a un retentissement sur nos émotions et notre état d'esprit. Les phases de la Lune correspondent aux différents stades de croissance des êtres vivants. Les fermiers d'antan apprenaient à planter et à faire leurs récoltes en fonction du calendrier lunaire. Ils adaptaient leur travail à ces cycles naturels pour assurer une bonne évolution à leurs cultures. Mais ce n'est pas tout, il est aussi possible de profiter des bienfaits de la Lune sur le plan personnel.


A la nouvelle lune, le Soleil et la Lune se fondent : ils forment une conjonction dans le ciel. Cette phase correspond à tous les commencements. C'est le moment de semer des graines, donc c'est aussi la bonne période pour concevoir un enfant. Pendant cette phase, mettez de nouveaux projets en place, entamez une nouvelle relation... Ouvrez-vous à de nouvelles idées et élargissez votre horizon personnel et professionnel !

Si vous repensez à des événements passés, vous vous apercevrez que toutes vos entreprises couronnées de succès ont démarré pendant une nouvelle lune. Si vous tenez un journal intime dans lequel vous prenez note de vos rêves, vous verrez nombre de vos songes porter en eux le germe de nouvelles expériences. Cette période est riche en rêves d'amour et de gloire qui valent la peine d'être suivis. Soyez donc attentive aux rêves que vous ferez à ce moment particulier car ils pourraient bien vous guider.


Le premier quartier vient ensuite. La Lune forme alors un angle de 90° ou un carré avec le Soleil. La Lune devient de plus en plus lumineuse et on la voit de mieux en mieux dans le ciel. On parle aussi de lune croissante. A cette période, vous devez travailler un peu plus dur pour atteindre les buts que vous vous êtes fixés à la nouvelle lune. Le carré formé par la Lune et le Soleil remue quelques énergies de résistance. Sur le plan pratique, cette phase peut vous forcer à vous réorganiser, quitte à vous débarrasser de vieilles habitudes. Ainsi libéré, vous pourrez peaufiner votre stratégie...


Au tour de la pleine lune ! Le Soleil et la Lune sont opposés dans le ciel ou à 180° l'un de l'autre. La Lune reflète aussi toute la lumière du Soleil. C'est à ce moment-là que tout ce que vous avez entrepris lors de la nouvelle lune réussit ou pas. En fonction des résultats, vous ressentez un pic de stress ou une belle bouffée d'air frais.

En règle générale, les émotions s'intensifient lors de la pleine lune. Celle-ci peut vous aider à vous exorciser un chagrin ou une colère que vous avez intériorisés. En prêtant attention à ce que vous disent vos émotions dans cet état un peu extrême, tout ce que vous devez résoudre vous apparaît plus clairement. N'agissez pas trop vite, sous l'emprise de vos émotions. De nombreuses personnes démissionnent de leur poste ou décident d'une rupture à la pleine lune, alors que celle-ci ne faisait qu'indiquer des difficultés à résoudre progressivement, certainement pas d'une manière si radicale.

Il faut, certes, s'armer de courage pour faire face à ses démons et à ses peurs que réveillent la pleine lune. Mais, sur le plan spirituel, c'est bien utile : ainsi, vous devez regarder en vous-même et savoir où vous vous situez. C'est une période propice aux révélations, à l'intuition et aux rêves prémonitoires.


Le dernier quartier suit la phase de la pleine Lune. A ce moment-là, dans le ciel, la Lune est plus foncée et moins visible. On parle alors de lune décroissante. La Lune forme à nouveau un angle de 90° ou carré avec le Soleil. Mais cette phase diffère du premier quartier. La pleine lune vous a certainement permis de récolter tout ce que vous avez semé lors de la nouvelle lune !

Avec le dernier quartier, vous entrez assez logiquement dans une période plus calme. Vous prenez tranquillement conscience des révélations qui ont été faites lors de la pleine Lune. Vous abordez les différentes situations avec un regard neuf. Vous êtes maintenant plus prêt à aborder un changement. Le dernier quartier est la période à laquelle il est souhaitable d'accepter certaines situations et de pardonner aux autres. Vous voilà prêt à abandonner les conflits qui n'ont plus lieu d'être et à faire la paix.

Il est temps d'observer le retour de la nouvelle lune mais aussi toutes les anciennes idées, buts ou relations qui ne vous apportent rien de bon. Ce tri fait partie du cycle de l'esprit : pour pouvoir évoluer, il doit s'alléger. Quand une énergie bloquée est libérée, la lumière peut alors entrer. Et alors, vous voyez votre vie sous un jour nouveau...


Essayez de prendre chaque mois comme une nouvelle occasion d’évoluer et bientôt vous serez plus en phase avec vous-même mais aussi avec la Lune !

 

Philippe Tranchant

 

vivre_en_harmonie_avec_les_saisons.jpg

 

Un chaleureux merci à Philippe

pour avoir bien voulu nous éclairer sur ce phénomène fascinant.

Sign_SR04.gif

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 06:00

 

Quoi de plus naturel que d'ajouter des huiles essentielles à vos infusions ? 

Les huiles essentielles n'étant pas solubles dans l’eau, vous devrez cependant les diluer au préalable dans une cuillérée de miel (de sirop d’érable ou de sirop d’agave) et attendre que votre tisane refroidisse légèrement avant d'ajouter votre miel aromatisé pour ne pas altérer les molécules aromatiques.

 

TISANE DEPURATIVE DU FOIE

Infusion de Pissenlit ou/et d'Artichaut + 1 gte d'HE de Romarin à verbénone

 

TISANE DIGESTIVE

 Infusion de Verveine citronnée + 1 goutte d'ESS de Citron


TISANE ANTI "COUPS DE FROID"

Infusion de Thym + 1 gte d'HE de Thym à linalol  

 

TISANE POUR FACILITER LE SOMMEIL

Infusion de Valériane + 1 gte d'ESS de Mandarine

 

TISANE RECONFORTANTE

Infusion de Millepertuis + 1 gte d'HE Petitgrain bigarade

 

TISANE RELAXANTE

Infusion de Tilleul + 1 gte d'HE de Petitgrain bigarade

 

TISANE ANTI-STRESS

Infusion de Millepertuis + 1 goutte d'HE de Marjolaine des jardins


 

tisane.jpg

 

Attention ! Pour un adulte, veillez à ne pas dépasser 6 gouttes d'huile essentielle par jour en prise interne. L'usage par voie orale d'huiles essentielles est déconseillé chez les enfants, chez les femmes enceintes ou allaitantes ou en cas de graves problèmes de santé.

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 16:15

 

En hiver, les changements de température entre le froid extérieur et la chaleur de nos intérieurs endommagent la fine pellicule de sébum qui protège nos cheveux de la racine aux pointes.
Dépourvus de ce bouclier anti-froid, ils se déshydratent, et deviennent secs, cassants, électriques.

Pour que notre crinière retrouve toute sa splendeur, traitons le problème à la racine !


Pour ce faire, il est important de ne pas multiplier ce qui peut agresser et déshydrater davantage le cuir chevelu. À savoir, les shampooings trop détergeants, les après-shampooings contenant de la silicone qui asphyxie le cheveu, les brushings trop agressifs, et surtout les colorations contenant de l’ammoniaque. Optez pour des colorations naturelles ! Outre le fait qu’elles ne présentent pas la dangerosité des colorations chimiques, leurs pigments naturels ne se contentent pas de teinter en couvrant les écailles, ils contribuent aussi à protéger les cheveux et notamment du dessèchement hivernal. Et procédez autant que possible à des bains d’huiles accompagnés de massages crâniens.

 

Le bain d'huile est un soin réparateur profond qui consiste à enduire les cheveux d'huile végétale avant le shampoing. Le cheveu profite pleinement des actifs nutritifs de la racine aux pointes : la tige capillaire est nourrie en profondeur, les écailles sont lissées.

Le massage crânien stimule localement la circulation du sang et de la lymphe, et augmente l’apport en oxygène et en éléments nutritifs au niveau des bulbes capillaires, tout en éliminant les déchets qui entravent la bonne repousse des cheveux.


Pour ce, préférez les huiles les plus riches, de Ricin, d’Avocat, d’Argan, de Calophylle, de Karité, de Chanvre, de Pépin de courge qui ont la propriété de pénétrer au coeur de la fibre capillaire. J’ai personnellement opté pour un macérât de Camomille (fait maison!) à laquelle j’ai associé une synergie d’huiles essentielles qui apporteront leurs vertus adoucissantes, hydratantes et réparatrices.


SYNERGIE ANTI-CHEVEUX SECS ET CASSANTS

MH de Camomille 400 ml

HE d’Ylang-ylang 10 gouttes

HE d’Encens 8 gouttes

HE de Géranium rosat 6 gouttes

 

Prenez un peu d’huile dans vos mains.
Faites-la pénétrer sur tout votre cuir chevelu, en allant de la nuque vers le front, puis des oreilles vers le sommet.

Placez vos mains de chaque côté de la tête, doigts écartés. Du bout des doigts, effectuez des petits mouvements circulaires assez soutenus sur tout votre cuir chevelu, de manière à sentir la peau bouger sous la pression des doigts.
Massez la totalité du crâne, sans oublier le sommet du front et les tempes.

Allongez et lissez les longueurs de la chevelure, en insistant sur les pointes.

Inutile de mettre trop d'huile, elle doit être en grande partie absorbée à la fin de l'application.

Pour parfaire ce soin, couvrez-vous la tête avec une serviette tiède, et laissez reposer durant au minimum une heure. La chaleur va améliorer la microcirculation de votre cuir chevelu et favoriser l'arrivée du sang jusqu'aux racines.

Répétez ce soin une fois par semaine.


Vous pouvez maintenant procéder au shampooing. L’huile étant hydrophobe (c’est-à-dire qu’elle ne se mélange pas dans l’eau), diluez votre dose de shampooing habituel à part dans de l’eau, vous obtiendrez un mélange plus efficace pour ôter le surplus d’huile. Le but étant que votre bain d'huile laisse un léger film hydrolipidique protecteur sur votre chevelure pour la protéger, la faire briller, sans l’alourdir.

 

DSC09666.JPG

Partager cet article

Repost0
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 10:10

 

Si vous ne disposiez que d'une seule huile essentielle en ce lendemain de fête, laquelle mieux que celle de Carotte pourrait vous aider à régénérer votre organisme ?

 

L’huile essentielle de Carotte (Daucus carota) est parfaite pour la détoxification hépatique, donc bien utile après les excès des fêtes de fin d'année. Elle est conseillée pour les problèmes d’insuffisance hépatobiliaire et permet de régénérer les tissus du foie suite à une infection

Obtenue par distillation complète des graines, elle contient les composés principaux d’une huile essentielle, mais les monoterpènes étant en faible pourcentage, on peut l'utiliser facilement en usage interne*.

 

Pour faire au plus simple,

prenez avant les repas, 2 gouttes d'huile essentielle de Carotte

dans une cuillère à café d'huile d'Olive (2/3 fois/jour).

 
Vous pouvez régénérer votre foie en intégrant de l'huile essentielle de Carotte à votre alimentation, en ajoutant par exemple
1 goutte d'huile de carotte à votre vinaigrette pour rendre les crudités plus digestes.

 

Pour celles et ceux qui ne rechigneront pas à réaliser une synergie plus complexe, je vous propose cette formule de détoxication hépatique de Dominique Baudoux.

 

HE de Menthe poivrée (Mentha piperita) : 2.5 ml

HE de  Céleri (Apium graveolens) : 1 ml

HE de Carotte (Daucus carota) : 0.5 ml

 HE de Livèche officinale (Levisticum officinale) : 0.5 ml
HE de Lédon du Groënland (Ledum groenlandicum) : 0.5 ml
2 gouttes 2 fois par jour dans une cuillère à café d'HV d'Olive.

 

L’huile essentielle de Carotte entre aussi dans la composition de nombreux produits cosmétiques. Grâce à sa vertu drainante et détoxifiante, elle est un produit efficace dans la lutte contre la rétention d’eau et la cellulite. Elle est idéale dans un soin cutané anti-vieillissement ou revitalisant des peaux sèches.

Ajoutée à une noisette de crème de jour à raison d’une goutte, elle permet de lutter contre la couperose.

 

carrots-org-bunch.jpg  

* Veillez cependant à respecter la règle des 6 gouttes maximum par jour pour un adulte.

Partager cet article

Repost0

Le blog de Sylvie Rabasa

Des petites leçons d'aroma au jour le jour, pour accueillir, apaiser, soulager, s'ouvrir à un champ de conscience qui nous relie à l'autre, donner de la joie, de la beauté, prendre soin, pour vivre ensemble et vivre mieux.

Recherche

Archives

Equivalences

1 ml* d'HE = 25 gouttes = env. 1 cuillère à moka 

5 ml d'HE = 100 à 120 gouttes = env. 1 cuillère à café

15 à 20 ml d'HE = env. 1 cuillère à soupe

 

*Selon l'HE, 1 ml = 20 à 27 gouttes

Dilutions

1 % Application dermocosmétique

3 % Réparation tégumentaire (nasal/articulaire)

5 % Action sur SNC (stress/bien-être)

7 % Massage circulatoire (sanguine et lymphatique)

10 % Massage musculaire, tendineux, articulaire

15 % Sport (préparation à l'effort, réparation)

20 % Application systémique (ou locale)

50 %  à 100 % Action thérapeutique pure

Précautions d'emploi

. Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

. Pour éviter toute réaction dermique, toute intolérance ou allergie cutanée aux huiles essentielles, procédez toujours à un test dans le creux du coude avant d'appliquer un mélange aux huiles essentielles.

. Certaines huiles étant photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…), ne pas s'exposer au soleil après application

. L'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques, en cas d'allergies respiratoires ou de problèmes de santé graves.

. Sauf avis médical, n'utilisez pas d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

. Consultez un médecin aromathérapeute pour traitement par voie orale

. En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle et contactez un centre anti-poison.